Comment planter et entretenir le yucca (yucca gloriosa / yucca superbe) ?

Le yucca, souvent comparé à un petit palmier, est une plante vivace arbustive qui compte jusqu’à 50 espèces différentes. Synonyme de force et de robustesse, c’est surtout pour sa résistance aux différents climats qu’on aime le voir embellir les espaces avec sa pointe d’exotisme. Même s’il nécessite du temps pour se développer, son entretien assez facile fait de lui l’arbuste à avoir dans son jardin.

Qu’est-ce que le yucca ?

Le yucca qui a pour nom scientifique Yucca gloriosa est une plante de la famille des asparagaceae. Il possède des feuilles grandes et dures qui forment une rosace d’où surgit une grappe enrichie de fleurs blanches ou tendant vers le blanc. Sa hauteur peut atteindre les 3 m pour les variétés les plus grandes. Originaire du sud-est des États-Unis, on peut toutefois le trouver aux Antilles et dans les régions chaudes et sèches de l’Europe du Sud.
C’est une plante ornementale qui aime les climats méditerranéens et désertiques, mais s’adapte fort bien aux climats froids. Attention cependant à ses feuilles qui sont acérées telles des épées !

Comment planter le yucca ?

Yucca bicolore

Le yucca qui est une plante initialement d’intérieur peut se voir aussi plantée à l’extérieur, en pleine terre ou en pot. Il se cultive en printemps et en été sous les conditions suivantes :

  • Exposition : ensoleillée à mi-ombre ;
  • Sol : acide ou alcalin, peu ou pas humide, soit bien drainé et pas forcément riche ;
  • Espace : il est recommandé de lui laisser un grand espace pour se développer.

Il est aussi important de souligner que la floraison du yucca en été ne se fait qu’après 5 années de culture et seulement s’il a pu bénéficier d’une bonne dose de soleil. De croissance assez lente, il demeure cependant très résistant une fois bien enraciné dans son substrat.

Comment entretenir le yucca ?

L’entretien du yucca n’est pas difficile et ne nécessite que quelques arrosages, notamment lors de ses deux premiers étés. En effet, cette plante supportant très bien les temps chauds et secs, d’une part et ayant la capacité de stocker l’eau dans ses racines, d’autre part, ne devrait pas être submergée d’eau. N’oubliez pas qu’une plante survit mieux à un manque d’arrosage qu’à un excès d’humidité !

Un apport mensuel en engrais pour plantes vertes est conseillé. Il faut également penser à libérer le tronc des tiges desséchées et non fleuries. Veillez cependant à bien vous protéger de ses pointes lors de son entretien, en portant par exemple des gants de protection.

Le yucca est une plante tellement coriace qu’elle peut vaincre toutes les maladies. Lorsqu’elle est atteinte par des champignons, lorsque le sol n’est pas bien drainé, il suffit d’effectuer une pulvérisation en début du printemps.
Le yucca, par sa prestance, se laisse difficilement associer à d’autres plantes et se suffit à lui-même pour apporter une touche exotique au jardin. Néanmoins, pour apporter du contraste à son aspect piquant, des plantes plus douces, telles que la lavandeassureront un parfait équilibre.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !