Comment en finir avec les maladies des rosiers ?

Le rosier est la plante la plus appréciée dans le jardin, cependant pour qu’il garde toute sa vigueur, quelques entretiens sont nécessaires. De nombreuses maladies peuvent apparaître, c’est pourquoi nous allons voir comment les prévenir et les traiter.

Les maladies récurrentes des rosiers : précautions et traitements à prendre.
Afin d’effectuer le bon traitement et les bons soins pour vos rosiers, il est important d’identifier les symptômes…

La rouille du rosier

rouille des rosiers

La rouille du rosier apparait dès le début du printemps et jusqu’à l’automne. Il s’agit d’une forme de champignon qui se pose sur nos magnifiques rosiers. Si les feuilles tombent trop prématurément, cela annonce l’arrivée de cette maladie.

Comment identifier la rouille du rosier
En regardant le feuillage, vous pourrez voir une sorte de dépôt poudreux et orangé en dessous des feuilles soit le dessus des feuilles laissent apparaître une tâche de couleur rouge.

Comment traiter les rosiers contre la rouille ?
Le traitement contre la rouille est simple. Retirez toutes les feuilles touchées par la maladie rapidement et appliquer à l’aide d’un pulvérisateur de l’extrait de prêle.

Comment éviter que la rouille n’apparaisse sur les rosiers ?
Pour prévenir la rouille, pensez à ne pas positionner à côté des plantes qui peuvent s’affecter facilement comme la rose trémière.

Les pucerons sur les rosiers

Lorsque le printemps arrive, les jeunes pousses et bourgeons des rosiers buissons par exemple sont attaqués par les pucerons. Ils prennent la forme de petits insectes d’environ 1 à 4 mm

Comment retirer les pucerons sur les rosiers ?

Le traitement contre les pucerons est simple : il faut les retirer manuellement ! Si la maladie n’est pas très étendue, l’utilisation de coccinelles ou tout simplement en les écrasant avec ses doigts permet de retirer les pucerons de façon naturelle. Technique plutôt efficace !
Sinon le soir, appliquer sur toutes les feuilles de l’eau savonneuse et le purin d’orties ou de fougère.

Comment éviter que les pucerons ne reviennent sur les rosiers ?

Les pucerons affectionnent particulièrement les rosiers, car la base des feuilles et des bourgeons sont tendres. Ils sont souvent amenés par les fourmis qui les traient pour récolter le miellat sécrété par les pucerons. En chassant les fourmis, vous éviterait donc le transport des pucerons d’un bourgeon à l’autre.
Vous pourrez opter également pour disposer dans votre jardin des plantes qui attirent les pucerons à distance de vos rosiers. C’est le cas des capucines par exemple. D’autres plantes sont aussi plébiscitées par les pucerons comme le seringat. À proximité d’un rosier, il y a aura un transit d’une plante à l’autre.
La lavande à l’inverse est un répulsif pour les pucerons dont ils n’apprécient pas l’odeur. Ainsi au pied de vos rosiers, planter un pied de lavande et judicieux (et d’ailleurs les couleurs se marient parfaitement).
Si malgré tous ces dispositifs, les pucerons persistent, appliquez du purin d’orties au pied de vos rosiers couvre sols 3 fois en espaçant les applications de 2 semaines au printemps.

Le marsonia du rosier

Maladie fongique marsonia Tache noire du rosier causée par Diplocarpon rosae - le champignon a hiverné sur une vieille feuille de rosier sur la plante

Lorsqu’il fait très chaud, les feuilles deviennent jaunes et tâchées de noir… Cela signifie qu’elles sont atteintes d’un champignon « le marsonia ». Cette maladie à la particularité de réapparaître les autres années. C’est pourquoi, il faut penser à bien la traiter.

Quel est le traitement pour soigner le rosier atteint de taches noires ?
Le procédé de traitement est identique à celui de la rouille décrit plus haut dans cet article.

Comment éviter l’arrivée des taches noires sur les rosiers ?
Pour prévenir les taches noires sur les feuilles des rosiers, dès l’arrivée de l’automne, supprimez toutes les feuilles porteuses de la maladie, les bois morts et appliquer de la bouillie bordelaise sur les tâches.

La chlorose du rosier

Chaque feuille du rosier se décolore pour finir par devenir de couleur jaune ou blanche : le rosier n’arrive surement plus à puiser le fer contenu dans le sol qui doit être trop lourd ou trop calcaire. On parle alors de chlorose du rosier.

Comment traiter le rosier atteint de chlorose pour éviter le jaunissement des feuilles ?
Dans l’eau d’arrosage, il faudra prendre soin d’y mélanger de l’anti-chlorose. Ce mélange contient du fer qui se révèle très efficace contre la maladie.

Comment éviter que la Chlorose n’apparaisse sur les rosiers ?
Lors de la plantation de vos rosiers, creusez un trou très large et ensuite versez du compost dedans.

Le blanc des rosiers : Oïdium

Très fréquemment lors des fortes chaleurs, durant le printemps et vers l’automne ou lorsque les nuits sont fraîches, la maladie que l’on appelle oïdium apparaît. Elle est due à un champignon de petite taille que l’on appelle « blanc des rosiers » qui feutre les feuilles et les bourgeons.

Comment traiter les rosiers contre l’oïdium ?
Le traitement de l’oïdium est identique au traitement des taches noires que nous avons vu précédemment dans cet article.

Comment éviter que l’oïdium n’apparaisse sur les rosiers ?
Vers le printemps, afin d’éviter l’apparition de l’oïdium, si vous savez que l’année précédente vos rosiers en ont été victimes, appliquez la poudre du soufre micronisé sur les feuilles. En général, 20 g pour 10 m². Le soufre va diffuser de la vapeur qui va pénétrer les cellules du champignon, provoquant ainsi un ralentissement de sa croissance et même son éradication totale.

Quelles sont les variétés de rosiers résistantes aux maladies ?

Les maladies évoquées précédemment sont assez récurrentes et de nombreux jardiniers doivent y faire face saison après saison. Toutefois, il existe des variétés de rosiers qui sont connues pour leur extrême résistance face aux maladies (hors pucerons) :

Avec tous ces conseils, vos rosiers seront bien portants toute l’année. Maintenant, c’est à vous de jouer !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !