4 plantes pour réussir vos jardinières

jardinière

Même sans jardin, sur un balcon, une terrasse ou dans une petite cour, il est possible de créer un univers naturel rempli de fleurs et de verdure pendant de longs mois. De nombreuses plantes en pot, bien qu’elles n’aient que peu d’espace pour pousser et étaler leurs racines, ont toutes les qualités nécessaires à devenir de très beaux sujets et constituer un ensemble harmonieux. Les vivaces se prêtent particulièrement bien à la composition de jardinières, ne nécessitant d’être rempotées que tous les 2 ou 3 ans. Ainsi, elles forment des plantes idéales pour composer un décor naturel varié aux abords de la maison, sur une fenêtre, un balcon ou une terrasse. Voici 4 plantes pour réussir vos jardinières ainsi que des conseils pratiques et utiles.

Comment choisir ses plantes vivaces pour jardinières ?

Choisir les plantes vivaces pour les jardinières se fait en fonction de ses propres goûts et style, bien entendu. Alors qu’il peut être tentant de se laisser porter par l’imagination et d’être séduit par telle ou telle plante, il est préférable de tenir compte de certaines variables avant de choisir les plantes vivaces pour jardinières :

  • Souhaitez-vous que les plantes soient décoratives le plus longtemps possible ? Si c’est le cas, misez sur des plantes dont le feuillage reste esthétique après la floraison.
  • De combien de temps disposez-vous pour entretenir vos plantes ? Arrosage, apport d’engrais, taille… les plantes vivaces pour jardinières, comme les plantes cultivées en pleine terre, ont des exigences particulières dont il faut tenir compte.
  • Avez-vous envie de cultiver des plantes grimpantes et des arbustes ? Dans les petits espaces, les clématites, les vignes, lierres et autres rosiers jouent un rôle important, se présentant comme une toile de fond naturelle. Néanmoins, il faudra prévoir un tuteurage et un emplacement adapté pour leur permettre de s’épanouir.
  • Quelles variétés marier entre elles ? Associez les plantes à feuillage persistant et à feuillage caduc pour maintenir leur intérêt ornemental pendant la saison froide.
  • Comment se comportent les plantes vivaces en jardinière en cas de sécheresse ? Risquent-elles de souffrir de la chaleur et du manque d’eau ? En hiver, sont-elles suffisamment rustiques pour rester dehors ?

A ces questions pratiques, il vous faudra trouver des réponses avant d’acheter vos plantes vivaces pour jardinières.

Astuces pour planter vos vivaces :

Planter les vivaces en jardinière n’est pas bien difficile. Voici les étapes pour réussir vos cultures :

Etape 1 : Sélection des plantes
Choisissez soigneusement les plantes que vous allez installer dans les jardinières en prenant soin d’étudier leurs besoins en matière d’exposition, d’entretien, d’arrosage et surtout, en n’oubliant pas de les faire correspondre à vos goûts ! En fonction de l’espace dont vous disposez sur le balcon, la terrasse ou dans la cour, réfléchissez quant au nombre de plantes à acheter en considérant leur taille à maturité (hauteur et envergure).

Etape 2 : Préparation du mélange terreux
Les sacs de terreau vendus dans le commerce sont disponibles sous toutes les formes et toutes les quantités. Généralement, les composts et terres à rosier composés de terre végétale, de terreau, de sable, de tourbe (et parfois de fumier), sont adaptés aux plantes vivaces et arbustes cultivés en pot ou en jardinière. La terre de bruyère, quant à elle, est particulièrement acide et convient à certaines espèces seulement.

Etape 3 : Drainage
Le drainage fait partie des conditions de culture permettant d’aboutir à la réussite des jardinières. Le sable destiné à la construction convient parfaitement, de même qu’un mélange terreux constitué de terreau à cactées, riche en sable et en graviers.
Le plus simple, pour assurer un bon drainage des jardinières, est d’utiliser des billes d’argile de grosseurs différentes. Elles retiennent l’eau d’arrosage qu’elles restituent si la terre vient à s’assécher.

Etape 4 : Plantation
Selon le type de développement racinaire des plantes, il convient de choisir un contenant adapté. Certaines plantes vivaces ont des racines ligneuses et peu nombreuses alors que d’autres ont des petites racines fines et emmêlées. Prenez également en compte la vitesse de croissance de la plante : si celle-ci est rapide, choisissez un contenant suffisamment vaste pour ne pas avoir à rempoter vos vivaces trop tôt.

 

Etape 5 : Préparation et mise en pot
Pour que vos pots de terre s’imbibent d’eau, faites-les tremper 10 minutes environ, avec les mottes des plantes que vous y installerez.
Dans le fond de chaque jardinière, versez le mélange drainant (sable, graviers, billes d’argile) puis le mélange terreux. Mettez chaque motte en place de manière à ce que le collet, c’est-à-dire la base de la tige, se situe à 2 ou 3 cm au-dessus du bord de la jardinière. Comblez les espaces vides et arrosez.

Corbeille d’or

La corbeille d’or (alyssum saxatile) est une plante herbacée à rameaux étalés. Selon les variétés, ses fleurs prennent des tons jaune d’or, jaune citron vif ou encore jaune caramel.

  • Durée de floraison : avril à mai
  • Hauteur et largeur : de 20 à 45 cm sur un étalement de 30 à 45 cm
  • Couleur du feuillage : gris-vert
  • Conseils de plantation : Bon sol de jardin ; terreau de bonne qualité. La corbeille d’or a besoin de soleil pour s’épanouir.
  • Conseils d’entretien : rabattez sévèrement après la floraison

corbeille d'or

Œil-du-Christ

L’œil-du-Christ est un aster d’été caractérisé par des grandes fleurs à ligules (faux pétales) qui forment, par ailleurs, d’excellentes fleurs à couper.

  • Durée de floraison : juillet à septembre – octobre
  • Hauteur et largeur : de 30 à 60 cm sur un étalement de 25 à 30 cm
  • Couleur du feuillage : Feuilles obovales à texture rêche gris-vert
  • Conseils de plantation : L’œil-du-Christ se plante entre octobre et mars dans un endroit ensoleillé, dans une terre fraîche de bonne qualité
  • Conseils d’entretien : Au mois de mai, il convient de rabattre la plante pour qu’elle se ramifie en automne.

le thème jardin sélectionné par les jardiniers Willemse

Fétuque bleue

Robuste, originale et décorative, la fétuque bleue ajoute une couleur hors du commun dans les jardinières. Cette graminée convient aux compositions modernes et s’inscrit comme une plante tendance très intéressante.

  • Hauteur et largeur : de 20 à 30 cm
  • Couleur du feuillage : Feuillage bleu-acier persistant
  • Conseils de plantation : La fétuque bleue a besoin d’une exposition ensoleillée de préférence
  • Conseils d’entretien : Tailler après la floraison

fétuque bleue

Hosta

Année après année, les hostas cultivés en jardinière deviennent de plus en plus beaux. A l’abri des limaces, ils peuvent facilement rester dans la même jardinière pendant 3 à 5 ans, ajoutant de belles lignes à l’ensemble végétal grâce à leurs grandes feuilles.

  • Hauteur et largeur : de 0,10 à 1,20 m selon les variétés
  • Couleur du feuillage : gris, jaune, vert, bleuté en fonction des variétés
  • Conseils de plantation : Le hosta se plante à l’ombre ou à la mi-ombre, à l’abri des rayons ardents du soleil
  • Conseils d’entretien : Apporter du compost chaque année au printemps afin d’entretenir la fertilité de la plante

hosta

Les plantes vivaces pour jardinières sont nombreuses. Couleurs, formes, hauteurs… le champ des possibles est quasiment infini ! En fonction de vos goûts et de vos préférences personnelles, créez des compositions variées pour décorer votre espace extérieur. Plantes parfumées, plantes faciles à vivre, originales ou tendance, à vous de choisir celles qui vous correspondent !

Lisez nos articles complémentaires :

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !