dracanea-gros-plan-plante-interieur

Aussi appelé dragonnier, le dracaena est la plante d’intérieur par excellence. Pour les jardiniers n’ayant pas la main verte, ses faibles besoins d’entretien sont une panacée ! Pour les citadins pressés, le fait qu’elle tienne parfaitement dans un bac est un gros plus. En effet, il est difficile de ne pas tomber sous le charme de cette plante dépolluante ! 

Qu’est-ce que le dracanea ?

Originaire des régions tempérées (Afrique et Asie), le dracaena répond au nom scientifique Dracaena spp. Membre de la famille des Agavaceae, cette plante d’intérieur est décrite comme étant un arbuste à feuilles persistantes. Poussant très lentement, sa taille adulte atteint 2 m tout au plus, voire davantage dans certains cas. C’est donc une espèce végétale qui se montrera peu encombrante et ne sera pas sujette à des poussées de croissance. 
 
Du fait de ses origines chaudes, le dracaena ne peut être considéré comme une plante rustique. En termes de chaleur, c’est entre 18 et 21°C qu’elle est à son paroxysme. C’est pourquoi, dès que l’hiver pointe le bout de son nez, il est vital de la mettre à l’abri (serre, véranda, etc.). 
 
Nombreux sont les classements à incorporer le dracaena comme étant l’une des plantes d’intérieur les plus faciles à vivre. Dans les bacs, cette espèce végétale apprécie les terreaux fertiles et la proximité d’une ou de plusieurs fenêtres. C’est dans ces conditions que son feuillage se fait extrêmement touffu et masque sa base dégarnie. 

Dracaena_fragrans_Cornstalk_Dracaena

Comment planter le dracanea ?

Au moment où ses racines pénètrent dans le terreau, cette plante dépolluante apprécie particulièrement les sols bien drainés. Afin de favoriser sa croissance, il est recommandé de mélanger à parts égales du terreau de feuilles, du sable et de la tourbe blonde. Bien qu’aimant le soleil, le dracaena est une plante d’intérieur qui ne doit pas être exposée directement aux rayons du soleil, au risque de voir ses feuilles jaunir. Installez-le derrière un store ou à proximité d’un voilage pour adoucir les rayons UVA/UVB. 
 
Dans la plupart des cas, le dracaena pourra rester dans le même pot durant toute son existence. Pour les racines de cette plante, il n’est pas stressant d’être confinées dans un espace limité ou dans un pot un peu plus grand. Quelle que soit la dimension du pot, un rempotage pourra être effectué tous les deux printemps. Dans le cas où le dracaena deviendrait trop grand, il suffit de renouveler le tiers supérieur de la terre dans lequel il est planté. 

Dracaena_draco_achtarmig

Comment entretenir le dracanea ?

Quand il est cultivé à l’intérieur, le dracaena n’exige pas de soins particuliers. Ni taille ni engrais ne seront à l’ordre du jour. En revanche, à l’extérieur, les soins à prodiguer à cette plante seront plus nombreux.  
 
Au printemps, il faudra tailler la plante au ras du sol. De même, les saisons chaudes (printemps et été) devront être accompagnées de supplémentation en engrais. En fonction des circonstances, un ajout mensuel suffira amplement. À noter que sans ces rajouts sont nécessaires pour éviter que les nouvelles feuilles soient petites et difformes. 
 
En termes d’arrosage, encore une fois, le dracaena sait se montrer très accommodant. Une fois par semaine, il est nécessaire de s’assurer que la terre soit légèrement humidifiée. Au toucher, elle doit être moite sans pour autant baigner dans l’eau. En parallèle, il est bon de vaporiser régulièrement les feuilles avec de l’eau douce (ou de l’eau de pluie récupérée). Et une fois par mois, les feuilles seront débarrassées de toutes formes de poussières, à l’aide d’un chiffon doux légèrement humide. 
 
Il arrive que les dracaenas aient besoin d’un peu plus de chaleur qu’à l’accoutumée. Dans ce cas, il convient de les poser sur un lit d’argile légèrement humidifiée. 

femme-arrose-dracanea-en-pot-dragonnier

A quelles plantes associer le dracanea ?

Les dracanea n’ont pas de peine à s’épanouir dans les cultures mixtes. Parce que c’est une plante dépolluante, les autres espèces végétales apprécient sa compagnie. Peu avare, il n’a pas de peine à partager son bac avec d’autres plantes. 
 
Esthétiquement parlant, les longues feuilles vertes et panachées du dracaena se marient parfaitement aux caoutchoucs, aux lierres et aux philodendrons. À côté de ces plantes, le dracaena renverra l’illusion d’une mini jungle urbaine. Est-il possible de rêver mieux ? 

DRACANEA-bleu

Récoltes et usages du dracanea

L’une des particularités du dracaena est d’être une plante d’intérieur dépolluante. Entendez par là qu’il est capable de supprimer les toxines contenues dans l’atmosphère. Odeurs de cigarette, radicaux libres, fumées émanant de la cuisine … Face au filtre naturel du dracaena, tous ces éléments perturbateurs disparaissent rapidement. 
 
C’est ainsi que le dracaena est fortement apprécié par les citadins qui souhaitent respirer un air plus pur, en recourant à des solutions naturelles. Au-delà de cette fonction épuratrice, cette plante d’intérieur est aussi un vrai plaisir pour les yeux. De par sa simple présence, elle apporte immédiatement du cachet à n’importe quelle pièce de la maison. 

Dracaena-deremensis

Comment multiplier le dracanea ?

Le dracaena est une plante qui se multiplie par voie végétative. Au travers de boutures de pointes ou de rejets de la souche, l’espèce végétale peut donner naissance à d’autres plants. 
 
Pour que les résultats soient au rendez-vous, il est nécessaire que les boutures et les rejets soient jeunes. De même, il est préférable qu’ils mesurent entre 7,5 et 15 cm de long. Il ne reste plus qu’à les ensemencer de façon classique. 

Striped_dracaena_Dracaena_fragrans_Warneckei'

Quelles sont les maladies, nuisibles et parasites du dracanea ?

L’adversaire le plus redouté par le dracaena est la cochenille. À cause de cette dernière, les feuilles de la plante d’intérieur peuvent devenir violacées. Afin de s’en défaire, il suffit soit d’introduire des coccinelles australiennes, soit d’utiliser un produit spécifique. 
 
En dehors de cet ennemi, la plante dépolluante craint aussi la présence des araignées rouges. Si ces dernières sont présentes, le vert de la plante disparaîtra au profit d’un gris particulièrement terne. 

dracanea-fragrans-malade

Le dracanea et son histoire

Le genre Dracæna est loin d’être cantonné uniquement à l’espèce végétale ici décrite. En dehors du dragonnier, on recense 40 autres espèces du même genre. À noter que la dénomination serait un hommage au navigateur Sir Francis Drake, lequel a ramené la plante en Europe dans les cales de son bateau. 

Dracaeana_fragrans_Massangeana

Le dracanea : une plante d’intérieur qui a tout pour plaire !

 Extrêmement facile à entretenir, le dracaena est une plante d’intérieur qui mérite amplement toute l’attention que l’on peut lui accorder. Peu exigeant, visuellement époustouflant, le dracaena est une plante qui ne vous laissera pas de marbre. Utile et esthétique, elle a véritablement tout pour plaire ! 

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !