Comment cultiver le goji dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Comment bien cultiver le goji ou lyciet de Barbarie ?

Également appelé Lycium Barbarum, le goji est un petit arbuste offrant de succulentes baies rouges. Poussant très bien en France, il atteint rarement plus de 3 m de haut. Le goji fait partie de la famille des solanacées. De ce fait, il rentre dans la même catégorie que les tomates, les aubergines ou encore les pommes de terre. Il trouve parfaitement sa place au milieu d’autres arbres fruitiers et apporte avec ses couleurs vives en toutes saisons. L’une des particularités de cet arbre fruitier est qu’il peut résister à des températures descendant jusqu’à -20 °C. Découvrez comment bien planter le goji…

Qu’est-ce que le goji ?

Les origines du lycium barbarum ?

Le goji est originaire des régions froides de Chine. En effet, on le retrouve principalement dans le Gansu, le Ningxia et le nord du Tibet. Utilisé depuis des siècles pour ses vertus médicinales, il est, aujourd’hui encore, consommé abondamment dans toute l’Asie.

Où est cultivé principalement le goji ?

De nos jours, le goji est cultivé dans les régions montagneuses de la Chine. En France, en raison de son succès récent, il est également cultivé en grandes quantités dans les régions du Sud.

Originaire d’Asie, le goji dispose de vertus médicinales

les conseils jardin de Willemse

Le goji au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des baies de goji

Quand fleurit le goji ?

La floraison du goji a lieu de juin à septembre. À cette période, l’arbuste présente une multitude de petites fleurs pourpres. Lors de la floraison, le goji développe également ses magnifiques fruits rouges présentant ainsi un superbe panache de couleurs dans un parterre fruitier.

Quand fructifie le lyciet de barbarie ?

Les premiers fruits, les baies de goji, apparaissent en juillet. Caractérisé par une croissance rapide, le fruit ne met pas longtemps à mûrir. En effet, la baie se développe correctement sur l’arbuste entre août et octobre.

Fin octobre, les fruits du goji sont assez mûrs pour être récoltés. Lors de la cueillette, il est important de faire très attention à ses gestes. En effet, la baie est très fragile et il est nécessaire de ne pas être trop brusque.

Le goji fleurit entre juin et septembre

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le goji ?

Dans quel type de sol et où planter le lyciet ?

L’arbuste fruitier se développe très bien dans tous les sols. Que le sol de votre jardin soit riche, pauvre ou calcaire, le lyciet s’adapte à tous les terrains. Toutefois, il y a un paramètre à respecter. En effet, le sol qui accueille la plante ne doit pas retenir l’eau. Une terre mal drainée peut en effet entraîner la mort du goji. Le bon emplacement pour l’arbuste fruitier se situe en plein soleil. Si le goji tolère parfaitement le froid, il lui faut une grande dose de lumière pour pouvoir se développer correctement en saison.

Quand planter le goji ?

Le goji se plante après les gelées. Au printemps, il faut le disposer sur une butte de terre légèrement humide. Il est également possible de le planter en automne, juste avant l’hiver. Celui-ci profite du froid pour développer correctement ses racines.

L’exposition en plein soleil est conseillée pour la culture du lyciet de Barbarie. Certaines variétés tolèrent la mi-ombre.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le goji ?

Comment fertiliser le sol de plantation & quels sont les apports nutritifs ?

Le goji ne nécessite aucun fertilisant. En effet, cette plante bénéficie déjà d’une croissance naturelle très active. Néanmoins, il est possible de lui apporter un peu de cendres en automne. Cette opération aide l’arbuste fruitier à passer l’hiver sereinement.

Quand & comment tailler le goji ?

L’arbuste fruitier ne demande pas un très grand entretien. Toutefois, il est important de lui apporter une taille après la saison hivernale pour supprimer les branches se développant à la base de son tronc.

Le lyciet de Barbarie propose une croissance très rapide

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le lyciet ?

Le goji est un arbuste fruitier très résistant. En effet, aucune maladie ne le touche en particulier. Cet avantage fait du goji l’un des arbres fruitiers les plus faciles à cultiver.

Il existe plusieurs variétés de gojis, les plus répandues dans nos contrées étant les suivantes :

Le lyciet d’Europe

Le goji d’Europe est le plus répandu dans nos régions. En effet, celui-ci s’adapte parfaitement à nos différents climats. Se cultivant comme le goji commun, il est principalement utilisé en haie. Connues depuis le quatrième siècle avant notre ère, les baies de cet arbuste fruitier étaient très consommées dans les régions méditerranéennes.

Le lyciet de Chine

Le goji de Chine a pour particularité de fournir des baies beaucoup plus allongées que la version commune. Mesurant jusqu’à 2 m de haut il fait partie des plus petits gojis référencés à ce jour.

Le lyciet de Chine est également très présent au Japon, en Corée et au Népal. Ses fruits sont consommés séchés dans la plupart des repas asiatiques.
FredJardinier Willemse

Le lyciet de Chine produit des baies plus allongées que celles des autres lyciets.

les conseils jardin de Willemse

Largement reconnu pour ses propriétés thérapeutiques, le goji est une excellente source d’antioxydants. Il renforce les défenses immunitaires et contribue à faire diminuer la fatigue. Plébiscité en phytothérapie, ce super aliment sera assurément le bienvenu dans votre jardin !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu