Quels arbustes d’ornement choisir?

Les arbustes d’ornement sont des végétaux ligneux faciles à cultiver qui offrent une grande diversité de formes, de ports, de couleurs et de floraison… Quels arbustes choisir?
Les arbustes permettent de varier les décors à l’infini et conviennent à tous les jardins: grand ou petit, de style classique ou anglais…
Non seulement ils donnent à votre jardin son relief, mais ils vous protègent du vent, du soleil, du bruit, ils vous aident à cacher des endroits disgracieux et sont des éléments importants pour lutter contre la pollution.

quel arbuste d'ornement choisir?

Qu’est ce qu’un arbuste d’ornement?

Les arbustes d’ornement sont des végétaux qui résistent aux rigueurs de l’hiver, même dans leur phase de jeunesse. Ils offrent un très large éventail d’espèces, de sorte qu’il en existe pour chaque jardin. On peut les planter aussi bien dans de grands espaces verts aménagés que dans de petites cours intérieurs sans lumière. Certaines variétés se prêtent même à la plantation en bacs, jardinières en béton ou en aggloméré, éternit etc… Ce sont les arbustes pour pots de terrasse et balcon.
Même si nous les dissocions naturellement de par leur port différent, les plantes grimpantes font partie des arbustes d’ornement. Un grand nombre de sujets, de par leur typologie et leur feuillage, sont privilégiés en tant qu’arbustes de haie. Les arbustes à feuillage persistant (qui conservent un feuillage même en automne et en hiver) deviennent un atout indéniable pour s’isoler, même à la morne saison.
La gamme des dimensions des arbustes est très variée. Elle commence aux espèces très petites, comme par exemple la bruyère (souvent assimilée à une plante vivace) qui mesure seulement 25 cm de hauteur pour se terminer avec celles qui atteignent 5 m.

Différence entre arbustes, arbres et arbrisseaux

Les arbustes commencent à se ramifier au niveau du sol en formant des touffes de feuillage très basses.
Les arbres ont un tronc dénudé sans feuille (exception faite des arbres nains).
Les arbrisseaux constituent une catégorie à part: ce sont des plantes qui sont en partie détruites par le froid en hiver et qui ressemblent, par cette caractéristique aux plantes vivaces.

Principaux avantages des arbustes d’ornement

Les arbustes sont indispensables pour la réalisation des jardins et des parcs. On peut donc, selon les emplois prévus et les emplacements, les utiliser de nombreuses manières.
Il existent de très nombreuse espèces persistantes qui procurent une ambiance agréable aux espaces aménagés aussi bien à l’automne qu’en hiver et sont un peu le symbole de la victoire de la nature sur la neige et la glace.
Les arbustes d’ombre agrémentent de leur verdure les emplacements et cours intérieures dans lesquels rien d’autre ne pousserait.
Les plantes de haies et plus particulièrement les arbustes de haies fleuries constituent des rideaux fleuris ou de verdure persistante nous protégeant contre le vent, le bruit, la poussière et les regards indiscrets.
Les espèces naines se prêtent particulièrement à la création de grandes taches colorées et à la fixation des talus. On parle alors d’arbustes couvre-sol.
Certaines espèces se distinguent par la couleur magnifique de leur écorce ou leur fructification brillante à l’automne et en hiver. Non comestibles, ce sont des arbustes à fruits décoratifs.
Malgré leurs différences majeures, toutes ces espèces constituent un véritable « événement » au printemps dans le jardin, sur votre balcon ou votre terrasse par leur fraîche verdure et leur somptueuses floraisons, se poursuivant à l’automne par le flamboiement pourpre et or du feuillage.

La floraison des arbustes d’ornement

Insistons sur la floraison des arbustes qui constitue l’u des plus beau cadeaux de la nature. Conservons l’émerveillement de découvrir entre décembre et janvier la pleine floraison des bruyères ou entre janvier et février les châtons de saule et les fleurs d’hamamelis s’épanouir en dépit du froid intense.
Le printemps commence par la floraison en cascade du Forsythia jaune d’or et du Cerisier à fleurs (Prunus) rose.
Bleue, blanche et rouge, suivent celles du Lilas, du Rhododendron et du Magnolia.
Chèvrefeuille, Seringa et Jasmin sont des espèces au parfum particulièrement intense.
Citons encore la fructification décorative d’un certain nombre d’autres arbustes: buisson ardent, Houx et Cotoneaster.

La croissance des arbustes d’ornement: où les planter?

Les arbustes d’ornement sont généralement plantés en groupes de 3 à 5 exemplaires. On plante toujours un nombre impair. Afin qu’il reste qu’il reste un nombre de plantes suffisant lorsque leur croissance est terminée, il est recommande de mettre en place un nombre assez important de jeunes plants. On obtient ainsi un effet immédiat satisfaisant. Après quelques années, ils ont poussé et demandent plus de place: il peuvent être soit transplantés soir éclaircis.

La croissance de l’arbuste en largeur et en hauteur dépend de sa situation et de la préparation du sol.
Les plantes, situées à l’ombre ou qui ont à subir un hiver très rigoureux, poussent plus lentement que les même plantes qui jouiraient d’une situation parfaite. Vous pouvez vous même faire le teste en plantant deux sujets identiques à deux emplacement différent dans votre jardin : l’un poussera plus rapidement que l’autre !  Toutefois, il n’est pas nécessaire que ces plantes bénéficient d’un emplacement abrité avec un fort ensoleillement et un sol riche car certaines espèces apprécient parfaitement un sol pauvre et une exposition mi-ombragées. Pour elles, il s’agit de conditions parfaites pour leur développement.

Les arbustes qui ont un feuillage or ou panaché de deux couleurs (tel que le Salix integra ‘Hakuro Nishiki’ appelé plus communément saule crevette par exemple) doivent dans la mesure du possible être plantés en plein soleil. Situés à des emplacements ombragés, leurs couleurs de sont pas aussi nettes.

Lors de l’aménagement des jardins, on doit veiller à ce que les arbres soient plantés comme point central ou encore en massif pour délimiter un groupe de ligneux de hauteur moyenne. Pour cela on peut utiliser des arbustes à port érigé et sur le devant des espèces naines à port étalé. Les espèces rampantes et tapissantes s’utilisent en plantations en sous-bois et particulièrement lorsqu’il s’agit de persistantes. Associées à des plantes vivaces d’ombres ou des plantes vivaces de sous bois, les mélanges de feuillages et de couleurs procurent un effet détonnant.

L’entretien des arbustes n’est si compliqué qu’il n’y parait. Retrouvez tous nos conseils d’entretien dans notre article qui y est consacré: Comment tailler les arbres et arbustes ?

Comment utiliser les arbustes?

Avant de planter vos arbustes, il est important de se projeter dans l’agencement que l’on souhaite donner et la place qu’on leur consacre. Découvrez comment planter les arbres et arbustes dans notre article qui y est consacré. Avant de vous lancer, voici quelques possibilité d’agencement lors de leur plantation :

Comment planter les arbustes d'ornement

La plantation d’arbustes en isolé

Il s’agit d’un emplacement unique. On entend par là l’utilisation d’un exemplaire unique qu’on laisse se développer librement et qui devient un centre d’intérêt important du jardin.

Les plantes pour haies

Ces plantes ne servent pas seulement pour clôturer une habitation ou un groupe d’habitations, mais également pour souligner un espace plus ou moins important à l’intérieur même d’un jardin. Pour cet usage, on ne se contente pas des haies à feuillage mais aussi et de plus en plus des haies fleuries.

Les arbustes pour bordures

Les arbustes nains à fleurs ou à feuillage sont utilisés en bordure des chemins, des plantes-bandes et chaque fois qu’il faut entourer un espace.

Les plantes pour talus

Les plantes rampantes et tapissantes sont utilisées pour recouvrir les talus d’une verdure décorative et en même temps les fixer. le cotoneaster persistant par exemple est très indiqué pour cet usage. La potentille l’est également; avec sa jolie floraison, elle donne de bons résultats même dans les sols les plus pauvres et les emplacements les plus escarpés. Ces plantes tiennent bien la terre, évitant ainsi qu’elle soit entraînée même s’il tombe des pluies torrentielles.

Les arbustes d’ombre et pour murs exposés au nord

Certains arbustes rendent de nombreux services car ils poussent même dans des situations très défavorables. Parmi les plus connus sont l’aubépine, la vigne vierge, le jasmin, le houx (houx argenté, houx panaché ou houx japonais) et le cotoneaster (comme le cotoneaster de haie). Personne ne doit donc hésiter à utiliser des plantes pour décorer une cour intérieure, une cour parisienne, même ombragée.
D’autres plantes à fleurs réussissent aussi avec très peu de soins comme le viorne viburnum (boule de neige), le skimmia, le chèvrefeuille, le kerria (corète du Japon) et l’hortensia (hydrangea).

Les particularités des arbustes d’ornement

Chaque arbuste dispose de spécificités. En voici quelques unes pour agencer votre espace jardin et capitaliser sur les qualités de chacun d’entre-eux. Il s’agit de nom d’espèces et non de variétés. Certaines variétés peuvent ne pas convenir à l’utilisation préconisée.

Les arbustes aux fleurs odorantes

Azalées, Buddleia (appelé également arbres à papillons), Hamamelis (comme l’Hamamélis de Chine ou Hamamelis mollis), Lonicera (plus communément appelé chèvrefeuille), Magnolia (comme le Magnolia Suzan, le Magnolia Genie le Magnolia Soulangeana ou le Magnolia Stellata), Philadelphus (plus connu sous le nom de Seringa), Ribes (plus communément appelé « Groseillier à fleur »), Robinia (appelé également « Robinier » ou « Faux acacia »), Skimmia, Syringa (plus connu sous le nom de Lilas), Viburnum ( comme le Viorne Rose extrêmement parfumé).

Arbustes aux fleurs odorantes

Les arbustes aux fruits décoratifs

Berberis (utilisé également en haie), Callicarpa (appelé également « arbuste aux bonbons« ), Chaenomeles (le plus connu étant le Cognassier du Japon), Cotoneaster, Decaisnea (le plus curieux étant l’arbre aux haricots bleus qui ressemble fortement au « Baie de Mai« , le chèvrefeuille Lonicera kamtschatica), Euonymus (le plus connu : le Fusain d’Europe), Hypericum (Millepertuis), Ilex (Houx), Malus (Pommier à fleurs), Pyracantha (qui est également une plante grimpante), Skimmia, Viburnum (Viorne).

Arbustes aux fruits décoratifs

Les arbustes au feuillage décoratif en automne

Acer (les Érables qui sont bien connus), Azalea (ou Azalées), Berberis (qui est un arbuste épineux peu exigeant recommandé en haie défensive), Callicarpa, Crataegus (Aubépine), Cornus (comme le Cornouiller du Japon, le Cornouiller « fluo » et le Cornouiller des pagodes panaché), Cotinus (comme l’étonnant Arbre aux perruques pourpre, Cotinus coggygria ‘Royal Purple’) , Cotoneaster, Hamamelis, Hydrangea (Hortensia), Quercus (comme le Chêne vert), Rhus (comme le Sumac de Virginie ou le Sumac Vinaigrier), Ribes (groseillier à fleur), Spiraea (Spirée), Viburnum (Viorne).

Arbustes au feuillage décoratifs en automne

Les arbustes mellifères

Le terme de mellifère signifie que le nectar des fleurs est utilisé par les abeilles pour élaborer le miel. Plus généralement, cela signifie que ces plantes attirent les papillons et les insectes pollinisateurs.
Acer (les Érables de manière générale), Berberis (souvent utilisé en haie basse), Buxus (les Buis, au feuillage persistant), Calluna (les Bruyères d’été comme les Bruyères d’été roses à feuilles vertes, les Bruyères d’été rouges ou les Bruyères d’été roses à feuilles jaunes), Cornus (appelé également Cornouiller), Corylus (plus communément appelé Noisetier), Cotoneaster, Crataegus (ou Aubépine), Cytisus (comme le Genêt ‘Boskoop Ruby’ avec une profusion de fleurs rouge carmin au cours du printemps), Erica (les Bruyères d’hiver comme les Bruyères d’hiver roses, les Bruyères d’hiver rouges et les Bruyères d’hiver blanches), Hedera (plus connu sous le nom de Lierre), Laburnum (plus connu sous le nom de Viorne), Malus (ou Pommier à fleurs), Philadelphus (comme le Seringa ‘Virginal’), Prunus (large famille allant de l’Amandier aux Cerisier à fleurs en passant par l’Abricotier, le Cerisier, le Prunier ou le Pêcher), Rhus (appelé aussi Sumac), Ribes (grande famille du Cassissier), Robinia (Robinier ou faux acacia), Salix (les saules comme le Saule tortueux ou le Saule marsault pleureur), Tamarix (comme le Tamaris d’été), Viburnum (Viorne).

Les arbustes grimpants

Jasminum (comme le Jasmin d’hiver), Wisteria (plus connu en France sous le nom de Glycine… « Wisteria Lane », bien connu du grand public via le série « Desperate Housewives » signifie « allée des Glycines), Lonicera (plus connu sous le nom de Chèvrefeuille), Parthenocissus (plus connu sous le nom de vigne vierge).

Arbustes grimpants

Les arbustes pour haies

Acer campestre (dit Erable champêtre), Berberis, Betula (plus connu sous le nom de Bouleau), Buxus (comme le Buis sempervirens souvent utilisé dans l’art topiaire), Carpinus (comme le Charme), Chaenomeles (Cognassier), Cotoneaster, Euonymus (Fusain avec une belle coloration rougeoyante à l’automne), Fagus (ou Hêtres grâce à leur feuillage abondant), Forsythia (à floraison jaune mais qui peut être également blanc ou rose comme les Forsythias blanc + rose), Gleditsia (comme le févier d’Amérique), Ilex (différentes variétés de Houx), Ligustrum (le fameux Troène que nous retrouvons dans nos jardin), Populus (Peuplier), Potentilla (Potentille que l’on peut à la fois retrouver en arbuste et en arbuste sur tige), Prunus, Pyracantha (idéal également en plantes grimpantes pour balcons et terrasses), Ribes (Groseillier), Salix (Saule), Spiraea (Spirée).

Arbustes pour haies

Les arbustes au feuillage persistant

Ce sont des arbustes aux feuilles sempervirentes (du latin sempervirens, « toujours vert ») désignant, en botanique, le fait de conserver ses feuilles tout au long de l’année. Par opposition, le feuillage caduc signifie que les feuilles disparaissent.
Azalea, Berberis, Cotoneaster (partiellement), Escallonia (magnifique arbuste à fleurs d’été), Euonymus, Ilex, Rhododendron (comme les Rhododendron compact ‘Doc’, Rhododendron compact ‘Baden Baden’, Rhododendron catawbiense grandiflorum ou Rhododendron ‘Cunningham’s White), Viburnum (Viorne).

Vous disposez de toutes les clefs pour bien choisir votre arbuste d’ornement… Faites preuve d’imagination et de patience pour que vos sujets épanouissent dans votre espace vert !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !