Comment cultiver le forsythia dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le forsythia du jardin

Incontournable, le forsythia s’inscrit comme une parenthèse lumineuse dans les haies, les massifs et les jardins. Un seul plant de forsythia peut, à lui seul, rehausser le décor extérieur. Une valeur sûre, puisque cet arbuste est très facile à vivre !

Qu’est-ce que le forsythia ?

Le forsythia fait partie de la famille des oléacées. Rustique et facile à cultiver, il permet de composer de magnifiques bouquets, ses rameaux étant couverts de fleurs sur toute leur longueur.

Il existe plusieurs variétés de forsythia. Par exemple, le forsythia x intermedia (mimosa de Paris) se présente comme un arbuste au port dressé, puis étalé. Ses feuilles mesurent 10 cm de long et sont arrondies, de couleur vert foncé. Les fleurs de cette variété de forsythia sont jaunes, regroupées par deux ou trois. À maturité, l’arbuste peut atteindre 3 m de hauteur sur 2 m d’étalement.

Notons également la variété ‘Boucle d’Or’, plus petite, puisqu’elle ne mesure que 70 cm de hauteur. Le forsythia ‘Karl Sax’ est vigoureux et ses fleurs sont jaune orangé. La variété ‘Lynwood’ offre des fleurs jaune vif et enfin, le forsythia ‘Weekend’ est très ramifié et sa floraison est précoce.

Le forsythia est un petit buisson qui fait partie des premières plantes à fleurir au printemps. On se réjouit de le remarquer facilement, en raison de ses couleurs lumineuses.

Le forsythia aussi connu sous le nom de « Mimosa de Paris »

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le forsythia ?

Cet arbuste apprécie un sol ordinaire, même calcaire. Il est préférable de l’installer dans le jardin au début de l’automne, en septembre ou en octobre. Néanmoins, il faut savoir qu’il est possible de planter le forsythia en hiver, à partir du moment où le sol n’est pas gelé.

Si vous choisissez de cultiver votre forsythia en bac, pour illuminer le balcon ou la terrasse, assurez-vous que le substrat dans lequel il est installé est frais et riche en humus.

Le meilleur endroit pour installer votre forsythia, que ce soit en pleine terre dans le jardin ou en pot, est dans un endroit ensoleillé. C’est là qu’il offrira une floraison abondante. Si vous n’avez qu’un endroit semi-ombragé a proposé à votre arbuste, ne vous inquiétez pas : il s’adaptera sans demander son reste !

En pleine terre, creusez un trou de plantation dont le volume est d’environ cinq fois celui de la motte. Ameublissez la terre retirée, en la libérant des éventuels débris qui s’y trouvent. Ajoutez un peu de terreau de bonne qualité et de compost bien décomposé. Si votre terre de jardin vous semble trop lourde, un peu de sable ou de gravier permettront de l’alléger.

Humidifiez bien la motte en la faisant tremper dans de l’eau à température ambiante, puis installez-la dans le trou de plantation, rebouchez, tassez et arrosez généreusement.

Les lumineuses fleurs jaunes du forsythia

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le forsythia ?

Le forsythia étant un arbuste à floraison décorative, sa taille a lieu après la floraison, sur le bois de l’année précédente. Si votre arbuste est planté en haie, il convient de le tailler en été. Certes, une partie de la floraison sera perdue, mais l’aspect de la plante sera optimisé.

Le forsythia n’est pas particulièrement sujet aux maladies. Il est néanmoins important de garder un œil attentif sur certaines maladies cryptographiques comme la gale du forsythia par exemple. En outre, les araignées rouges peuvent s’attaquer à votre arbuste ; cela se remarque lorsque les feuilles deviennent grisâtres et tombent.

La taille du forsythia a lieu après sa floraison

les conseils jardin de Willemse

Le forsythia est intéressant, car il vous permet de composer une haie tout à fait originale, en compagnie d’arbres à papillons, de spirées ou encore de noisetiers pourpres. Plantés en quinconce, ces arbustes sont du plus bel effet dans le jardin.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu