Comment associer les petits fruitiers ?

Envie de créer un jardin gourmand et fructueux ? De déguster de délicieuses mûres, framboises, et autres petits fruits directement sur l’arbre ? Que vous disposiez d’un grand verger ou d’une petite terrasse, créez un environnement bénéfique à la productivité de vos plants. En effet, pour offrir de généreuses récoltes, les petits fruitiers ont besoin d’être entourés de plantes favorisant leur pollinisation. Qu’ils soient auto-fertiles ou non, il convient de les associer à des végétaux propices à leur reproduction et favorisant une biodiversité favorable à leur bonne santé.  Voici nos conseils concernant l’association de petits fruitiers.

Bien associer les petits fruitiers entre eux

Si certains petits fruits tels que la fraise, la framboise, la groseille, la baie de goji et le raisin se développent sur des plants auto-fertiles, d’autres nécessitent la présence d’un pollinisateur pour parvenir à fructifier ou améliorer leur production. Il est également conseillé de diversifier les espèces pour profiter de récoltes variées.

Abeille sur fleurs d'arbre fruitier

La ronce fruitière, plante sarmenteuse sur laquelle s’épanouie la mûre, est un arbuste autofertile. Cependant, sa productivité peut être nettement améliorée par la présence d’une seconde variété plantée à proximité. Ainsi, la variété « Reuben » côtoyant « Triple Cown », est un exemple d’association réussie pour profiter de généreuses récoltes. La ronce fruitière peut être associée à la vigne pour habiller un mur à la manière d’un verger vertical.

Certaines variétés de cassissiers sont autofertiles à l’image de « Andega », « Arno » et « Öjeblanc ». En revanche, si vous souhaitez cultiver les variétés « Géants de Boskoop », « Royal de Naples » ou encore « Noir de Bourgogne », vous devrez les placer à proximité d’un autre plant. « Andega » et « Noir de Bourgogne » est un modèle de compagnonnage heureux, qui promet d’abondantes fructifications. Vous pouvez également accompagner le cassissier d’un groseillier pour former une haie gourmande.

Le myrtillier s’associe remarquablement bien avec le framboisier et le fraisier. A eux trois, ils forment un imbroglio de couleurs harmonieux et vous offrent de délicieuses récoltes pour élaborer des tartes multifruits savoureuses. Dans un petit espace, privilégiez les variétés de myrtilliers autofertiles telles que « Top Hat ». Les variétés « Giant Patriot » et « Vitaminos » demandent, quant à elles, la proximité d’un pollinisateur pour offrir de belles récoltes.

Les associations bénéfiques à la santé et à la productivité des petits fruitiers

Pour profiter de petits fruitiers en bonne santé, dotés de généreuses fructifications, il convient de les associer avec des plantes favorisant la biodiversité, limitant les attaques de ravageurs, ou encore favorisant la fertilité du sol.

Plantation complémentaire de soucis et de tomates dans un jardin biologique

Les plantes mellifères sont tout indiquées pour accompagner les fruitiers, quels qu’ils soient. Elles attirent les insectes pollinisateurs et favorisent ainsi la fructification des arbustes. De plus, en créant une biodiversité suffisante, elles installent les insectes auxiliaires au jardin ou sur la terrasse pour lutter contre les attaques de ravageurs. La lavande, l’aster, le lupin ou encore la rose trémière ne sont que quelques exemples de plantes mellifères à installer à proximité de vos petits fruitiers.

De même, de nombreuses fleurs et herbes aromatiques sont capables d’éloigner les nuisibles pour conserver vos petits fruitiers en pleine santé. La ciboulette, la mélisse, la menthe poivrée et la capucine sont de véritables répulsifs contre les pucerons.

La bourrache possède de nombreuses qualités et mérite absolument sa place aux côtés des petits fruitiers. En plus d’attirer les insectes pollinisateurs, elle fixe le calcium, le potassium et de nombreux minéraux dans le sol pour le rendre plus fertile. Elle se marie particulièrement bien avec les fraisiers, à qui elle procure un goût plus prononcé.

En somme, la diversité est la clé de la réussite de la culture des petits fruitiers. Récoltes variées, fructifications généreuses et meilleure résistance aux maladies, les associations bénéfiques possèdent plus d’une corde à leur arc !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !