Maladies et ravageurs des arbres fruitiers : Comment traiter ?

Les fruitiers du jardin sont parfois sujets à des maladies ou des parasites. Pas d’inquiétude, il suffit d’identifier quelles sont les maladies pour ensuite les traiter.
Dans ce dossier, nous listons les différentes maladies qui peuvent attaquer vos fruitiers : ouvrez l’œil, il vaut mieux traiter dès leur apparition ( voire effectuer quelques actions préventives ).
Certaines maladies se propage d’un fruitiers à l’autre…C’est souvent le cas pour les insectes ravageurs. Ainsi, si l’un de vos pommiers est touché, prenez garde aux autres fruitiers ( poiriers, pêcher, groseillier … ). Il suffit d’être attentif  votre jardin !

Faisons un tour d’horizon des maladies identifiables par grands type de fruitiers …

Quelles sont les maladies des pommiers du jardin ?

Les pommiers peuvent être atteints par de nombreuses maladies… Mais ce n’est pas une fatalité. Voici une manière d’identifier les champignons ou les nuisibles qui peuvent se nourrir des feuilles, des fruits ou des écorces.
Nous vous aidons à diagnostiquer la maladie que votre pommier subit et vous proposons un traitement adapté.

Qu’est-ce que l’anthonome et comment l’identifier sur le pommier ?

Anthonome du pommier : les charançons qui hivernent sous l’écorce apparaissent au printemps et pondent dans les bourgeons floraux. Les jeunes larves se nourrissent des organes de reproduction de la fleur.

anthonome

Comment soigner et lutter contre l’anthonome sur le pommier ?

Pour pallier l’apparition de l’anthonome, il est indispensable d’utiliser la faune ! Les oiseaux insectivores raffolent de ce type d’insectes. N’hésitez donc pas à accrocher quelques nichoirs pour les accueillir… Ils vous aideront à réguler la population de cet insecte.

Les badigeons d’automne sont à privilégier. C’est un moyen de réduire la population de charançons hivernant sous l’écorce. Vous pourrez alors opter pour 2 méthodes :

  • La méthode rapide avec du blanc arboricole que vous disposerez sur le tronc de votre arbre fruitier.
  • La méthode home-made pour fabriquer votre propre badigeon proposée par Jean-Pierre Coffe.
    1. Remplissez une bassine avec au moins dix litres d’eau.
    2. Ajoutez de la terre ou du terreau, de la bouse et un litre de décoction de prêle.
    3. Ajoutez un verre de lait (pour augmenter l’adhérence).
    4. Appliquer le mélange sous forme de bouillie épaisse sur le tronc de votre arbre fruitier.
badigeon-arbre-fruitier

Qu’est-ce que le carpocapse comment l’identifier sur le pommier ?

Carpocapse du pommier : ce sont les vers que l’on retrouve dans les pommes.

Le papillon qui apparait vers le début du mois de mai donne deux générations au moins dans une saison. La larve creuse une galerie pour aller dévorer les pépins des pommes. Attention, si vos pommiers sont disposés à côté de vos poiriers, ces insectes risquent de passer d’un fruitier à l’autre.

carpocapse des pommiers et poiriers

Comment soigner et lutter contre le carpocapse sur le pommier ?

Afin de protéger votre pommier du carpocapse il y a un remède assez simple… Les poules ! En effet, lâchées dans le verger, les poules mangent naturellement les chenilles.

Autre possibilité moins contraignante : les pièges en carton ondulé sur les branches du tronc. Les chenilles s’y réfugieront. Vous n’aurez plus qu’à récupérer le carton puis le brûler.

Les pièges à phéromones contre les carpocapses des fruits ont également de très bons résultats pour protéger vos fruitiers.

Les principaux prédateurs des chenilles sont avant toute chose les oiseaux. En favorisant leur habitat (développement des haies vives par exemple), les oiseaux feront le travail à votre place : ils regèleront les populations de chenilles.

Piege-a-pheromones-contre-la-processionnaire-du-pin-accroche-a-une-branche-arbre-dans-un-jardin

Qu’est-ce que la zeuzère et comment l’identifier ?

La zeuzère est un papillon qui apparait en juillet et pond dans les fissures des écorces des pommiers. On dit qu’il s’agit d’un insecte xylophage.

Les chenilles, après un stade  » baladeur  » pénètrent dans les rameaux et les branches où elles creusent des galeries. Ces chenilles sont plus fréquentes dans les régions méridionales. C’est un insecte ravageur important visible sur les pommiers, mais aussi sur le poirier, le prunier, le cerisier, le cassissier, le cognassier…

zeuzère ou chenille du bois

Comment soigner et lutter contre la zeuzère sur le pommier ?

Il est difficile de venir à bout de la zeuzère et donc des chenilles xylophages. Les pièges à phéromones, les insecticides biologiques contre les vers et chenilles sont les traitements les plus adaptés.

Qu’est-ce que la tavelure sur le pommier et comment l’identifier ?

La tavelure du pommier (champignon) : sur les pousses, les feuilles et les fruits des pommiers et poiriers, ce champignon provoque des taches brun-noir.

tavelure des pommiers

Comment soigner et lutter contre la tavelure sur le pommier ?

Pour lutter efficacement contre la tavelure, il est surtout important, à l’automne venu, que la maladie ne revienne l’année suivante. Ainsi, nous vous conseillons :
– de ramasser et brûler les feuilles en automne ;
– d’apporter du compost au pied des arbres fruitiers ;
– de pulvériser un fongicide à base de bouillie bordelaise durant l’automne et au début du printemps.

Il existe des fongicides destinés à protéger les arbres fruitiers de l’oïdium et tavelures. Ces derniers sont utilisables en agriculture biologique et ont de bons résultats.

Qu’est-ce que l’oïdium et comment l’identifier sur le pommier ?

Oïdium du pommier : en cours de végétation, dès le printemps, cette maladie due à un champignon couvre les bourgeons, les tiges, les feuilles et les fleurs d’un feutrage blanc.

La présence de ce champignon perturbe donc la photosynthèse et provoque une baisse des rendements tout en altérant la qualité des fruits.

oidium du pommier

Comment soigner et lutter contre l’oïdium sur le pommier ?

L’oïdium du pommier est un champignon. Les champignons poussent dans les zones mal aérées. Ainsi, lors de la plantation, il est préférable d’implanter le pommier dans une zone aérée du jardin.

Lorsque malheureusement, le pommier est atteint. Il faut supprimer les rameaux touchés par la maladie en les taillant. On parle alors de lutte prophylactique.

Certains fongicides tels que les anti-maladies à base de soufre micronisé permettent des traitements curatifs et préventifs contre l’oïdium.

Qu’est-ce que le puceron et comment l’identifier sur le pommier ?

Les feuilles des pommiers et des poiriers (et parfois les pousses) sont attaquées par divers pucerons.

En réalité, ce sont souvent les fourmis qui installent les pucerons aux meilleurs emplacements sur des parties végétales gorgées de sèves. Les fourmis collectent ensuite le miellat sucré que les pucerons produisent… Il s’agit d’une sorte d’élevage.

pucerons

Comment soigner et lutter contre le puceron sur le pommier ?

Les fourmis protègent les pucerons en échange de leur miellat. Si les fourmis ne les protègent plus… Les pucerons prolifèreront moins !

Il suffit donc d’empêcher le transport des pucerons par les fourmis en disposant des bandes de glue anti-insectes à la base du tronc du pommier : les fourmis ne pourrons plus grimper.

Les prédateurs les plus connus des pucerons sont les coccinelles. Favoriser leur apparition permettra de diminuer considérablement la population des pucerons. Pour cela, créez des massifs de plantes refuge pour les coccinelles.

Les pucerons apparaissent lorsque le sol est fortement azoté. Ainsi les engrais chimiques (qui sont riches en azote) favorisent l’apparition des pucerons. Préférez ainsi des apports de compost maison plutôt que les engrais chimiques.

Qu’est-ce que le pou de San José et comment l’identifier ?

Pou de San José : petits boucliers de couleurs et de formes variables collés aux tiges et aux rameaux sur lesquels ils provoquent des encroûtements blanchâtres que l’on peut faire sauter avec l’ongle. Il existe sur les poiriers, les pommiers, les cassissiers et groseilliers. Il provoque le dépérissement des rameaux et la chute des feuilles.

pou de san_josé

Comment soigner et lutter contre le pou de San José ?

Le pou de San José est appelé également cochenille de San José. Il injecte une salive toxique qui provoque des dégâts sur les branches du pommier.

Les coccinelles se nourrissent du pou de San José, mais ce seul prédateur est souvent insuffisant.

Il faudra veiller à éliminer les branches touchées et les taillant puis en les brûlant. Le blanc arboricole permettra d’asphyxier les larves durant l’hiver qui se logent sous l’écorce.

Les solutions pulvérisables anti-cochenilles permettent d’éliminer tous les types de cochenilles à tous les stades de leur développement. Ainsi, il ne faudra pas attendre l’intersaison pour opérer ce type de traitement.

Quelles sont les maladies des groseilliers du jardin ?

Les groseilliers peuvent subir un certain nombre d’attaques de parasites et champignons. Il est important d’identifier les prémisses pour bien traiter les symptômes…

Comment identifier les acariens sur le groseillier ?

Les acariens des groseilliers sont de petits acariens hivernant sous leurs écailles, les bourgeons apparaissent anormalement gonflés, les feuilles plissées et les grappes asséchées.

acariens du groseillier

Comment identifier l’oïdium sur le groseillier ?

Oïdium du groseillier : les feuilles, les pousses et les baies sont recouvertes d’un feutrage blanc.

oïdium du groseillier

Comment identifier la rouille grillagée sur le groseillier ?

Rouille grillagée : au printemps des taches orangées parsemées de pustules noirâtres se forment à la face supérieure des feuilles. En juin / juillet au niveau de ces taches, des excroissances dont l’intérieur est jaune apparaissent la face inférieure des feuilles.

rouille des groseilliers

Comment identifier le pou de San José sur le groseillier ?

Pou de San José : petits boucliers de couleurs et de formes variables collés aux tiges et aux rameaux sur lesquels ils provoquent des encroûtements blanchâtres que l’on peut toutefois faire sauter avec l’ongle.  Il provoque le dépérissement des rameaux du groseillier et la chute des feuilles.

pou_de_san_jose_sur_groseillier

Comment identifier l’anthracnose sur le groseillier ?

L’anthracnose : les feuilles se couvrent de taches brunes anguleuses puis elles se fanent et tombent. Si des cassissiers sont plantés à proximité, l’anthracnose peut se diffuser à ces derniers.

anthracnose sur groseillier

Quelles sont les maladies des poiriers du jardin ?

Poirier et pommier sont sujets aux mêmes types de maladie. Voici une manière de vous aider à identifier les insectes ou les champignons sur les feuilles ou au sein du fruit. Nous vous proposons également des traitements pour fruitiers adaptés.

Comment identifier l’anthonome sur le poirier ?

Anthonome : comme pour les pommiers, il existe l’anthonome du poirier. Les charançons qui hivernent sous l’écorce apparaissent au printemps et pondent dans les bourgeons floraux des futures poires. Les jeunes larves se nourrissent des organes de reproduction de la fleur.

anthonome

Comment identifier le carpocapse sur le poirier ?

Carpocapse : comme pour les pommiers, le carpocapse est le ver que l’on retrouve dans les poires. Issues du papillon qui apparait vers le début du mois de mai, les larves creusent des galeries pour aller dévorer les pépins des poires.

carpocapse des pommiers et poiriers

Comment identifier la rouille grillagée sur le poirier ?

Rouille grillagée : au printemps des taches orangées parsemées de pustules noirâtres se forment à la face supérieure des feuilles. En juin / juillet au niveau de ces taches, des excroissances dont l’intérieur est jaune apparaissent la face inférieure des feuilles.

rouille grillagée du poirier

Comment identifier la zeuzère sur le poirier ?

La zeuzère est un papillon qui apparait en juillet et pond dans les fissures des écorces. Il affectionne autant les pommiers que les poiriers.
Les chenilles pénètrent dans les rameaux et les branches des poiriers où elles creusent des galeries. Ces chenilles sont plus fréquentes dans les régions méridionales.

zeuzère ou chenille du bois

Comment identifier la tavelure sur le poirier ?

La tavelure : sur les pousses, les feuilles et les fruits des poiriers, ce champignon provoque des taches brun-noir.

tavelure_des_poiriers

Comment identifier les pucerons sur le poirier ?

Les pucerons : les feuilles des poiriers, et parfois les pousses sont attaquées par divers pucerons… Ces derniers sont particulièrement appréciés par les fourmis qui les traient pour récupérer le miellat des pucerons. Ils sont dévorés par les coccinelles.

pucerons

Comment identifier le pou de San José sur le poirier ?

Pou de San José : ils ressemblent à de petits boucliers de couleurs et de formes variables collés aux tiges et aux rameaux sur lesquels ils provoquent des encroûtements blanchâtres que l’on peut faire sauter avec l’ongle. Il provoque le dépérissement des rameaux du poirier et la chute des feuilles.

pou de san_josé

Quelles sont les maladies des cassissiers du jardin ?

Le groseillier et le cassissier se ressemblent fortement. Voici une liste des maladies génériques et attaques d’insectes que ces derniers peuvent subir…

Comment identifier les acariens sur le cassissier ?

Acariens des cassissiers : ces petits acariens hivernent sous les écailles des bourgeons. Ces derniers apparaissent anormalement gonflés, avec des feuilles plissées et des grappes qui se dessèchent.

Comment identifier l’anthracnose sur le cassissier ?

L’anthracnose des cassissiers : les feuilles se couvrent de taches brunes anguleuses puis elles se fanent et tombent.

Comment identifier la rouille grillagée sur le cassissier ?

Rouille des cassissiers : mêmes symptômes que sur les feuilles des pruniers, elle peut provoquer la chute des feuilles.

rouille du cassissier

Quelles sont les maladies des framboisiers du jardin ?

Le framboisier semble être une plante fruitière robuste avec ses nombreuses épines. Toutefois, les framboises peuvent être attaquées par des parasites et certains insectes. Voici une manière de les identifier…

Comment identifier les acariens du framboisier ?

Acariens des framboisiers : les fruits n’arrivent pas à mûrir, ils restent rouge clair, petits et sans parfum.

acariens des framboisiers

Comment identifier la pourriture grise sur les framboisiers : le botrytis ?

Pourriture grise due au Botrytis : ce champignon peut provoquer la pourriture des fruits non seulement sur les fraisiers, mais également Sur les framboisiers et mûriers.

pourriture grise sur framboise du framboisier
rhynchite coupe bourgeon

Les deux insectes ravageurs du framboisier : anthonome et rhynchite

Anthonome du framboisier et rhynchite coupe bourgeons : ces deux parasites dont l’un pond dans les boutons floraux du framboisier s’attaquent aux fraisiers : ils coupent la hampe du bouton à fleur.

anthomone ou charonçon

Quelles sont les maladies des fraisiers du jardin ?

Il serait dommage de se priver d’une délicieuse récolte de fraises. Vos fraisiers peuvent être attaqués par des champignons formant une sorte de « pourriture ». Certains insectes les affectionnent particulièrement et peuvent migrer vers un fraisier si une plante malade est à proximité. Voici un tour d’horizon des différentes maladies du fraisier…

Pourquoi les fraises pourrissent sur le fraisier ?

Pourriture grise due au Botrytis : ce champignon peut provoquer la pourriture des fruits non seulement sur les fraisiers, mais également sur les framboisiers et mûriers. Les jeunes feuilles et les pousses frisent et se déforment, plus tard toute la plante est atteinte.

botrytis_fraisiers_pourriture_grise
rhynchite coupe bourgeon

Comment reconnaître anthonome et rhynchite sur un fraisier ?

Anthonome du fraisier et rhynchite coupe bourgeons : ces deux parasites aux fraisiers en coupant la hampe du bouton à fleur.

anthomone ou charonçon

Quelles sont les maladies des pêchers du jardin ?

Les fruitiers à noyaux sont sujets à des maladies et attaques différentes de celles des fruitiers à pépins. Voici une manière simple de mettre un nom sur les symptômes du mal-être de votre pêcher. Vous pourrez ensuite opérer un traitement adapté…

Comment reconnaître la cloque du pêcher ?

Cloque du pêcher : les feuilles présentent des déformations, s’enroulent, deviennent cassantes, virent au rose-rouge et tombent. Si l’attaque se propage, le feuillage entier et même jeunes fruits finissent par tomber.

cloque du pêcher

Qu’est-ce que la maladie criblée sur un pêcher ?

La maladie criblée des fruits à noyaux et donc du pêcher : chez les pruniers et autres fruitiers à noyaux, cette maladie se manifeste par de petites taches rondes rougeâtres, qui brunissent et disparaissent. Sur les fruits, on relève des taches entourées de rouge.

maladie criblée des fruitiers à noyaux

Quelles sont les maladies des pruniers du jardin ?

Le prunier est un arbre fruitier qui se cultive facilement dans toutes les régions. Bien que robuste, il est parfois attaqué par différentes larves d’insectes qui apprécient particulièrement ses fruits. Son feuillage est fragile et peut rapidement jaunir et se trouer. Voici comment identifier les différentes maladies des pruniers…

Comment reconnaître l’hoplocampe du prunier ?

Hoplocampe du prunier: les jeunes larves font un trou circulaire à la surface du fruit et une galerie dirigée vers le centre.

hoplocampe du prunier

Comment identifier la rouille sur un prunier ?

La rouille : chez les quetsches et autres pruniers, les feuilles portent des taches décolorées, jaunâtres à la face supérieure correspondant à des pustules orangées sur la face inférieure. Elles tombent prématurément.

rouille des quetsches et pruniers

Comment identifier la maladie criblée sur un prunier ?

La maladie criblée des fruits à noyaux et donc du prunier : cette maladie apparait chez les fruitiers à noyaux. Elle se manifeste par de petites taches rondes rougeâtres, qui brunissent et disparaissent. Sur les fruits, on relève des taches entourées de rouge.

maladie criblée des pruniers et fruits à noyaux

Quelles sont les maladies des cerisiers du jardin ?

Comment reconnaître la mouche sur un cerisier ?

Mouche de la cerise : la larve, un asticot blanchâtre pouvant atteindre 5 mm, installée à l’intérieur du fruit, provoque son brunissement et sa pourriture.

mouche de la cerise

Quelles sont les autres maladies des fruitiers du jardin ?

Le puceron lanigère

Puceron lanigère : un duvet blanc cireux ou des amas blancs cotonneux recouvrent les pucerons dont les piqûres affaiblissent les organes atteints. L’arbre réagit en formant des boursouflures et des tumeurs.

puceron laginère

La chenille défoliante

Chenille défoliante : de nombreuses chenilles dévorent les feuillages, il en existe sur presque toutes les espèces fruitières y compris les arbustes à petits fruits.

chenille défoliante
Comment en finir avec les maladies des rosiers ?
Peut-on cultiver un cerisier en pot ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !