Heucherella (heucherelle) : conseils de plantation et d’entretien

Grâce à son magnifique feuillage coloré et sa capacité à rester décorative en hiver, l’heucherella fait le bonheur des jardiniers. Choisissez cette plante vivace pour agrémenter un coin ombragé dans le jardin ou un sous-bois et profitez de ses qualités de couvre-sol remarquables !

Qu’est-ce que l’heucherella ?

Comme l’heuchère, l’heucherelle est originaire d’Amérique du Nord. Elle est souvent cultivée comme plante couvre-sol ou plante de bordure. Elle a hérité de l’attractivité du feuillage de l’heuchère, bien que ses feuilles en forme de cœur soient plus petites.

Les fleurs de l’heucherella se déclinent dans tous les tons de rose, de crème et de blanc. Du printemps jusqu’en automne, elle offre un spectacle fleuri ravissant, les panicules de fleurs se dressant au-dessus du feuillage de la plante pour se faire remarquer.

Plus résistante que sa cousine aux maladies, notamment la rouille, elle tolère également mieux la chaleur et l’humidité.

À maturité, l’heucherella atteint de 30 à 60 cm sur une largeur variant de 30 à 90 cm selon les variétés.

Heucherella floraison fleurs violettes

Comment planter l’heucherella ?

La culture de l’heucherella n’est pas difficile, mais un sol bien drainé est essentiel pour éviter que les racines ne pourrissent, noyées. La préparation du sol, avant la plantation, est importante et il convient de l’amender avec du compost ou du fumier bien décomposé.

Idéalement, c’est à l’ombre qu’il convient d’installer l’heucherelle, bien que cette plante vivace puisse tolérer une exposition ensoleillée dans les climats plus frais. Les feuilles des variétés plus foncées ont également tendance à mieux tolérer le soleil, une fois que la plante est bien établie.

Si l’heucherelle est relativement tolérante à la sécheresse, elle mérite d’être arrosée de temps à autre en cas de sécheresse. Ne laissez pas la plante flétrir de trop et faites attention à ne pas l’arroser de trop. En effet, l’heucherelle craint les sols détrempés et mal drainés. Par ailleurs, elle n’a pas de besoins particuliers, si ce n’est qu’un engrais à libération lente qui l’alimentera correctement. Mieux vaut éviter les engrais à forte teneur en azote, qui peuvent entraîner une croissance molle de la plante.

Repiquez l’heucherelle dans un sol fraîchement amendé tous les trois ou quatre ans pour maintenir la plante saine et robuste. Supprimez la partie la plus ancienne de la couronne.

heucherella purple heucherelle feuillage coloré

Comment entretenir l’heucherella ?

En période de croissance, l’arrosage de l’heucherelle peut être plus important. Même si la plante vivace résiste à la sécheresse et qu’elle est capable d’être négligée de temps à autre, l’arrosage bien dosé fait partie des conditions de réussite de sa culture. Veillez notamment à le réduire en hiver pour éviter la pourriture des racines.

Dans les régions au nord de la Loire, il peut être nécessaire d’ajouter un paillis au pied de la plante dès les premières gelées, pour protéger l’heucherelle des dommages causés par le froid. En effet, le paillage du sol est un excellent moyen d’assurer une protection pour la plante vivace, mais également d’empêcher le sol de se dessécher rapidement.

heucherella feuille verte
L’heucherelle apporte de la couleur dans les jardins, même en hiver lorsque la plupart des végétaux sont en période de repos. En outre, elle offre un abri idéal aux insectes et aux petits animaux. Cette belle plante vivace contribue ainsi à la biodiversité, pour le plus grand plaisir des jardiniers et de la faune du jardin !
, , ,
Lierre (Hedera Helix) : Conseils de plantation et d’entretien
Oeillet (Dianthus caryophyllus) : variétés, plantation et entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !