Comment sont créés les arbustes sur tige ?

Comment sont créés les arbustes sur tige ?

Décoratifs, particulièrement tendance et très élégants, les arbustes sur tige s’invitent dans nos jardins, sur nos terrasses et nos balcons, se dressant fièrement pour illuminer l’espace qui les entoure. Plébiscités par les paysagistes est très appréciés dans le domaine de la décoration extérieure, les arbustes sur tige ont une silhouette particulière très esthétique. Ils sont l’aboutissement du travail de professionnels expérimentés qui, pour donner aux arbustes sur tige l’apparence d’un arbre miniature, procèdent à une technique appelée « greffe ». Comment sont créés les arbustes sur tige ? Explications.

À quoi ressemble un arbuste sur tige et quelles variétés existent ?

Les arbustes sur tige : jardin, terrasse, intérieur… Tout leur convient

Un arbuste sur tige se présente, comme son nom l’indique, comme une touffe de feuillage dense, fleurie ou non, au sommet d’une longue tige dénudée, variant en hauteur, pour atteindre, selon les variétés, jusqu’à 1,5 m. L’arbuste sur tige en pot se présente comme un véritable élément de décoration extérieure ; il existe également des versions à installer à l’intérieur des habitations. Élégance et originalité sont les maîtres mots de l’arbuste sur tige, dont la finesse de la partie basse, c’est-à-dire la tige, tranche avec la partie supérieure, constituée du feuillage et des fleurs.

Quels sont les variétés d’arbustes sur tige?

Les arbustes sur tige se déclinent en d’innombrables variétés. Par exemple, la potentille sur tige illumine l’espace extérieur de sa belle couleur jaune vif, tandis que l’hibiscus sur tige enchante les cœurs avec son magnifique feuillage touffu et son intense floraison blanche. Surprenante, la glycine sur tige forme, au bout d’une tige d’environ 60 cm, de nombreuses grappes de fleurs parfumées, retombant en cascade. Pour donner, à votre balcon ou à votre terrasse, des airs de vacances en Provence, l’olivier sur tige arrive à point nommé ! Symbole de paix et de longévité, il est, par ailleurs, facile à entretenir.

glycines sur tige type arbres

Création d’arbustes sur tige : la greffe, un art à part entière

La greffe : l’union de deux végétaux

La création d’un arbuste sur tige nécessite un savoir-faire et une expérience particuliers. Elle passe par une greffe consistant à conserver les caractéristiques génétiques de la plante mère. Délicate à mettre en œuvre, la greffe permet de reproduire des plantes réputées difficiles en matière de bouturage. La multiplication, donc la greffe, permet d’unir deux plantes.

  • La première est celle que l’on souhaite développer (le greffon),
  • la seconde étant utilisée comme support (le porte-greffe).

Le greffage passe par le cambium des deux partenaires, que l’on cherche à raccorder. Le cambium est la fine pellicule verte qui se trouve sous l’écorce ; il s’agit d’une zone de croissance cellulaire permettant l’assemblage entre le greffon et le porte-greffe.

La greffe : un savoir faire botanique

L’opération consistant à créer un arbuste sur tige est délicate pour plusieurs raisons. Le choix du porte-greffe doit être adapté au sol et à la vigueur souhaitée. Il doit également résister aux maladies et aux parasites. En règle générale, les porte-greffe sont plantés une vingtaine de mois avant le greffage, tous les paramètres étant étudiés par le pépiniériste selon la variété à greffer et la forme de l’arbuste sur tige souhaitée. La sélection du greffon fait également partie des conditions de réussite dans la création d’un arbuste sur tige, au même titre que la manière dont il est prélevé et conservé jusqu’à son utilisation.

greffe plantes
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !