Bien choisir ses grands fruitiers au jardin

Le choix d’un arbre fruitier demande réflexion tant les variétés sont nombreuses et les exigences de chacune très différentes. Contraintes climatiques, espace limité, conditions d’ensoleillement, ou encore qualité du sol sont autant de critères à prendre en considération lors de l’achat d’un fruitier. Voici quelques clés qui vous aideront à sélectionner les variétés de grands fruitiers adaptées à votre jardin pour profiter de généreuses récoltes année après année.

Des grands fruitiers dans un petit jardin

Dans un petit jardin, ne bénéficiant que de peu d’espace, il convient de privilégier les fruitiers autofertiles pour un gain de place. Les pêchers n’exigent pas la présence d’un pollinisateur pour fructifier, même si leur récolte peut en être favorisée. Pour profiter d’un abricotier dans un petit espace, les variétés « Bergeron », « Orange Summer » et « De Nancy » vous offriront de généreuses récoltes sans avoir besoin d’un pollinisateur. Si votre péché mignon, ce sont les prunes, optez pour les variétés « Reine Victoria », « Mirabelle de Nancy » ou encore « Reine Claude d’Oullins ». Sachez également que vous pouvez trouver de nombreuses variétés de fruitiers nains, adaptées à la culture en pot.

Des grands fruitiers pour un jardin à la mi-ombre

Pour un jardin mi-ombragé, tourné vers l’est ou vers l’ouest, le choix d’un fruitier s’avère délicat puisque la majorité des fruits ont besoin d’un ensoleillement optimal pour arriver à maturité. Les noisetiers, les cognassiers, les cerisiers et les pommiers peuvent tout de même offrir de belles récoltes même s’ils ne bénéficient pas d’une exposition très ensoleillée.

Des fruitiers adaptés aux régions chaudes

Si vous habitez une région chaude, aux étés très secs, vous devrez vous orienter vers des fruitiers ne craignant pas la sécheresse et les chaleurs trop importantes. Le figuier et l’amandier, arbres méditerranéens par excellence, ne montreront aucun signe de faiblesse, même s’ils sont cultivés dans un sol sec, pauvre et calcaire. L’abricotier est également adapté aux climats chauds du sud de la France. Il accepte tous les types de sols, même les terrains caillouteux ! Quant au cognassier, il se contente des sols les plus arides et se montre particulièrement peu gourmand en eau.

figuier

Les sols particuliers et la plantation de grands fruitiers

Les terrains lourds, à tendance argileuse, sont souvent difficiles à végétaliser car la plupart des plantes craignent les excès d’humidité. Certains fruitiers pourront tout de même s’épanouir sans difficulté sur ce type de terrain. Les pommiers sont très tolérants sur la nature de leur sol et peuvent facilement se cultiver en terrain lourd. Les cerisiers, dans une moindre mesure, peuvent également supporter les sols argileux. Il convient tout de même d’alléger leur substrat avec du sable au moment de la plantation.

Dans les climats froids, les grands fruitiers… c’est possible !

Dans une région au climat froid, il est important de privilégier les fruitiers à floraison tardive pour que le gel n’impacte pas les récoltes. Le pommier peut être cultivé dans toutes les régions de France, y compris les plus froides. On privilégie alors les variétés de mi-saison ou les variétés tardives comme « Reine des Reinettes », « Cox’s Orange » ou « Ariane ». Le poirier peut également être cultivé au nord de la Loire à condition d’être protégé des vents dominants, de l’humidité et du gel. Certaines variétés de pêchers, comme « Reine des Vergers » et « Pêche de vigne jaune », peuvent sans difficulté être cultivé en région froide. Les Abricotiers « Bergeron » et « Rouge du Roussillon » supportent, quant à eux, des gelées jusqu’à -15°. Enfin, grâce à leurs floraisons tardives, le cognassier et le cerisier sont également des fruitiers adaptés au climat du nord de la Loire et ainsi qu’aux régions montagneuses.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !