Comment planter et entretenir le palmier dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Comment cultiver le palmier du jardin ?

Les palmiers ajoutent du style, de l’élégance et de la variété aux espaces extérieurs. Ils donnent des airs de vacances et d’exotisme sans nécessairement être très difficiles à cultiver. En effet, il suffit de connaître leurs besoins pour assurer leur épanouissement dans le jardin.

Qu’est-ce que le palmier ?

Il existe environ 2600 espèces de palmiers, la plupart poussant naturellement dans les climats tropicaux, subtropicaux et régions tempérées chaudes de la planète. Les palmiers sont l’une des familles d’arbres les plus répandues au monde. Tout au long de l’histoire, ils ont joué un rôle important, s’inscrivant à la fois comme une source de nutriments et de matières premières essentiels pour les êtres humains. Aujourd’hui, ils sont plantés dans de nombreux parcs et jardins dans les zones qui ne subissent pas de fortes gelées.

Il convient de choisir son palmier en fonction du climat de la région dans laquelle il est cultivé. Le palmier de Chine (palmier chambre) fait partie des espèces les plus répandues en France. En effet, il tolère des températures négatives pouvant descendre jusqu’à -18 °C.

Plus petit, le serenoa repens est un palmier qui répond à des exigences d’espace plus réduit et convient parfaitement aux petits jardins.
FredJardinier Willemse

Il existe environ 2600 espèces de palmiers.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le palmier ?

L’étape qui consiste à trouver un emplacement idéal pour votre palmier est importante. Les nombreuses espèces de palmiers ont différents besoins en matière de lumière. Il est donc essentiel de bien vérifier les besoins de la plante avant de lui trouver l’emplacement qui lui convient dans le jardin.

Certains palmiers apprécient l’ombre. S’ils sont plantés en plein soleil, ils bruniront, faneront et mourront. À l’inverse, si vous plantez un palmier qui a besoin de soleil dans un endroit ombragé, il aura du mal à développer ses racines. Il restera fébrile et son feuillage sera peu développé.

La plupart des variétés de palmiers proviennent de zones tropicales qui connaissent des étés chauds et des hivers doux. Les températures idéales pour la majorité des espèces de palmiers se situent entre 35°C la journée et 25°C minimum la nuit. Certains palmiers peuvent supporter des températures bien plus élevées, tout comme il existe des variétés capables de vivre dans des climats plus froids, avec des températures descendant jusqu’à 5 °C. Et ce n’est pas tout ! Certaines sous-espèces de palmiers peuvent également tolérer de légères chutes de neige occasionnelles.

Les palmiers ont besoin d’un sol bien drainé. S’ils ont les pieds dans l’eau pendant des périodes prolongées, leurs racines risquent de pourrir. La plupart des variétés de palmiers se plaisent dans un sol acide ou alcalin, et n’ont donc pas besoin d’un apport de nutriments.

Choisissez votre palmier en fonction de sa taille à l’âge adulte. Si vous vivez dans un endroit exposé aux vents forts, évitez de planter des variétés hautes près de la maison… au risque de les voir endommager votre propriété en cas de tempête.

Selon sa variété, le palmier appréciera d’être planté en zone ensoleillée ou mi-ombragée.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le palmier ?

Les palmiers peuvent très bien vivre sans engrais. Néanmoins, la fertilisation encourage considérablement la croissance de ces arbres, à raison d’un apport quatre fois par an. Au bout d’un mois environ, lorsque le palmier commence à établir son système racinaire, commencez à le nourrir.

Utilisez un engrais composé d’une partie de phosphore, d’une partie de magnésium, de deux parties d’azote et de trois parties de potassium. Arrosez votre arbre régulièrement et, si la sécheresse se prolonge, augmentez l’arrosage. Les jardiniers aguerris n’hésitent pas à former une sorte de barrage autour de la zone de plantation, afin que l’eau de pluie et l’eau d’arrosage y pénètrent directement, autour de la motte.

Si vous remarquez l’apparition de parasites ou des mauvaises herbes autour de votre palmier, supprimez-les manuellement. Les palmiers sont sensibles aux herbicides et aux pesticides. L’utilisation de ces produits peut encourager l’apparition de feuilles frontales, de taches brunes sur les feuilles et autres formes de croissance inhabituelles, entraînant, au final, la mort de l’arbre.

Associez votre palmier à un figuier ou un agrume.

les conseils jardin de Willemse

Le palmier fait partie des plantes exotiques les plus connues. Il peut être installé au milieu d’une pelouse, dans un jardin, tout comme au cœur d’un massif, en compagnie de plantes rappelant les vacances sous les tropiques.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , , ,
Comment planter et entretenir le trolle dans le jardin ?
Tout savoir sur le dracanea | Conseils Jardin
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !