Comment cultiver le doronic dans le jardin ?

doronic doronicum

Avant l’été, faites jaillir le soleil dans votre jardin en y plantant du doronic. Facile à cultiver, cette plante fait partie des premières vivaces à annoncer l’arrivée des beaux jours !

Qu’est-ce que le doronic ?

Le doronic (doronicum) appartient à la famille des astéracées, comme les marguerites. On compte, dans le genre doronicum, environ 30 espèces originaires des hauteurs d’Asie et d’Europe, ce qui confère, à cette plante, un caractère rustique particulièrement appréciable.

Le doronic pousse sous forme de coussin de feuilles basales de couleur vert clair sur lequel apparaissent de petits poils. Il s’étend grâce à une souche rhizomateuse et, s’il bénéficie de conditions de culture idéales, il forme une belle touffe bien dense.

Sur ses tiges pouvant atteindre 80 cm de hauteur, apparaissent des fleurs jaunes, solitaires. La couleur vive des fleurs de doronic est remarquable et ne manque pas de donner fière allure à cette belle plante vivace printanière.

doronic du jardin

Comment planter le doronic ?

Pour offrir une floraison généreuse et abondante, le doronic a besoin de beaucoup de soleil. Choisissez-lui un emplacement bien éclairé pour le voir fleurir tôt dans la saison. Il poussera également à la mi-ombre, idéalement au pied d’un arbre ou d’une haie.

Le sol du jardin doit être profond et frais pendant la belle saison. Il n’est pas nécessaire de planter le doronic dans un sol riche. En revanche, il est essentiel que le sol soit bien drainé et qu’il se réchauffe rapidement. L’humidité, surtout en hiver, fera pourrir la souche de la plante.

Généralement, il faut attendre la deuxième année de plantation pour bénéficier d’une floraison abondante. Dans certains cas, le doronic entre en dormance, si le temps est très chaud ou très sec. En guise de protection, son feuillage réapparaît en automne.

Il est tout à fait possible de cultiver le doronic en pot sur la terrasse ou le balcon. Une couche initiale de drainage, formé de billes d’argile ou de graviers, suivi d’un mélange de terre et de tourbe conviendra parfaitement à la plante. Le contenant, quant à lui, devra être en terre cuite non vernissée de préférence.

doronic floraison généreuse

Comment entretenir le doronic ?

Au cours de l’été qui suit l’installation du doronic dans le jardin, arrosez régulièrement et généreusement, surtout si la sécheresse se prolonge.

Après la floraison, supprimez les fleurs fanées… ces gestes suffiront jusqu’à l’année suivante, le doronic n’ayant besoin d’aucun entretien supplémentaire pour continuer à vivre et à fleurir.

doronic fleurs

Les sujets plantés en pot doivent faire l’objet d’une vigilance particulière. En effet, l’eau ne doit jamais stagner dans la soucoupe. Un peu d’engrais pour plantes fleuries, à raison de deux fois par mois pendant la période de floraison, fera le plus grand bien à vous plante. Prévoyez un rempotage après la floraison.

Pour multiplier le doronic, il n’y a rien de plus simple : cela se fait par division de touffe en automne.

Si vous cherchez à faire naître de belles touches éclatantes de couleurs vives dans le jardin dès le printemps, le doronic est une valeur sûre. Facile à planter, il ne demande aucun entretien particulier et continuera à vous surprendre année après année !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !