Quelle est la différence entre un rosier grimpant et un rosier liane ?

les conseils jardin de Willemse

Le rosier grimpant et le rosier liane du jardin

Quelles sont les différences entre rosiers grimpants et rosiers lianes. Dans tous les cas, que vous soyez jardinier amateur ou confirmé, il est impossible de ne pas s’émerveiller devant un mur recouvert de roses. Avec leurs branches sarmenteuses, les rosiers grimpants et les rosiers lianes ont la capacité de s’accrocher aux supports qui se trouvent à proximité d’eux. À cause de cette particularité qui leur est commune, ces deux variétés sont souvent confondues. Et pourtant, elles sont bien différentes.

Qu’est-ce qu’un rosier grimpant ?

Les rosiers grimpants regroupent plusieurs variétés de rosiers qui poussent en hauteur.

Bien que n’ayant pas de vrilles ni de ventouses, ils sont capables de grimper sur des supports jusqu’à atteindre une hauteur de 3,5 m. Parmi les variétés les plus populaires, on peut citer : Easy Fashion, Excelsa, Fée des neiges, Hanabi, Laguna. Ce sont majoritairement des cultivars obtenus par croisements d’autres espèces de rosiers. Certaines d’entre elles ont muté naturellement. Les rosiers grimpants peuvent être des plantes de croissance normale ou rapide, selon la variété. Ils sont très rustiques en général et supportent des températures pouvant atteindre -15 °C.

Les rosiers grimpants sont utiles pour habiller un treillage, une petite tonnelle, un mur pas trop haut ou encore une clôture à claire-voie. Généralement, les rosiers grimpants sont remontants, c’est-à-dire qu’ils offrent plusieurs floraisons par an, le plus souvent entre mai et octobre.

Très romantiques, ils habillent leurs supports de grandes fleurs blanches, mauves, rouges, orange ou jaunes, parfois solitaires et isolées. Cependant, les rosiers grimpants peuvent aussi offrir de petites grappes de fleurs.

Le rosier grimpant est une plante idéale pour habiller un mur extérieur.

les conseils jardin de Willemse

Qu’est-ce qu’un rosier liane ?

Comme son cousin grimpant, le rosier liane pousse également en hauteur, mais il est plus grand que le rosier grimpant. Il est plus vigoureux que le premier et peut dépasser 10 mètres. Cette plante a aussi une croissance très rapide et une floraison généreuse. Les rosiers lianes recouvrent leur support de magnifiques grappes de petites roses. Avez-vous une vieille façade trop disgracieuse que vous voulez camoufler ? Plantez le long de celle-ci quelques rosiers lianes et elle sera entièrement recouverte en peu de temps ! Avec leur grande taille, les rosiers lianes sont aussi parfaits pour envelopper un vieil arbre.

Mais contrairement aux rosiers grimpants, les lianes ne sont pas remontantes. Ils fleurissent donc une seule fois par an, le plus souvent entre mai et juillet. Cette unique floraison est très abondante et souvent accompagnée d’un parfum subtil. Certaines variétés produisent des fruits très décoratifs qui peuvent prendre diverses formes : ovales, rond, en forme de bouteille… Leur coloris va du rose au rouge sombre et ils sont très appréciés des oiseaux.

Les variétés de rosiers lianes les plus décoratives sont : Rosa multiflora, Rosa banksiae, American Pillar, Cécile Brunner Clg…

Le rosier liane peut atteindre des hauteurs plus importante que celle de son cousin le rosier grimpant.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter, entretenir et tailler les rosiers grimpants ?

Les rosiers grimpants doivent être installés dans un endroit bien ensoleillé (sans contact direct avec les rayons du soleil). Ils poussent facilement sur un sol bien drainé et peu calcaire. Leur plantation se fait au printemps ou à l’automne et n’est pas du tout compliquée. Pour en savoir plus, consultez notre article sur la plantation des rosiers grimpants.

L’entretien des rosiers grimpants n’est pas trop contraignant. Il vous suffit de les arroser abondamment par temps sec. Un arrosage régulier est recommandé durant le printemps et l’été qui suivent la plantation. Apportez-leur de temps en temps de l’engrais et éliminez au fur et à mesure les fleurs fanées.

Même si le rosier grimpant se plait dans les zones ensoleillées, il n’apprécie pas le contact direct avec les rayons du soleil.

les conseils jardin de Willemse

les rosiers grimpants et les rosiers lianes ont la même particularité, mais ne fleurissent pas de la même manière. Les grimpants sont idéals pour revêtir un support dont la hauteur n’excède pas 3 cm. Les lianes, plus imposantes, n’ont pas de limites.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , , , , ,
Comment planter et entretenir le rosier Polyantha à fleurs groupées dans le jardin ?
Qu’est ce qu’un rosier remontant ?
Menu