Comment cultiver le céraiste dans le jardin ?

céraiste

Le céraiste est une plante d’extérieur cultivée généralement pour recouvrir une surface aride et baignée de soleil. En jardinage, elle s’invite particulièrement dans les rocailles ou pour protéger les bulbes lors de leur période de « remplissage ». Elle peut également venir embellir les petites cavités présentes sur les façades.

Qu’est-ce que le céraiste ?

Le céraiste nommé Cerastium Tomentosum en latin est issue de la famille de Caryophyllacées. Il atteint à maturité entre 12 et 25 cm de hauteur et se trouve principalement sur le continent européen et dans quelques provinces asiatiques.

Le céraiste se caractérise par sa tige et ses feuilles duveteuses et luxuriantes.

Surnommé « oreille de souris », il séduit et émerveille quelle que soit la saison. Il subsiste et suit son cycle tous les ans, entrant en floraison à l’aube de l’été, de mai à juin où il tapisse et décore les sols des jardins et les rocailles.

Au moment où sa floraison est à son apogée, cette plante du genre Cerastium, se dote d’innombrables et délicates petites fleurs blanches, ornées de fils d’argent en leur cœur. Cependant, il peut arriver que la floraison se poursuive pendant l’été et l’éclosion des pétales a tendance à être clairsemée.

La profusion gracieuse de ses petites fleurs blanchâtres, évoque une nature d’hiver recouverte de son manteau neigeux.

Vivace, le céraiste garde son joli feuillage abondant au fil des saisons. Ce dernier est constitué de feuilles ovales aux reflets argentés, d’approximativement 2,5 cm et vêtues de petits poils.

fleur de céraiste

Comment planter le céraiste ?

Le céraiste apprécie les endroits lumineux, baignés par les rayons du soleil et s’épanouit au cœur d’une terre appauvrie et asséchée. Pour réussir la culture du céraiste, il demeure essentiel de drainer minutieusement le lieu destiné à l’accueillir.

Cette plante peut s’épanouir dans des milieux légèrement salins et apprécie les zéphyrs émanant de la côte Atlantique, qui rendent le climat plus doux.

Le céraiste est une plante vivace qui a tendance à très vite se disperser, de ce fait, il est nécessaire de laisser un périmètre d’environ un mètre tout autour.

Si vous souhaitez maîtriser son étendue, vous devez procéder à une taille une fois par an, lorsque la plante est en fleur et bien avant que les graines ne s’envolent et ne se disséminent. Toutefois, quelques variétés de cultivars sont différentes et peu volatiles.

Le céraiste est héliophile, par conséquent, il nécessite un endroit ensoleillé pour un développement optimum. Il peut endurer quelques phases ombragées, mais elles ne doivent pas être continues.

Lorsque les graines de céraiste sont en train de germer, la température conseillée pour leur environnement est de 20°C et la terre doit être maintenue humide.

Une fois que la phase de germination est terminée, il convient de laisser le céraiste dans une atmosphère avoisinant les 23°C.

Enfin, durant son développement, le céraiste nécessite plutôt une terre légère, aérée et sèche.

le céraiste pousse facilement
le céraiste illumine le jardin

Comment entretenir le céraiste ?

Pour l’entretien du céraiste, l’idéal et de procéder à une taille de quelques centimètres une fois par an à la suite de la floraison. Celle-ci peut être réalisée à l’aide d’une tondeuse à gazon réglée en hauteur ou avec un coupe-bordure.

À l’aurore de la période estivale, nettoyez votre plante en retirant les fleurs qui ont séché ainsi que les feuilles abimées pour favoriser son développement et lui faire conserver son allure très agréable.

Tous les trois ans, réalisez la division de chacun de vos céraistes à la fin du mois de juin.

Ne le mettez surtout pas dans un environnement trop humide ou ombragé, car le céraiste risque de développer certaines maladies ou d’être attaqué par des champignons. En outre, ses racines peuvent entrer dans un processus de putréfaction si le sol est trop gorgé d’eau.

Pendant son entretien, faites attention au périmètre de culture et veillez à ce qu’elle n’en sorte pas, car elle a tendance à proliférer très rapidement, d’autant plus si sa culture n’est pas surveillée et maîtrisée.

céraiste florifère

La floraison du céraiste a lieu de mai à juillet, selon la région dans laquelle il se trouve. Le paysage blanchit, sous l’effet de l’éclosion de ses délicates petites fleurs blanchâtres. Cette variété de plante très fleurie s’avère totalement adaptée pour embellir de vastes endroits arides et des sols appauvris.

Que pensez-vous de cet article ?
, , ,
Comment cultiver la campanule dans le jardin ?
Comment cultiver la boule azurée dans le jardin ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !