Comment cultiver le pachyphragma dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le pachyphragma ou thlaspi du jardin

Le pachyphragma est une plante vivace herbacée à feuilles persistantes, idéale pour une couverture végétale non envahissante dans le jardin. En mars ou en mai, selon les régions, de petites fleurs blanches à quatre pétales apparaissent sur la plante, sur un feuillage dont les couleurs varient en fonction des espèces.

Qu’est-ce que le pachyphragma ?

Également appelé thlaspi macrophyllum, le pachyphragma est une plante vivace pouvant atteindre 40 cm de hauteur à maturité, sur une envergure de 40cm. Ses feuilles basales sont vertes et mesurent jusqu’à 10 cm de diamètre. Formant des rosettes qui subsistent partiellement pendant l’hiver, ses feuilles sont plus petites sur la tige.

Des grappes plates de petites fleurs blanches d’un centimètre de diamètre à peine apparaissent au printemps, suivies de petits fruits verts en forme de cœur renversé. Le pachyphragma constitue une excellente plante couvre-sol à installer dans les zones ombragées du jardin comme sous les arbres et les arbustes à feuilles caduques par exemple.

Si la croissance de cette plante vivace d’ombre est plutôt lente, elle prend ses aises sans toutefois être invasive, s’invitant dans les sous-bois et les zones ombragées du jardin pour y ajouter de la lumière et de l’éclat.

Le pachyphragma est aussi appelé thlaspi macrophyllum.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le pachyphragma ?

Le pachyphragma pousse dans les sols humides et modérément fertiles, de préférence à l’ombre partielle. Il pousse également à l’ombre totale.

Quelques jours avant la plantation, ajoutez 2 à 4 cm de compost et travaillez la terre en profondeur pour améliorer la fertilité et le drainage. Le pachyphragma se moque du fait que le sol dans lequel il est planté soit sableux ou argileux. Il peut être amendé avec l’ajout de matière organique.

Pour planter le pachyphragma en conteneur dans le jardin, préparez un trou de plantation d’une profondeur appropriée. Humidifiez la motte en l’arrosant généreusement puis retirez-la du conteneur avec précaution. Libérez soigneusement les racines enchevêtrées et placez la plante vivace dans le trou, en travaillant la terre autour des racines au fur et à mesure que vous le remplissez. Ensuite, arrosez abondamment, en protégeant la plante du soleil direct jusqu’à ce qu’elle soit stable.

Le pachyphragma se plaira dans les zones mi-ombragées et ombragées.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le pachyphragma ?

Le pachyphragma est un très beau couvre-sol qui ne nécessite aucun entretien particulier. Le feuillage reste en place toute l’année, mais une taille à la fin de l’hiver ou au début du printemps permet à la plante de gagner en vigueur.

L’arrosage est essentiel en période de croissance. À ce titre, il est préférable d’arroser une fois par semaine en profondeur plutôt que d’arroser fréquemment, à raison de quelques instants chaque jour.

En général, le pachyphragma est exempt de parasites, mais peut être affecté par des limaces. Si vous observez que ces dernières s’intéressent à votre plante vivace, n’hésitez pas à recourir à des solutions adaptées pour les tenir à l’écart.

Le pachyphragma est un parfait couvre-sol.

les conseils jardin de Willemse

À l’ombre des rosiers et autres arbustes à faible entretien, le pachyphragma se plaira dans votre jardin. Idéal en bordure et en massif de fleurs, il constitue un parfait couvre-sol dans les jardins urbains, les jardins de cottage et les extérieurs informels.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !