Planter et entretenir les grands fruitiers au jardin

Au cœur de nos jardins, de nouvelles variétés de cerisiers, d’abricotiers, de poiriers, de noisetiers, de pruniers et d’autres grands fruitiers venus d’ailleurs, comme le goji ou le figuier, ont constamment enrichi nos vergers pour nous dépayser et nous faire découvrir de nouvelles saveurs. Certains grands fruitiers se sont très bien habitués à nos climats et à nos sols, tel le kiwi, le figuier « Brogiotto » ou le goji, d’autres, ont besoin de plus d’attention et de soins pour bien se développer, comme le fruit de la passion ou le kaki. Voici de précieux conseils pour planter et entretenir les grands fruitiers au jardin.

les grands fruitiers du jardin

Où et comment planter les grands fruitiers ?

Même si vous ne disposez pas d’un très grand espace, vous leur trouverez toujours une place. Les grands fruitiers (abricotier, poirier, cerisier, noisetier…) demandent du temps pour s’enraciner, mais le plus souvent peu d’entretien. La pêche de vigne sanguine, que l’on plante en automne, a une durée de vie de 40 ans et si les conditions lui conviennent, la récolte devrait être rapide et bonne chaque année. Ses fruits se ramassent en même temps que le raisin (à partir du mois de septembre).

Certains grands fruitiers poussent plus facilement en pot qu’en pleine terre. C’est le cas du fruit de la passion « Frederick ». Les meilleures conditions pour qu’il puisse vous offrir ses fruits exotiques, c’est tout d’abord de lui trouver une jolie place au soleil, dans une terre enrichie et drainée. Si dans votre région les hivers sont rigoureux, plantez-le dans un pot de bonne taille, placez au fond des billes d’argile, arrosez-bien et apporter régulièrement de l’engrais. Mettez votre fruit de la passion à l’abri dès les premiers frimas.

Le cerisier « Géante du Canada » produit de grosses cerises rouge vif à rouge sombre, charnues, sucrées et juteuses. C’est un grand fruitier auto-fertile, qui se suffit donc à lui-même, vous pouvez le planter dans votre jardin, dans votre verger, en isolé ou en compagnie d’autres fruitiers. Tout lui va !

pêche de vigne

La taille des grands fruitiers

C’est pour obtenir plus de fruits que le jardinier taille ses arbres. Il s’agit d’orienter les branches vers le meilleur ensoleillement possible ; pour cela les rameaux seront placés plutôt à l’horizontale ; on supprimera les branches mortes en tentant de répartir le poids des fruits sur l’arbre.
En principe, un fruitier très haut donne moins de fruits qu’un arbre plus petit et ayant plus de rameaux horizontaux.
Avant de tailler, il faut être patient et attendre que la charpente de l’arbre soit bien formée. Attention aux mauvaises tailles, aux périodes non appropriées, qui risquent de provoquer des soucis d’ordre phytosanitaire. Généralement, on taille de novembre à mars, en dehors des périodes de gel. Utilisez toujours un sécateur ou un coupe-branches désinfectés, éventuellement une scie de jardinage pour les grosses branches.
Lorsqu’on taille une partie de rameau, c’est le bourgeon placé juste en-dessous de la coupe qui va le plus se développer.
Certains grands fruitiers doivent subir une taille plus sévère puisque toutes les branches ayant porté des fruits meurent rapidement.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !