les plantes vivaces, incontournables du jardin

Appréciées pour leurs couleurs et leurs formes variées, les vivaces sont des plantes généreuses qui sont considérées comme les plantes les plus faciles à vivre au jardin. Une fois plantées, elles ne demandent que peu d’entretien et reviendront chaque année agrémenter et végétaliser votre jardin. Mais elles vous réservent encore bien des mystères…

Qu’est-ce qu’une plante vivace ?

Sous la dénomination de plantes vivaces se cache un monde étonnant de plantes très variées ayant pour point commun de revenir chaque année.

Certaines plantes vivaces sont caduques et disparaissent l’hiver pour réapparaître au printemps, d’autres sont des plantes persistantes et conservent leur feuillage toute l’année comme les hellébores (roses de Noël). La plupart sont peu exigeantes, mais merveilleusement riches de formes, de dimensions et de floraisons variées. Les vivaces peuvent ainsi être destinées à des situations très différentes (des lieux arides aux lieux les plus humides, du plein soleil à l’ombre dense).

Les plantes vivaces à feuillage persistant ou sempervirents

Les plantes vivaces à feuillage persistant, ou vivaces sempervirents, habillent et décorent le jardin même en automne ou en hiver. Leur particularité réside à la fois dans leur flroaison mais aussi dans leur feuillage varié et décoratif : il ne disparait pas à la morne saison. Parmi les variétés les plus connues : les étoiles bleues tapissantes ( isotoma ), les millepertuis, les graminées, les fétuques, les lavandes, les agapanthes, les joubarbes, les corydalis, les tritomas ….

les vivaces à feuillage persistant  les millepertuis  les fétuques  les bruyèeres à feuillage persistant  les heuchères à feuillage persistant  les lavandes à feuillage persistant  les agapanthes à feuillage persistant  les joubarbes à feuillage persistant  les corydalis à feuillage persistant  les tritomas à feuillage persistant

Les différentes utilisations des plantes vivaces

Les plantes vivaces pour massifs fleuris

En massif : les anglais passés maîtres dans l’utilisation des plantes vivaces les emploient seules en bordures herbacées ou associées à d’autres plantes comme les arbustes, les rosiers… Connus sous le nom de massif mixte ( Mixed border ).
Les bordures herbacées permettent de créer de véritables tableaux vivants et changeants au fil des saisons, le spectacle se renouvelant chaque année.
Quant aux massifs mixtes, ils permettent d’associer des plantes aux qualités différentes, les vivaces ayant souvent pour vocation d’apporter un  » plus « , par leur floraison ou leur feuillage.

Dans les deux cas, elles peuvent être un précieux allié du jardinier en jouant le rôle de couvre-sol et en limitant ainsi la germination des mauvaises herbes, c’est le cas des vivaces rampantes et tapissantes d’une efficacité souvent remarquables.

Les plantes vivaces pour rocailles

En rocaille : on compte un grand nombre de vivaces parmi les plantes alpines (plantes pour les jardins de montagne), ce qui les destine tout naturellement à être utilisées en rocaille. Pensez aux campanules, à l’arabis, aux ancolies ou aux primevères qui sont parmi les plus courantes.

Les plantes vivaces pour les murets

En muret : certaines vivaces sont si peu exigeantes qu’elles peuvent se satisfaire d’un minimum de place pour prospérer ; utilisez-les dans les creux et interstices d’un muret : campanules des murets.

Les plantes vivaces en situation isolée dans le jardin

En isolé : utilisées ponctuellement, les plantes vivaces peuvent  » gommer  » une imperfection, apporter un peu de fantaisie, renforcer un effet de couleur ou enrichir un parterre.

Les plantes vivaces parfaites pour bouquets

Pour les bouquets : leurs innombrables qualités les prédisposent à la confection de bouquets frais ou secs. On connaît pour cette vertu les fameux Gypsophile et chardon bleu, mais la plupart peuvent être utilisées à cet effet : composez par exemple en plein hiver un bouquet d’hellébores au joli feuillage et aux fleurs d’une merveilleuse délicatesse.

les hellebores de jardin

Comment choisir une plante vivace ?

  • Qu’exigez-vous de la plante pour qu’elle joue le meilleur rôle esthétique (dimension, couleur…)
  • Cette plante peut-elle s’adapter aux conditions du milieu (climat, sol…)

Les floraisons des plantes vivaces

Les couleurs des floraisons

Aucune couleur n’est absente de la palette des plantes vivaces, même le noir et le blanc peuvent être à l’origine de compositions d’une grande diversité (du plus classique au plus extravagant).

Les périodes de floraisons

Prenez en compte la période de floraison pour varier les effets (en choisissant par exemple des couleurs douces pour le printemps et plus soutenues pour l’été et l’automne), certaines sont même capables de fleurir en plein hiver comme les splendides hellébores.

Les tailles et dimensions des plantes vivaces

En fonction de leur emplacement dans un massif, vous devrez prendre en compte le développement de la plante. La hauteur de la plante doit lui permettre de s’intégrer harmonieusement à un ensemble (hiérarchisez en disposant les plus basses au premier plan et les plus élevées en arrière-plan), la largeur de la plante pour favoriser sa pleine expression notamment pour les plantes à feuillage décoratif comme les hostas.

Le feuillage des plantes vivaces

Atout non négligeable des vivaces. Leur feuillage qui concours à donner au jardin une impression de générosité et de luxuriance, certaines sont recherchées pour cette qualité (les Hostas notamment), d’autres offrent en plus de leur splendide floraison un feuillage attractif (par exemple les pivoines).

La couleur du feuillage est également une source d’inspiration pour vos créations : du pourpre au doré en passant par les gris et les panachés, le choix ne manque pas.

Le parfum des plantes vivaces

Les lavandes sont parmi les plus connues des plantes vivaces parfumées, mais il en existe bien d’autres. Citons les pivoines, l’arabis ou les œillets.

Le climat de votre région pour cultiver les plantes comme il se doit

Quel que soit votre situation, vous trouverez des vivaces qui conviennent au climat de votre région. Que ce soit des plantes résistantes à la chaleur comme les lavandes ou les hélianthèmes ou au climat maritime comme les asters, œillets et autres campanules.

Le sol dans lequel vous allez cultiver les plantes

Rien n’effraie les plantes vivaces, des sols lourds au sein desquels prospéreront les hostas, lamium ou waldstenia aux sols très calcaires sans souci pour les ancolies, iris ou sedum.

les lamiers argentés
Si vous souhaitez en connaître un peu plus sur la nature du sol de votre jardin, nous vous conseillons de lire nos articles  » Les différents types de terre de jardin : analyse du sol  » et  » Un bon sol pour les plantes : engrais, compost, humidité : tout savoir « .

Comment entretenir les plantes vivaces ?

Les plantes vivaces demandent peu d’entretien. Les conseils ci-dessous pour l’entretien des vivaces, vous aideront à mettre en valeur ces plantes aux innombrables qualités.

Les soins courants pour les plantes vivaces

N’hésitez pas à supprimer les fleurs fanées pour encourager une seconde floraison.
Tuteurez les vivaces hautes qui risquent d’être abîmées par grand vent. Préférez les tuteurs discrets, utilisez par exemple les branchages de certains arbustes comme le noisetier.

Si vous faites le choix de vivaces peu rustiques dans votre région, protégez-les en hiver par un paillage. ( voir nos articles  » Comment pailler le sol du jardin et protéger les plantes  » ,  » Pailler le sol de jardin : techniques et avantages  » ).
L’hivernage est un entretien des vivaces qui consiste à les nettoyer en supprimant les tiges desséchées (survenant généralement après les premières gelées… Voir notre article  » Comment soigner mes plantes de l’après-gel ? « ) et à les recouvrir éventuellement d’un paillis de terreau. Important l’année de plantation, il ne sera reconduit les années suivantes qu’en périodes sèches.

L’arrosage des plantes vivaces

Arrosez de préférence le pied des vivaces pour ne pas encourager la levée de mauvaises herbes dans vos massifs.

Le désherbage autour des plantes vivaces

Un binage régulier profitera à vos massifs ; évitez l’implantation de mauvaises herbes qui entreraient directement en concurrence avec vos vivaces. Un paillage de la surface du sol vous épargnera arrosages et désherbages.

Le l’engrais pour le bienêtre de vos plantes vivaces

De nombreuses vivaces affectionnent les terres riches. Pour obtenir d’excellents résultats, amendez votre terre à l’automne avec un bon terreau ou du fumier bien décomposé. Vous pouvez également apporter de l’engrais au printemps.

Protéger les plantes vivaces des maladies

Les nuisibles et maladies : peu fréquentes, elles ne concernent que certaines espèces et seront traitées à titre préventif ou curatif.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !