Agapanthus | Agapanthes : quand et comment les planter

Agapanthes, lis du Mil ou Tubéruses bleues : tout savoir

L’agapanthe est une magnifique plante vivace qui fleurit durant l’été. Elle propose des fleurs perchées au bout de longues tiges. Cette plante majestueuse confère beaucoup de légèreté à l’extérieur avec ses délicates ombelles.
Pour les amoureux du jardin, cette plante est à adopter : en grec ancien  » Agapê « = amour et  » Anthos  » = fleur… L’agapanthe est la fleur de l’amour ! Découvrons ensemble cette plante aérienne à belle floraison …

Qu’est ce que l’agapanthe ?

L’agapanthe, de son nom latin Agapanthus, est également appelée Lis du Nil ou Tubéreuse bleue.
Elle trouve son origine en Afrique du Sud et en Australie et se plait tout à fait dans nos régions.
La hauteur moyenne de cette plante est de 70 cm environ ( hauteur du feuillage ) et des inflorescence ( tiges + fleurs ) peuvent atteindre facilement 1 mètre de haut.
Son feuillage et caduc ou persistant en fonction des variétés. Par  » feuillage caduc  » on entend un feuillage qui disparait l’hiver venu. Par  » feuillage persistant  » on entend des feuilles qui reste verdoyantes même en hiver.
Les fleurs que proposent les agapanthes sont blanches ou bleues. Il n’existe pas d’autres couleurs de fleurs pour cette magnifique plante.

l'agapanthe blanche du jardin

L’agapanthe fait partie de la grande famille des liliacées …

L’agapanthe fait partie de la famille des liliacées ( nom scientifique Liliaceae ). Au sein de cette grande famille, on retrouvera les hostas, l’ail d’ornement appelé également allium, les tulipes, les lis ou lys appelés également lilium, mais aussi les hémérocalles, les jacinthes appelées également Hyacinthus, les fritillaires ( couronnes impériales ), …

La famille des liliacées propose à la fois des plantes à racines ou des plantes bulbeuses. L’agapanthe est une plante vivace à racines compactes que l’on appelle rhizome.

hosta, allium et tulipes de la familles des liliacées

Quand fleurissent les agapanthes ?

Les agapanthes fleurissent de Juin à Septembre. Il s’agit de plantes vivaces à floraison estivale. Majestueuses, elles prennent l’espace et attirent le regard.

L’éclosion des boutons floraux est attractive. En quelques jours, la fleur se déploie pour prendre de l’envergure.

l'inflorescence des agapanthes
boutons floraux d'agapanthes

Comment bien faire fleurir les agapanthes ?

Afin d’obtenir de belles fleurs, été après été, les agapanthes ne doivent pas forcément se sentir à l’aise.
Pour bien fleurir, à l’inverse de nombreuses plantes vivaces, les agapanthes doivent se sentir à l’étroit ! C’est étonnant mais véridique. Ainsi lorsque le pot de plantation est trop grand, la floraison sera moindre.

C’est pour cela que les agapanthes sur des plantes idéales pour aménagement et la végétalisation d’un balcon ou d’une terrasse.

agapanthe en pot

Toutefois, il est intéressant de planter des agapanthes en pleine terre de jardin. Pour cela, il faudra bien les planter et les entretenir. Étape par étape nous allons l’aborder…

Comment planter les agapanthes ?

Il existe plusieurs manières de cultiver les agapanthes. Tout dépend de la manière dont vous obtiendrez le plant. Si vous l’achetez en pot, rien de plus simple que de faire un trou de plantation et d’y disposer la motte.
Pour la plantation du rhizome ou les semis de graines d’agapanthes, voici les différentes étapes…

Comment planter le rhizome d’une agapanthe vivace ?

Le rhizome de l’agapanthe est une sorte de tige souterraine qui, à la manière d’un bulbe, concentre les réserves alimentaires de la plante.
On dit qu’il s’agit d’une tige pérennante qui reste vivante durant la période hivernale… C’est pour cela que l’agapanthe est une plante vivace.
Pour planter ce rhizome la démarche est simple :
Creusez un trou qui sera légèrement plus profond que la hauteur du rhizome : ce dernier doit être enterré mais la couche de terre au dessus de ce dernier ne doit pas dépasser 1 à 2 centimètres :
Couvrez le rhizome sans trop tasser la terre : il faut éviter que les tiges n’aient trop de difficultés à traverser le sol ;
Arrosez le sol de plantation, même s’il pleut dès la plantation : l’objectif est que la terre humide se colle au rhizome.

Quand transplanter les agapanthes ?

Pour transplanter les agapanthes, il est important d’attendre la fin de la floraison. En effet, comme pour la majorité des plantes vivaces, la floraison est la période la plus fragile pour le végétal.
Ainsi en automne, la floraison sera terminée et le sol sera encore gorgé de chaleur : il s’agit de la période la plus adéquate pour transplanter les agapanthes.

Comment et quand semer les graines d’agapanthe ?

Comme pour de nombreuses fleurs, il est possible de récupérer les graines d’agapanthes pour les semer par la suite.
Les graines peuvent se semer dès la récolte ( en automne lorsque les fleurs sèchent ).
Dans nos régions, il est préférable de faire germer les graines en intérieur durant l’hiver. La température idéale est de 18°C avec une bonne luminosité ( au rebord d’une fenêtre par exemple ).
Une fois que les plants seront suffisamment robustes… A l’arrivé du printemps, vous pourrez alors les repiquer à l’extérieur ( comme pour les graines de légumes du potager ).

Où planter les agapanthes ?

L’agapanthe demande un sol riche et bien drainé. C’est pour cela qu’un apport de compost est conseillé lors de la plantation et au fil du cycle de vie de la plante. Pour en connaître un peu plus sur l’intérêt du compost pour les plantes, nous vous invitons à consulter notre article sur les bienfaits du compost et de l’engrais pour le jardin.

L’agapanthe : une plante pour exposition ensoleillée

L’agapanthe demande une exposition ensoleillée. Cette situation est indispensable pour obtenir une belle floraison.
L’attractivité de l’agapanthe réside également dans son feuillage généreux. Ses feuilles se marient dans tous les décors pourvu qu’ils soient baignés de la lumière du soleil.

agapanthes en situation ensoleillée

Les endroits les mieux adaptés pour les agapanthes …

La hampe florale des agapanthes peut facilement atteindre plus d’un mètre de hauteur. Ainsi, cette plante convient parfaitement aux arrière-plans des massifs fleuris.

A elles seules, les agapanthes apportent beaucoup d’attractivité visuelle. Vous pourrez donc les disposer en situation isolée dans le jardin. Elles deviendront alors les stars du jardin : si la situation lui plait, un rhizome peut proposer jusqu’à 20 ombelles !

Les agapanthes se cultivent également facilement en pot. Sur une terrasse ou un balcon elles resplendiront. L’avantage du pot est que le sol se réchauffera plus vite favorisant une floraison plus hâtive. A l’inverse, les agapanthes sentiront plus rapidement le froid ( d’où l’importance de les protéger en hiver ).

Comment entretenir les agapanthes ?

Les agapanthes nous séduisent par leur magnifique floraison. Cette beauté induit quelques soins à apporter pour qu’elle fleurissent à nouveau année après année.
Nous avons tendance à dire qu’au nord de la Loire, il est plus opportun de cultiver les agapanthes en pot. Au sud de cette ligne, la culture en pleine terre est plus simple …

Toutefois, au cœur de l’été, les agapanthes ne demandent que peu d’arrosage : elles résistent facilement à la sécheresse estivale.

agapanthes en pot ou en pleine terre

Est-ce que les agapanthes résistent au gel et comment les hiverner ?

L’agapanthe est une plante qui tolère les petites gelées hivernales. Elle ne résistera pas à un hiver rude et ne convient pas, par exemple, au climat montagnard.
On parle alors de  » rusticité moyenne  » ( la rusticité étant la capacité à résister au froid ). En effet, cette plante tolère difficilement des température en dessous des -5°C.

L’hiver approchant, deux alternatives s’offre à vous …
Si vos agapanthes sont en pot : vous pourrez rentrer le pot chez vous dans une pièce fraiche ou la conserver dans un abris ( cabanon de jardin par exemple ). Il faudra tout de même que la pièce soit lumineuse ( le garage n’est donc pas la solution ). L’objectif est que la plante ressente la période hivernale ( cycle important dans le développement de la plante ) sans qu’elle ne subisse le gel.
Si vous agapanthes sont plantées en pleine terre dans le jardin : il faudra couper le feuillage en amont et recouvrir le sol d’un épais paillage ( voir notre article sur comment pailler le sol du jardin ).

Quand tailler les Agapanthes ?

Lorsque les fleurs des agapanthes se fanent, il est important de couper les hampes florales au plus court. Cette taille permet à la plante de ne pas s’épuiser inutilement après la floraison. Elle aura tendance alors à concentrer son énergie sur son système racinaire et son feuillage. Cela lui permettra de réaliser ses réserve pour passer l’automne et l’hiver.

agapanthes et feuillage

Quand et comment dédoubler les Agapanthes pour les multiliper ?

Pour multiplier les agapanthes, il est possible de diviser le rhizome. Cette technique est relativement simple et permet de doubler le nombre de fleurs que vous aurez durant l’été. Pour diviser le rhizome, il faudra atteindre le début du printemps.
Pour cela, voici les quelques étapes à réaliser :
– Déterrez délicatement le rhizome : il faudra donc savoir où l’agapanthe « mère » a été plantée en amont ;
– Séparez le rhizome en 2 voire 3 parties : normalement, vous n’aurez pas besoin d’outils… Cette étape est manuelle ;
– Replantez chaque rhizome comme évoqué précédemment.

Quelles agapanthes choisir pour le jardin ?

Afin de choisir la variété d’agapanthe qui convient le mieux à votre espace jardin, il est important d’appréhender la rigueur de l’hiver qui votre région subira.

Le coup de coeur jardin : l’agapanthe Polar Ice moyennement rustique ( -7°C )

L’agapanthe Polar Ice dispose d’un feuillage persistant et d’une rusticité allant de -5°C à -7°C.
Elle propose de grosse ombelles d’un blanc pur bien que ses boutons soient blanc rosé avant la floraison.

agapanthe polar ice

Le coup de coeur jardin : l’agapanthe Twister moyennement rustique ( -10°C )

L’agapanthe Twister dispose d’un feuillage caduc. En règle général, les agapanthes non persistantes résistent plus facilement au froid.
Cette dernière dispose d’une floraison bicolore qui en fait tout son attrait : des petites fleurs blanches à la base bleu foncé.
Cette variété est plus petite mais ce démarque par sa floraison exceptionnelle !

agapanthe twister bicolore blanche et bleue

Le coup de coeur jardin : l’agapanthus umbellatus Blue moyennement rustique ( -10°C )

Cette agapanthe bleue vivace persistante dispose d’un feuillage vert attractif avec une jolie floraison bleue. C’est l’agapanthe telle qu’on l’imagine : un véritable  » must have  » du jardin.

agapanthe bleue

A quelles plantes associer les agapanthes ? Les associations végétales …

L’agapanthe dispose d’une silhouette graphique avec des longues tiges couronnées de fleurs. Elle trouve donc sa place dans les jardins modernes.

Résistante à la sécheresse et aux fortes chaleur, elle trouve également sa place dans les jardins secs ( ou jardin minéral ).

C’est avant tout une plante qui s’associe parfaitement avec les graminées dans un agencement paysager au style naturel.

Vous l’aurez donc compris, l’agapanthe n’est pas réservée exclusivement aux jardins du bord de mer ( on la retrouve beaucoup en Bretagne par exemple) ou aux jardins méditerranéens.

agapanthes sauvages de bord de mer

Pour orchestrer votre univers végétal, nous vous conseillons de jouer sur les contrastes. Le bleu chatoyant contrastera fortement avec les feuillages d’un érable par exemple.

agapanthes et érable pour des feuillages qui contrastent

Hortensias et agapanthes font bon ménage. Les agapanthes surplomberont facilement les panicules d’un hortensia blanc par exemple.

agapanthes et hortensias

L’opposition des couleurs peut être intéressante : les agapanthes bleues mêlées aux fuchsias riccartonii d’un rouge éclatant.

agapanthes et fuchsias riccartonii

A l’inverse, en jouant sur des couleurs similaires, les massifs bleus / violets apportent de la profondeur… La sauge trouve alors une voisine idéale.

agapanthes et sauges
Que pensez-vous de cet article ?
, ,
Marguerites : échinacée , rudbeckia ou leucanthemum
Cultiver l’abricotier ou Prunus armeniaca : quand et comment planter ?
Menu