Même libre, une haie esthétique, compacte, dense et en bonne santé ne s’obtient qu’avec un entretien régulier et quelques soins particuliers. Découvrez nos conseils et astuces pour profiter d’un magnifique mur de verdure bien taillé et entretenu tout au long de l’année. Comment entretenir une haie ?

L’arrosage de la haie, comment procéder ?

Contrairement aux autres arbustes, la haie est très gourmande en eau, ce qui prend un temps non négligeable durant les arrosages. Pour bien nourrir votre mur verdoyant sans gaspiller du temps et de l’eau, pensez à creuser une rigole d’environ 20 centimètres à proximité de votre rang d’arbuste. Elle a l’avantage de se remplir durant les périodes de pluie et ainsi constituer une bonne réserve d’eau pour votre haie.

Si vous préférez opter pour l’arrosage traditionnel, pensez à bien doser la quantité d’eau pour éviter de noyer puis pourrir les racines. Si les arbustes à feuillage fin tels que les haies fleuries et fruitières ne nécessitent qu’une petite quantité d’eau, ceux à feuilles épaisses et coriaces auront des besoins en eau plus conséquents. La quantité d’eau devra, par ailleurs, être doublée dans le cas où votre mur d’arbustes est situé dans une zone très ensoleillée ou à vents violents.

Tailler sa haie régulière

Cette taille stricte s’effectue sous 3 à 4 reprises le long de l’année, soit deux au printemps et deux en été, et parfois même en automne selon le type d’arbustes. Libre à vous de lui donner la forme et le style que vous préférez. Pour une forme rectangulaire, n’hésitez pas à vous faire guider par un cordeau pour une taille parfaite.

Si la taille d’entretien de la haie estivale se fait à la fin des périodes de gel, celle de la haie printanière doit être effectuée une fois la floraison achevée. La coupe d’entretien consiste à raccourcir la longueur des rameaux à moitié tous les ans jusqu’à l’atteinte de la longueur idéale.

Tailler sa haie libre ou champêtre

L’objectif étant d’harmoniser le port des arbustes et ainsi garder un aspect à la fois esthétique et naturel, la taille de la haie libre se fait moins souvent que celle de la haie régulière. Elle peut cependant s’avérer plus compliquée étant donné la croissance non conforme des différentes variétés d’arbustes.

Si certains arbustes comme la Viorne rose, la Weigelia ou la Symphorine se taillent à la fin du printemps, d’autres espèces ne seront taillées et éclaircies qu’après les gelées. C’est le cas, par exemple, des cotonéasters, des cyprès verts et des berbéris rouges.

Pour assurer une taille parfaite de votre haie champêtre, l’idéal est toujours de commencer par supprimer tous les rameaux morts ainsi que ceux âgés caractérisés par des écorces grises. Les vieilles tiges se trouvent généralement au centre et se mélangent souvent aux bois enchevêtrés qui devront également être éradiqués. De même, les rameaux atteints de maladie devront être retirés au plus vite au risque de contaminer les branchages sains.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !