Comment cultiver le goyavier dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le goyavier et comment le cultiver

Le goyavier est un arbre pouvant atteindre 10 m de hauteur à maturité. Doté d’un feuillage persistant, il pousse principalement dans les pays tropicaux. En effet, cet arbre fruitier est habitué aux températures élevés. Généralement, il ne résiste pas aux températures négatives, mais en prenant quelques dispositions, il est possible de le cultiver dans nos contrées. Chaque saison, le goyavier offre une multitude de petits fruits très parfumés et remplis de vitamines.

Qu’est-ce que le goyavier ?

Les origines du Psidium Guajava ?

Poussant dans les régions tropicales, on le retrouve à l’origine en Amérique centrale. Les pays comme le Mexique et le Pérou connaissent cet arbre fruitier depuis des centaines d’années. Son nom latin, Psidium Guajava, est d’ailleurs inspiré du nom que lui donné par les tribus de la forêt amazonienne.

Où est cultivé principalement le goyavier ?

De nos jours, le Psidium Guajava est produit en grande quantité dans les îles françaises. En effet, des tonnes de goyaves viennent directement de nos territoires d’outre-mer. Ainsi, on retrouve cet arbre fruitier sur l’Ile de la Réunion, en Martinique et en Guadeloupe.

Cet arbre fruitier est originaire des régions tropicales

les conseils jardin de Willemse

Le goyavier au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des goyaves

Quand fleurit le goyavier ?

Les premières fleurs du Psidium Guajava apparaissent en mai. À cette époque, l’arbre se pare d’une multitude de petites fleurs blanches et vertes. La floraison arrive à son terme dès le mois de juillet.

Quand fructifie le goyavier ?

Ce sont les fruits qui prennent la place des fleurs. En effet, ces petites baies d’environ 8 cm de diamètre apparaissent vers le mois d’août. Profitant des climats des régions tropicales, la goyave ne met que quelques mois pour arriver à maturité. Celle-ci possède une source de vitamine C plus importante que les autres agrumes.

Le Psidium Guajava s’orne de magnifiques fleurs blanches à partir de mai.

les conseils jardin de Willemse

La récolte se fait lorsque le fruit arrive à maturation. Il faut attendre au minimum trois mois après son apparition pour que le fruit puisse être récolté. C’est donc entre novembre et décembre que les goyaves sont cueillies.

Lorsque vous remarquez que les fruits jaunissent, c'est qu'il est temps de les cueillir !
FredJardinier Willemse

La récolte des goyaves se fait au minimum trois mois après l’apparition des fruits sur l’arbre 

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le goyavier ?

Dans quel type de sol et où planter ce fruitier atypique ?

Le goyavier peut être planté dans un sol de type normal tant que celui-ci est bien drainé et frais. Il s’adapte très bien aux régions tempérées du sud de la France. Pour son emplacement, il est conseillé de choisir un lieu très ensoleillé et protégé du vent afin de ne pas endommager l’arbre fruitier. Il est également possible de planter le goyavier directement en pot. Dans ce cas particulier, un apport en terreau riche est alors conseillé.

Quand planter le goyavier ?

Pour planter ce fruitier, il faut attendre les mois d’avril et de mai. En effet, pendant cette période les jours se réchauffent et les grandes gelées passées. Cette configuration favorise grandement la pousse et la croissance.

Ce fruitier doit être planté dans un espace ensoleillé. Une exposition en plein soleil est conseillée.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le goyavier ?

Comment fertiliser le sol de plantation & quels sont les apports nutritifs ?

Lorsque l’on plante le goyavier, il faut à celui-ci un peu de fertilisants et quelques apports nutritifs pour aider l’arbre à correctement se développer dans son nouvel environnement. Ainsi, au niveau des racines, l’ajout d’un peu de poudre d’os, pour offrir à l’arbre un apport correct en phosphore, est conseillé. Quelques pelletées de compost sont également les bienvenues à la base des racines. Une fois l’arbre en terre, il est également possible de lui offrir un peu de fertilisants au printemps.

Quand & comment tailler le goyavier ?

La taille se fait tous les deux ans environ. Il est important de tailler l’arbre au printemps, avant l’apparition des premières fleurs. La taille a pour but d’offrir à l’arbre fruitier une forme non hirsute, agréable à regarder.

Le goyavier peut être taillé tous les deux ans pour favoriser sa production fruitière.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner votre fruitier ?

Le goyavier est sensible à quelques maladies fongiques qui peuvent survenir lors de la taille de l’arbre. Pour éviter cela, il suffit d’appliquer un mastic de cicatrisation après chaque taille. De plus, des parasites comme les pucerons ou les cochenilles peuvent s’attaquer aux feuilles du goyavier.

Pour prévenir l’apparition des insectes nuisibles comme les pucerons ou les cochenilles, vaporisez un mélange d’eau et de savon noir dilué sur le feuillage.
FredJardinier Willemse

Le goyavier de Chine

Contrairement à ce que son nom évoque, le goyavier de Chine est également originaire d’Amérique du Sud. L’arbre a pour particularité d’être plus grand que la variété standard. Il est cultivé majoritairement à l’île Maurice et propose des fruits plus petits et plus rouges que le goyavier.

Le goyavier du Brésil

C’est le plus trapu des trois variétés. En effet, l’arbre fruitier ne mesure que 6 m de hauteur et ressemble à une grosse boule de feuilles et de fleurs. Le goyavier du Brésil est très peu répandu en France.

On retrouve surtout le goyavier du Brésil en Nouvelle-Zélande ou aux États-Unis. Il offre des fruits ovales à la chair tendre et au goût acidulé comparable au goût de l’ananas.
FredJardinier Willemse

Le goyavier de Chine est en général plus grand que le goyavier standard

les conseils jardin de Willemse

Également appelé « goyavier-pomme », ce fruitier fait partie des arbres fruitiers qu’il est possible de cultiver sans peine dans nos régions. Dans les régions dont il est originaire, il est apprécié par bon nombre d’animaux (oiseaux, singes…) qui, en consommant les goyaves, contribuent à la propagation des graines. Considéré comme un « or rouge », cet arbre fruitier constitue également une source de revenus importants et, à ce titre, il fait l’objet de développements réguliers en vue d’obtenir de nouvelles variétés.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu