Chardon (Eryngium) : conseils de plantation et entretien

Les chardons n’ont pas une bonne réputation auprès des jardiniers. Considérés comme une mauvaise herbe (ou adventice), ils apportent toutefois une touche champêtre à l’extérieur et créent de magnifiques contrastes de couleurs tout en étant très faciles à cultiver. Voici un tour d’horizon des chardons pour le jardin…

Qu’est-ce que le chardon ? 

Les chardons font partie de la famille des Astéracées (comme les marguerites ou les pissenlits). Ils se développent la plupart du temps sur des terrains arides. Il en existe de nombreuses espèces que l’on cultive comme des plantes d’ornements : un type de plante qui se distingue par un feuillage spécifique et des fleurs charmantes… Mettez un peu de piquant dans votre jardin ! Le chardon bleu se nomme également panicaut du latin pane cardus :  « pain chardon » lié à son caractère comestible.

La floraison originale du chardon vous permettra de fleurir votre extérieur tout l’été. Vous pourrez également profiter des fleurs une fois séchées. L’artichaut est une variété de chardon. Le cardon est aussi une variante du chardon. Il se cultive et se déguste comme les poirées… Que l’on appelle le plus souvent blettes.

chardon

Comment planter le chardon ? 

chardon

Le chardon fleurit tout l’été de juin à septembre de nombreux pompons bleu acier. Rares sont les plantes à floraison bleu si intense… Le chardon est dès lors assez exceptionnel !

Le chardon ou panicauts se plante et s’entretient sans grande difficulté.
Comme pour la majorité des plantes vivaces, le chardon bleu se plante en automne ou au printemps.
Pour le planter, veillez à bien ameublir la terre. Il faudra que cette dernière soit bien drainée. Si ce n’est pas le cas, ajouter un lit de gravier et quelques cailloux dans le sol de plantation.
Il ne vous sera pas utile d’apporter de l’engrais ou du compost… Le chardon est suffisamment robuste et n’en a pas besoin.
Il peut être utile de tuteurer les tiges si le chardon prend de l’ampleur… Cela évitera que les tiges ne se courbent par le poids des fleurs (surtout s’il est placé à la mi-ombre : les tiges sont alors plus souples).

Évitez au maximum que l’eau de pluie ne stagne au pied des chardons. Il est conseillé de créer une petite bute au pied pour que l’eau puisse s’écouler.

Où planter le chardon ?

Les chardons se plaisent dans des endroits ensoleillés. L’exposition au soleil est importante pour ce type de plante : elle a besoin de lumière !
Au soleil, les couleurs seront plus prononcées et la floraison plus généreuse.
Si vous ne disposez pas d’espace en plein soleil, vous pourrez choisir une parcelle légèrement ombragée mais il faudra éviter l’ombre complète. À l’ombre les chardons deviennent plus souples et retombent plus facilement.

Les chardons affectionnent les terres sèches et caillouteuses. Ils font d’ailleurs parties des plantes vivaces de rocailles. Même les sols calcaires ne les effraient pas !
La seule chose à respecter est le drainage du sol… Avec un sol bien drainé, vous pourrez la planter où bon vous semble.

chardon

Très robuste, le chardon peut se planter dans les jardins du bord de mer : il résiste très bien aux embruns marins. L’eryngium est d’ailleurs appelé en anglais « sea holly », c’est-à-dire houx maritime en raison de son feuillage piquant.

Pour sa plantation :

  1.  Creusez un trou de plantation suffisamment large en y apportant grossièrement du sable et des cailloux pour faciliter le drainage ;
  2.  Disposez le pied du chardon dans le trou ;
  3.  Replacez la terre dans le trou et autour du pied puis tassez (sans créer de cuvette : l’eau doit pouvoir s’écouler) ;
  4.  Arrosez même par temps de pluie : l’objectif est que la terre se colle aux racines via l’humidité pour favoriser la reprise.

Il est également possible de planter les chardons en pot. Toutefois, puisque sa racine et droite et pivotante, il vous faudra un pot profond. Le drainage du pot sera important pour évacuer toutes les eaux.

Comment entretenir le chardon ? 

Les chardons disposent d’une longue racine pivotante. Ainsi, les Eryngiums n’aiment pas être déplacés. La difficulté serait de prendre toute la racine… Ce qui est quasiment impossible.
Ainsi, installez-les directement à un emplacement définitif.

L’entretien du chardon est simple… Il s’agit d’une plante qui résiste très bien à la sécheresse. Il n’y aura donc pas de soin particulier à lui apporter.

chardon

Quel chardon choisir pour le jardin ?  

Le coup de coeur jardin : l’eryngium alpinum

L’erygium alpinum est communément appelé chardon bleu des Alpes.
Il s’agit d’une plante vivace assez étonnante. Elle apporte beaucoup de légèreté avec un feuillage nuancé de reflets allant jusqu’à la couleur bronze. Il s’agit d’une plante à feuillage coloré extrêmement intéressante.
Outre son feuillage, ses inflorescences bleu métallique fascinent… II a en effet des feuilles bleu acier très découpées et des fleurs entourées de longues bractées violettes. La hauteur de cette plante oscille entre 60 cm et 80 cm.
Ce chardon trouvera facilement sa place comme plante vivace de bordure ou dans les plante-bandes.

Le coup de coeur jardin : l’eryngium planum

L’eryngium planum est le chardon bleu du jardin. On l’appelle également  « panicaut à feuilles planes ».
Cette plante vivace porte de très nombreuses fleurs, petites et bleu acier.
Cette variété dispose d’un feuillage persistant qui en fait un véritable atout pour végétaliser l’espace même en automne et en hiver.
La floraison apparait de juillet à septembre. Ses fleurs sont perchées à une hauteur de 70 cm environ.
Il est conseillé de planter ce chardon à une distance de plantation 60 cm.
Cette plante est peu exigeante quant à son sol de culture. Elle demande une exposition ensoleillée et convient pour les plates-bandes et les jardins naturels.
On peut aussi en faire de jolis bouquets secs.

À quelles plantes associer le chardon ? 

Dans vos rocailles ou pour aérer vos massifs, le chardon apportera une certaine touche d’originalité.
Associez-le aux gauras, aux pieds d’alouette ou aux achillées : la couleur bleue tranchera au sein de vos massifs.
Le long de vos bordures, vous pourrez jouer sur les différentes teintes de bleu avec des lavandes par exemple.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !