Graminée : tout savoir sur le carex

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur cette graminée que l’on nomme Carex ou Laîche

Malgré les apparences, le carex se distingue des graminées en botanique. En effet, il faut savoir que le carex est en réalité une fausse graminée. Cette plante vivace qui compte plus de 2000 espèces agrémente les jardins et offre du mouvement, du volume et de la couleur à l’extérieur. Pour comprendre et choisir vos plantes, voici tout ce que vous devez savoir sur le carex.

Caractéristiques du carex

La plante que l’on appelle communément « carex » est également nommée « laîche ». Elle fait partie de la famille des cypéracées, comme le jonc. Appréciées pour leur robustesse et leur durabilité, les laîches offrent des feuillages variés, parfois persistants. Chaque espèce de carex est adapté à des conditions particulières, mais toutes s’épanouissent facilement dans une bonne terre de jardin.

Les carex poussent dans toutes les régions de France, en climat océanique comme en climat semi-océanique ou encore continental. Ils apprécient les sols argileux, les sols calcaires et l’humus. Originaire des régions fraîches, humides, parfois marécageuses, le carex offre une large palette de feuillages colorés. En isolé dans le jardin, ou installé en ponctuation dans des massifs en accompagnement de plantes vivaces, de graminées et d’arbustes, les carex complètent agréablement le décor extérieur.

Le feuillage du carex est souvent tranchant, ce qui implique que la plante doit être manipulée avec des gants de protection. En revanche, il offre un grand nombre de teintes différentes, permettant d’associer plusieurs carex d’espèces différentes entre elles, pour composer un tableau de vert, de bleu, de jaune, de panaché et de bronze. En outre, il existe des espèces de carex qui se distinguent par des inflorescences en épis, très décoratives.

Les carex proposent des inflorescences en épis

les conseils jardin de Willemse

Les différentes espèces de carex

Il existe un grand nombre d’espèces différentes de carex. Celles-ci varient en hauteurs, en couleurs et en formes. Parmi celles-ci :

Le carex buchananii (laîche de Buchanan)

Atteignant de 40 à 60 cm à maturité, sur un étalement d’une cinquantaine de centimètres, le carex buchananii se présente comme une touffe dressée. Son feuillage est semi-persistant, d’un beau brun rougeâtre qui perdure une grande partie de l’année. Il est idéal pour compléter un massif ou pour être planté au bord d’un ruisseau. Ce carex a besoin d’un sol ordinaire ou frais et d’un emplacement ensoleillé.

Le nom de Carex provient du grec keiro qui signifie couper. En effet le bord du feuillage peut être tranchant.
FredJardinier Willemse

Le carex buchananii porte aussi le nom de laîche de Buchanan

les conseils jardin de Willemse

Le carex comans

Le carex comans ‘Bronze Form’ se distingue par ses feuilles étroites, souples et retombantes. C’est notamment sa couleur bronze qui le rend remarquable dans les massifs. À maturité, il atteint entre 25 et 60 centimètres de hauteur.

Originaire de Nouvelle-Zélande, le carex comans propose un feuillage atypique bouclé aux extrémités. Cette couleur cuivrée apparaît durant l'hiver : une graminée dont les couleurs évoluent au fil des saisons.
FredJardinier Willemse

Le carex comans propose un feuillage de couleur bronze

les conseils jardin de Willemse

Le carex pendula (grande laîche)

La grande laîche est caractérisée par des feuilles cannelées, retombantes, vert clair à revers glauque. Elle fleurit en juin-juillet et peut être plantée en isolé dans le jardin. Au bord d’une pièce d’eau, ce carex contribue à fixer les berges et se plaît dans un sol humide, de préférence non calcaire, à l’ombre ou à la mi-ombre.

Le carex pendula dispose d'un feuillage persistant durant tout l'hiver. Ses feuilles sont plus larges que celles des autres carex. Grâce à son port évasé, il végétalise parfaitement l'espace dénudé de la fin de l'année.
FredJardinier Willemse

Le carex pendula propose un feuillage vert clair éblouissant

les conseils jardin de Willemse

Le carex elata (laîche élevée)

Plus grand et plus touffu, ce carex est composé de feuilles étroites, dressées puis retombantes, glauques. Il se pare d’épis bruns très fins au mois de mai.

Le carex elata appartient à la même famille que le papyrus ! Étonnant pour une graminée si rustique qui résiste au gel et au froid?
FredJardinier Willemse

Avec un  feuillage vert tendre et des épis bruns, le carex elata propose de beaux contrastes

les conseils jardin de Willemse

Le carex elara ‘Aurea’

Les feuilles jaunes du carex elata confèrent à cette laîche une coloration plus marquée au printemps. Cette fausse graminée se plaît au bord des ruisseaux et des pièces d’eau, au soleil. En effet, elle apprécie les sols frais à humides ou temporairement inondés.

Le feuillage doré du carex elata aurea est remarquable durant le printemps. Il s'agit d'une graminée prédisposée à être plantée en bord d'eau.
FredJardinier Willemse

Le carex elera Aurea affiche un feuillage jaune qui attire le regard

les conseils jardin de Willemse

Le carex pseudocyperus (laîche faux-souchet)

Pouvant s’élever jusqu’à 1,20 m de hauteur sur 60 cm d’envergure, cette laîche forme une touffe lâche. Ses longues feuilles rubanées sont vert jaunâtre. De mai à juillet, la floraison de ce carex prend la forme de petits épis cylindriques verts, pendants. Il est absolument parfait au bord d’un ruisseau ou d’une petite mare, à condition de bénéficier d’un emplacement ensoleillé.

Le feuillage souple de la laîche faux-souchet contraste avec la rigidité de ses tiges. Une jolie plante graminée à planter également en bord de bassin.
FredJardinier Willemse

Les épis cylindriques du carex pseudocyperus en font l’un des carex les plus originaux

les conseils jardin de Willemse

L’un des avantages du carex est la facilité avec laquelle il se cultive. Son entretien demande très peu d’efforts : la laîche est à la portée de tous les jardiniers, même ceux qui n’ont pas la main verte ! Les variétés de carex cultivées en bordure de pièces d’eau n’ont, bien évidemment, pas besoin d’arrosage. En revanche, les espèces cultivées en pleine terre nécessitent un arrosage plus ou moins régulier selon leur nature.

Autre atout de cette fausse graminée, et non des moindres : elle n’a pas besoin de compléments nutritifs. Il n’est donc pas nécessaire d’apporter de l’engrais aux carex.

Résistants aux maladies et aux nuisibles, les carex se présentent comme des plantes robustes. Leurs touffes denses constituent des abris indispensables pour les petits animaux du jardin, notamment dans les marécages.

La multiplication du carex s’effectue par division de touffes au printemps. En outre, il n’est pas nécessaire de le tailler ni de le rabattre, contrairement aux graminées. En portant des gants de protection, retirez les feuilles sèches au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Une opération simple, qui doit avoir lieu tous les trois ans tout au plus.

Pour compléter votre décoration extérieure, le carex est une plante tout à fait indiquée. Facile à cultiver, variée, colorée à souhait, elle permet toutes les fantaisies et s’intègre dans tous les styles de jardins. Une valeur sûre pour votre extérieur !

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , ,
Quelle est la différence entre un rosier grimpant et un rosier liane ?
Quand et comment planter les graminées d’ornement ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !