Qu’est-ce qu’un rosier botanique ou rosier ancien ?

les conseils jardin de Willemse

Les rosiers botaniques ou anciens du jardin : 6 variétés d’exception à planter chez vous !

Vous avez certainement déjà entendu parler de rosier botanique ou de rosier ancien. Saviez-vous qu’il s’agit d’une et même sorte de rosiers ? Une plante capable d’embellir n’importe quel espace dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon. Une plante dotée d’un charme incomparable et d’une sophistication sans pareil. Partons à la découverte du rosier botanique ou rosier ancien.

A quoi correspond l’appellation  » rosier ancien  » ?

L’appellation « rosier ancien » correspond à une classification de rosiers instaurée au milieu du XIXe siècle. On parle également de rosier botanique. En réalité, un rosier ancien est une espèce botanique sauvage dont le port ressemble aux rosiers arbustes. Ses fleurs, généralement bien fournies, sont également agréablement parfumées.

La plupart des rosiers anciens ne sont pas remontants, c’est-à-dire qu’ils ne fleurissent qu’une seule fois dans la saison, à la fin du printemps et au début de l’été. Ils se couvrent d’églantiers en automne.

Robustes, les rosiers botaniques font fi du gel et offrent des silhouettes et des couleurs agréables dans le jardin.
FredJardinier Willemse

Les rosiers botaniques sont en réalité des rosiers sauvages

les conseils jardin de Willemse

Quelles sont les caractéristiques des rosiers anciens ?

Lointains cousins des rosiers actuels, les rosiers anciens sont faciles à vivre et se montrent capables de pousser dans tous les jardins, quelle que soit la qualité de la terre. Ils apprécient les emplacements ensoleillés et tolèrent les climats chauds et secs. En revanche, ils n’aiment pas l’eau stagnante.

Il est important de faire la distinction entre rosiers botaniques et rosiers horticoles. Les premiers, c’est-à-dire les rosiers botaniques (ou rosiers anciens) poussent à l’état sauvage depuis la nuit des temps. Originaires du nord de l’Orient, du Moyen-Orient et d’Asie, ils sont tantôt arbustifs, tantôt grimpants.

Le rosier horticole, en revanche, ne pousse pas à l’état naturel. En effet, il a été créé par la main de l’Homme et, au gré des différentes hybridations, il a abouti à des variétés de rosiers nommées « anciennes » ou « modernes ». Aujourd’hui, les rosiers horticoles ne cessent de se réinventer, sous forme de nouveaux cultivars présentant des caractéristiques particulières et de nombreux atouts.

Les rosiers  botaniques séduisent les jardiniers par la simplicité des fleurs qu’ils proposent

les conseils jardin de Willemse

Quels sont les rosiers anciens les plus célèbres ?

Le rosier botanique sauvage se distingue par ses fleurs simples à cinq pétales, généralement parfumées. La saison est suivie par l’apparition de cynorhodons rouge ou noir dont l’intérêt ornemental est également intéressant.

Parmi les principaux rosiers anciens, citons notamment :

1) Le Rosa banksiae

Le Rosa banksiae ( ou Rosier de Banks ) est un un rosier grimpant pouvant atteindre jusqu’à 12 m de hauteur sur 6 m d’étalement. Originaire de l’ouest de la Chine, ce rosier ancien ne supporte pas les gelées tardives. Sur son feuillage vert pâle apparaissent, en mai, de multiples petites fleurs blanches doubles de 3 cm de diamètre seulement. Leur parfum évoque celui de la violette.

2) Le Rosa bracteata

Le Rosa bracteata ( ou Rosier de Macartney ) est un rosier caractérisé par une croissance très rapide et pouvant atteindre 4 m de hauteur. Son feuillage est vert foncé et ses fleurs blanches de 8 cm de diamètre apparaissent en été, en juin, pour rester sur la plante jusqu’en octobre.

Le Rosa banksiae est un rosier grimpant sauvage au parfum délicat

les conseils jardin de Willemse
cynorhodon des rosiers
Le cynorhodon est une sorte de faux fruit. Il est typique aux plantes faisant partie de la familles des Rosacées ( dont les rosiers ). Le ``fruit`` véritable des rosiers se nomme situe à l'intérieur de cette ``baie``. On connaît souvent le cynorhodon sous le terme de « gratte-cul ».
FredJardinier Willemse

3) Le Rosa eglanteria ou églantier

Le Rosa eglanteria est communément appelé églantier. C’est l’un des rosiers botaniques les plus connus. Il se couvre de fleurs roses en juillet et ses feuilles vert foncé ont un parfum de pomme.

4) Le Rosa officinalis

Le Rosa officinalis (Rose de Provins, Rose des Apothicaires), est un rosier qui propose un port compact, ne mesurant que 80 cm de hauteur. Les fleurs apparaissent en été et offrent des teintes rouge rosé. Elles sont particulièrement parfumées.

Le Rosa eganteria est plus connu sous le nom d’églantier

les conseils jardin de Willemse

5) Le Rosa glauca

Le Rosa glauca ( ou Rosier glauque ) est un rosier dont l’originalité tient aux tiges vert rougeâtre. Il atteint 2 m de hauteur à maturité et se pare en été de petits bouquets.

6) Le rosier Comte de Chambord

Le rosier Comte de Chambord, un rosier ancien très parfumé qui convient parfaitement aux petits jardins d’ornement et aux terrasses. Ses roses bien pleines sont d’une magnifique couleur lilas intense, son port est dressé et son feuillage vert clair.

Le rosier compte de Chambord est délicatement parfumé

les conseils jardin de Willemse

Le nombre de variétés de rosiers botaniques disponibles étant très large, il vous appartient de faire votre choix en fonction de la période de floraison, des couleurs, de la hauteur des plantes et du feuillage. Un choix que vous n’aurez aucun mal à faire sur notre site !
Si vous appréciez la senteur des roses, que vous êtes émerveillé devant l’éclosion des fleurs… N’hésitez pas à consulter nos articles, conseils et astuces sur la plantation et l’entretien des rosiers du jardin.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , ,
Arbres anti-moustique : quels arbres pour les éloigner?
Comment bien associer les légumes au potager ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !