Comment cultiver le lierre dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le lierre du jardin

Si vous recherchez une plante décorative facile à entretenir pour orner les coins partiellement ombragés de votre jardin, portez votre choix sur le lierre. C’est une liane grimpante très résistante dont l’utilité n’est plus à démontrer.

Qu’est-ce que le lierre ?

Le lierre est une plante de la famille des araliacées. Originaire des régions tropicales, il est caractérisé par un feuillage persistant joliment panaché qui peut atteindre 20 m de hauteur. S’il est très utilisé comme couvre-sol, on s’en sert également pour ajouter un peu de couleur aux murs et aux supports en grillage.

C’est une plante mythique dont l’histoire remonte aux temps anciens. En plus de ses atouts ornementaux, on lui reconnaît également des propriétés curatives, dépolluantes et protectrices. Sa présence chez vous et près des grands arbres contribue notamment à l’assainissement du milieu de vie (il neutralise jusqu’à 90 % des rejets de benzène).

Très rustique, le lierre se décline en onze espèces (lierre de Colchide, lierre des Canaries, lierre des bois, lierre de l’hedera…) et en des centaines de cultivars. La forme de ses feuilles varie selon les variétés. Sa floraison de très courte durée débute à la fin du mois de septembre pour s’achever en novembre.

Le lierre s’accroche mais il n’est pas un parasite

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le lierre ?

Un sol fertile et humide : voilà la préférence du lierre. Mais vous pouvez planter cette plante dans tous les types de sols, à l’exception de ceux qui sont secs ou très humides. Pour bien se développer, il a besoin d’une très bonne luminosité. Par conséquent, trouvez-lui un emplacement semi-ensoleillé.

Comment s’effectue sa plantation ? Trempez en premier lieu la motte dans de l’eau pour l’humidifier. Ensuite, creusez un trou deux fois plus volumineux que la motte et déposez-la à l’intérieur. Enfin, fermez le trou, tassez-le avec vos pieds puis formez une cuvette d’arrosage.

En ce qui concerne l’espacement entre les différents plants de lierre, cela varie selon l’espèce plantée. N’oubliez pas de l’arroser généreusement. Les périodes de l’année les plus propices pour sa plantation sont l’automne et le printemps. Évitez surtout de le mettre en terre en période de gelées.

Il est possible de cultiver le lierre dans un pot. Mais vous devez veiller à poser une couche de drainage au fond de celui-ci, des billes d’argile par exemple.

Assurez-vous de trouver à votre lierre un emplacement proche d'un support grimpant.
FredJardinier Willemse

Le lierre a un feuillage persistant !

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le lierre ?

L’entretien du lierre est très peu contraignant. Il est inutile de l’arroser régulièrement. Cependant, apportez-lui abondamment de l’eau si le sol est sec. Si vous le cultivez en pot, pendant l’été et le printemps, fournissez-lui une fois toutes les deux semaines de l’engrais liquide.

C’est une plante qui pousse très rapidement. Pour éviter qu’elle devienne trop envahissante, taillez-la périodiquement. Si elle pousse le long d’un mur, prévoyez de la tailler une fois dans l’année. Si vous la cultivez près d’un arbre, gardez un œil sur ses lianes afin d’éviter qu’elles recouvrent entièrement les branches.

Les ennemis du lierre sont les araignées rouges qui tissent leurs fils sur ses feuilles. Un bassinage périodique du feuillage est une très bonne solution pour les protéger contre les attaques extérieures.

L’entretien du lierre n’est pas contraignant

les conseils jardin de Willemse

Très connu pour ses propriétés décoratives, le lierre est une plante vivace qui permet aussi de protéger l’environnement et de lutter efficacement contre la prolifération des mauvaises herbes. Il trouve sa place dans les espaces partiellement ensoleillés du jardin et à l’intérieur. C’est également un végétal rustique facile à cultiver et à entretenir.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu