Les 10 commandements du jardin en hiver

Bien que l’hiver soit la saison la moins propice au jardinage, cette période de repos est marquée par quelques travaux et soins qu’il est primordial de ne pas négliger afin d’assurer la réussite des cultures futures. Voici les 10 commandements du jardin en hiver, à adopter dès l’automne dans votre jardin, comme dans votre potager pour préserver au mieux ce que vous y avez planté.

1. Un aspect propre et soigné à ton jardin tu offriras

Une fois la période de la floraison terminée, il est important d’éliminer les mauvaises herbes et les plantes annuelles irrécupérables situées dans chaque recoin du jardin, depuis les plates-bandes … jusqu’au pied des arbres. Ce désherbage intégral et soigné garantit la bonne santé et l’épanouissement des prochaines plantations.

fleurs gelées dans un jardin d'hiver

2. Le sol tu oxygéneras

La fourche écologique, assurant une meilleure circulation de l’eau et de l’air, se présente comme une alliée de choix en termes d’outillage de jardin pour restructurer la terre de jardin en hiver. Il est notamment conseillé de bécher le sol sur une profondeur de 15 à 20 centimètres pour un rendement plus conséquent.

3. Le sol tu fertiliseras

Ayant épuisé la majorité de ses apports nutritionnels et énergétiques de la plantation à la floraison, le sol a besoin de se ravitailler à partir d’un bon fertilisant, écologique de préférence.

Main d'homme sème de l'engrais organique pour les plantes à la cuillère. Engrais de fumier riche en azote pour la croissance

4. Ton compost tu prépareras

Cendres de cheminée, feuilles mortes, corne broyée ou sang séché, les produits les plus efficaces sont parfois les plus abordables. Les plants de tomates sains et autres annuelles ainsi que les déchets de taille et tontes représentent notamment d’excellents ingrédients pour un engrais des plus efficaces.

bac-a-compost-au-jardin

5. Au paillage d’hiver tu procéderas

Il contribue à l’esthétisme du jardin, immunise les racines des plantes contre les gelées hivernales et protège les plantations à venir des mauvaises herbes et de certaines maladies, le paillis est un indispensable à placer autour des arbres et en couverture des cultures. L’épaisseur de la couche peut varier de 3 à 10 centimètres selon l’usage.

Paillage des tomates par le jardinier

6. Les arbres et arbustes tu tailleras

L’hiver s’affiche comme la période propice à la taille des arbres fruitiers (notamment des fruits à pépins) et ceux dont le feuillage est caduc, des fleurs annuelles, des fruits de rosiers et de la vigne vierge. La taille représente d’ailleurs une véritable cure de jouvence pour les plantes du jardin à floraison printanière et estivale.

Le meilleur moyen de voir vos arbustes et vos fruitiers repartir de plus belle au printemps, c’est de les tailler en hiver. Pour ne pas qu’ils subissent les gelées, pensez à tailler leurs tiges et leurs pousses fragiles.

taille-arbuste-sécateur

7. Les plantes à feuillage persistant tu soigneras

Bien qu’elles ne réclament aucun soin spécifique, les plantes à feuillage persistant doivent être arrosées efficacement. Un sol frais et bien entretenu ne fera, en effet, que renforcer leur rusticité.

Focus-buis-dans-le-jardin

8. Les haies et les troncs d’arbre tu protégeras

Si les pots peuvent être rentrés à l’approche de l’hiver, les haies doivent être recouvertes d’une clôture à neige ou d’une toile géotextile blanche durant les gelées. Les troncs d’arbres et les arbustes isolés nécessitent, quant à eux, des cônes de protection ou encore des enveloppes en plastique pour se survivre au froid hivernal.

voile-hivernage-sur-un-arbuste

9. La plantation tu commenceras

Les jacinthes, les tulipes, les jonquilles et autres plantes bulbeuses se plantent en intérieur à partir du mois d’octobre pour pouvoir être replantées en décembre, voire au début même du printemps.

Le mois de novembre est aussi une bonne période pour planter vos haies et vos arbres fruitiers. Les cendres de cheminée, riches en oligoéléments, sont d’ailleurs un bon engrais naturel pour les aider à grandir.

Un-jardinier-portant-des-gants-de-jardin-met-les-pots-avec-les-semis-dans-une-boite

10. L’architecture et l’organisation du jardin tu prépareras

Repérage des zones fertiles, choix des futures plantations et de leur emplacement ou encore confection des divers treilles et tuteurs, la réussite des prochaines cultures passe avant tout par une bonne préparation du terrain.

Graines-de-légumes-plantées-dans-des-plateaux-individuels-pour-germination-et-culture-en-serre-pour-un-jardin-familial

L’hiver est loin d’être votre ennemi. Lui aussi travaille dans votre jardin.

Si vous avez régulièrement bêché votre sol en automne, le gel et dégel de l’hiver ne feront qu’assouplir la terre. Ainsi elle sera parfaitement aérée au moment de planter vos bulbes. De plus, la neige libère de l’azote dans le sol : une substance qui favorise la croissance de vos massifs.

Si l’on dit que le froid est revigorant, sachez qu’il l’est aussi pour les plantes : il leur donne un bon coup de fouet pour mieux fleurir au printemps !

Alors oui, l’hiver n’est plus qu’à quelques jours de nous, mais on le ressent déjà avec des journées plus courtes, des températures plus basses. On aurait tendance à penser qu’un jardin ne devrait que subir la longue période hivernale… Il n’en n’est donc rien !

Certaines plantes se complaisent même en hiver où elles résisteront à la météo rigoureuse. Il suffit juste de les connaitre…

Jardin d’hiver : 12 plantes qui résistent au gel
Que faire au jardin en février ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !