Amsonie (Amsonia) : Conseils de plantation, entretien, association

L’amsonie ou Amsonia est une plante de la famille des Apocynacées (Apocynaceae). Peu répandue dans nos jardins, ses cousins le sont pourtant : pervenchelaurier-rose… L’amsonie est une petite plante vivace qui se fait remarquer au début du printemps grâce à sa pléthore de petites fleurs en forme d’étoile. Son feuillage se teinte de jaune à l’orée de l’automne. Une plante à découvrir ou à redécouvrir…

Qu’est-ce que l’amsonie ?

L’amsonie bleue (amsonia) est une fleur originaire d’Amérique du Nord dont l’un des atouts est sa grande longévité. Elle émerge au printemps, se couvrant de feuilles de saule, formant un monticule arrondi bien net. À la fin du printemps et au début de l’été, des grappes lâches de fleurs bleues en forme d’étoiles d’un peu plus d’un centimètre recouvrent la plante, d’où son surnom : étoile bleue.
Une fois les fleurs fanées, la plante conserve sa belle allure dans le jardin. En effet, son feuillage devient jaune-or vif en automne.
Le long des ruisseaux en forêt, dans les jardins naturalistes, l’amsonie orne les parterres et les bordures. Elle fait également partie des plantes vivaces conseillées pour un jardin aux tons bleus.

Amsonie rhizzia fleurs bleues

Comment planter l’amsonie ?

Pour obtenir une floraison optimale, plantez vos amsonies en plein soleil. Toutefois, elles peuvent tolérer une ombre partielle et peuvent même pousser dans les climats chauds et secs.
La plupart des variétés d’étoiles bleues poussent à une hauteur de 60 à 90 cm sur une largeur équivalente. La taille qu’atteint la plante dépend en réalité de la variété et des conditions de culture dont elle bénéficie. La plupart des variétés d’amsonies restent de petite taille et poussent bien rangées, en touffes, semblables à des petits arbustes.
Si l’amsonie pousse très bien dans un sol pauvre, elle bénéficie de meilleures conditions dans une terre au pH neutre, entre 6,2 et 7,0.

Amsonie étoiles bleues printemps feuillage

Elle peut être cultivée à partir de graines récoltées sur des gousses sèches. Démarrez le semis en automne et faites-le hiverner dans un cadre froid ou sous abri pour ensuite le planter en pleine terre au printemps. Il suffit de recouvrir légèrement les graines de terre et de maintenir le sol humide jusqu’à ce que les plantes germent.

Comment entretenir l’amsonie ?

Cultivée dans des conditions idéales, l’amsonie a besoin d’un sol riche en humus et d’une épaisse couche de paillis organique. Si la terre de votre jardin est argileuse ou sableuse, ajoutez-y du compost ou du fumier bien décomposé sur une profondeur de 15 à 20 cm. Répandez une couche d’environ 5 cm de paillis organique comme de l’écorce de pin ou des feuilles mortes, par exemple. Ce paillis empêchera les eaux d’arrosage et de pluie de s’évaporer trop rapidement. Il ajoutera également des éléments nutritifs au sol, dont la plante a besoin pour pousser et s’épanouir. Lorsque les fleurs d’amsonie fanent, donnez à chaque plant une pelletée de compost et coupez les plantes situées à l’ombre jusqu’à une hauteur de 25 cm.

Amsonie Amsonia floraison bleue

Ne laissez jamais le sol se dessécher, surtout si vos plantes sont situées en plein soleil. Arrosez lentement et profondément si la surface du sol vous semble sèche. Ceci permettra à la terre d’absorber le plus d’humidité possible sans pour autant être détrempé. Arrêtez l’arrosage en automne.

En compagnie d’astilbes et de gingembre sauvage, l’amsonie forme un décor bucolique à souhait. Esthétique, elle apporte une touche romantique dans le jardin, et reste facile à planter et à entretenir.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !