Comment planter les plantes d’intérieur ?

comment planter plantes interieur

Vous avez choisi avec minutie la plante d’appartement qui va parfaire la décoration de votre intérieur. Réservez-lui le meilleur accueil en soignant sa plantation. Voici quelques conseils pour planter les plantes d’intérieur.

Le terreau idéal pour la plante d’intérieur

Le conditionnement initial n’est évidemment pas prévu pour héberger votre plante d’intérieur sur le long terme. Ne tardez pas trop à vous en occuper. De consistance solide et aérée à la fois, un bon mélange empêchera l’évaporation trop rapide de l’eau. Certains préconisent de lui incorporer jusqu’à dix pour cent de billes d’argile, afin de retenir les liquides. Chaque horticulteur a sa propre recette ! Certaines espèces comme les orchidées nécessitent un substrat particulier, mais de manière générale, évitez le terreau dit « universel », certes bon marché, mais moins adapté que le  » terreau spécial plantes vertes  » ou  » terreau de rempotage « . Un test pour vous assurer de la bonne texture : il ne doit pas former de boules compactes si vous le malaxez entre vos doigts.

terreau interieur

La mise en pot des plantes d’intérieur

Tout d’abord plongez la motte dans une bassine d’eau pour évacuer l’air. Démêlez les racines enchevêtrées à l’aide d’un couteau ou d’une fourchette dans le sens vertical (avec délicatesse bien sûr). Une couche de drainage de trois centimètres, disposée au fond du pot va pallier le surplus éventuel d’arrosage. Placez dessus un feutre perméable et imputrescible avant d’ajouter environ trois centimètres de votre mélange. Installez votre nouveau spécimen et finissez de remplir le contenant ; veillez à ne pas faire dépasser la motte au-dessus de la couche de terre. Après un arrosage copieux (l’eau doit s’écouler de dessous le pot) il vous faudra sûrement rajouter un peu de terreau pour arriver à deux ou trois centimètres de la hauteur maximale.

pot plantes interieur

Quel emplacement pour la plante d’intérieur ?

Votre protégée est bien installée dans son pot, que faire maintenant pour qu’elle se plaise chez vous ? La plupart des espèces d’intérieur proviennent des forêts tropicales et ne supportent donc pas le plein soleil.
Le surprenant Ficus bonsai ginseng de Willemse apprécie une bonne luminosité, mais pas les rayons solaires directs. Il en est de même pour ses congénères « Exotica » et « Goldenking », aux feuilles aériennes.
Quant au Bégonia royal, un peu d’ombre ne lui fait pas peur, bien au contraire. Il pourra y déployer son feuillage lumineux et contrasté. Les fougères donneront vie aux salles d’eau et recoins obscurs par leur présence gracieuse.

Il n’en est rien des Cactées et autres plantes originaires de zones arides. Pour exemple le Cactus à tête noire de Willemse, de culture aisée et appréciant le plein soleil. Ou encore Echeveria pulidonus, une succulente aux feuilles charnues, très esthétique par ses formes quasi géométriques.

Notez que le feuillage de certains exemplaires panachés a tendance à virer au vert uniforme par manque de luminosité. Les plantes apprécieront moins le soleil si vous les placez directement contre une vitre, elles risquent des brûlures.

Leur installation réussie, abstenez-vous de les déplacer sans raison, quelques centimètres suffisent à changer leur apport en lumière.

emplacement pot plantes interieur
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !