Quand et comment tailler les hortensias ou hydrangéas ?

Les hortensias et leurs magnifiques floraisons sont de véritables bijoux des jardins. S’ils ont la réputation d’être des plantes faciles à vivre qui s’adaptent facilement, ils ne refuseront pas quelques petits soins comme notamment la taille qui lui permettra de s’embellir dès le printemps.

Pour ce faire, rien de bien compliqué. Réussir la taille d’un hortensia passe par quelques conseils avisés à suivre à la lettre et votre plante vous le rendra !

Au printemps, la taille des hortensias est recommandée pour renouveler leur floraison, réduire les maladies et conserver toute la jeunesse de ces arbustes à fleurs sublimes. D’un simple geste en suivant ses quelques règles, vous obtiendrez une floraison abondante toute l’année.

Quand tailler les hortensias ou hydrangéas ?

Le printemps est la bonne saison pour tailler les hortensias au cours des deux dernières semaines de février ou durant les deux premières semaines de mars. Cette taille va permettre de supprimer les veilles tiges pour renouveler la ramure et ainsi développer la floraison.

Combien de fois tailler les hortensias ou hydrangéas ?

En réalité, les hortensias nécessitent non pas une mais deux tailles annuelles. Ainsi, prévoyez de couper vos plantes à l’automne et à la fin de la saison hivernale.

Cette action n’est pas obligatoire, mais utile pour les connaisseurs. Quant à la seconde, devant être pratiquée durant la fin de l’hiver, elle est non seulement importante, mais aussi obligatoire si nous voulons avoir une plante à la fois en bonne santé et en meilleure condition pour une meilleure floraison. Ce geste, nous le répétons, est à pratiquer plus précisément durant les 4 semaines suivant la moitié du mois de février. Ainsi, la taille des hortensias, qu’il soit rose, bleu, violet, annabelle, doppio bianco ou bien d’autres encore, ne se pratique qu’en ces périodes de l’année sauf, l’exception qui confirme la règle, pour l’hortensia grimpant.

Pourquoi travailler sur deux périodes et ne pas prévoir simplement une taille avant la reprise de la végétation ? Il faut savoir que lorsque les fleurs des hortensias fanent, certains bois meurent ou sont affaiblis. Une taille franche est néanmoins à proscrire. Cette première étape sert donc de nettoyage, en quelque sorte. Elle permettra à l’arbuste de passer sereinement l’hiver sans que les températures négatives et les gelées les accompagnant ne lui posent problème.

C’est à la fin de l’hiver que pourra être réalisée la taille dite « courte » ; celle qui donnera un coup de jeune à l’hortensia et qui favorisera son développement. C’est à la fin du mois de février (voire au début du mois de mars) qu’il faudra rabattre l’arbuste. Attention néanmoins à bien sélectionner les tiges à couper. En effet, la floraison se fait sur les pousses de l’année précédente ; ceci signifie que les fleurs apparaîtront sur les branches qui se sont développées au cours de l’année passée. Il convient alors être vigilant lors de la taille qui sera déterminante pour la floraison !

Comment entretenir les hortensias ou hydrangéas ?

Nettoyer l’hortensia et couper les rameaux

Chez l’hortensia, les fleurs régénèrent sur les tiges ayant poussé l’année d’avant. De ce fait, il est recommandé de pratiquer un taillage de moins de 30 cm afin de s’assurer que la prochaine floraison sera meilleure. Chaque année, des opérations sont à refaire pour une coupe réussie des hortensias :

  • Trouvez la première paire de bourgeons à partir du haut de votre hortensia et coupez juste au-dessus ces bourgeons.
  • Évitez d’encombrer la plante en enlevant les bois morts et quelques tiges jugées non solides.
  • Souvent, les vieilles branches se reconnaissent par leur taille plus grosse et leur tige plus cassante que d’autres. Veillez à en retirer 2 ou 3 en partant du pied de l’arbuste.
  • Enlever quelques feuilles du centre de la plante pour l’aérer et laisser passer la lumière.

Restez raisonnable et ne rabattez pas la plante de plus de 30 centimètres, sous peine d’attendre en vain les belles fleurs de l’hortensia, qui, coupé trop court, risque de ne pas fleurir. En somme, il s’agit tout simplement de repérer la première paire de bourgeons, à partir de l’extrémité haute de la tige et de tailler quelques centimètres au-dessus.

Pour la taille basse, il faudra supprimer au maximum deux ou trois des tiges les plus anciennes. Il s’agit en l’occurrence des branches les plus épaisses et souvent celles qui cassent.

À l’intérieur de l’arbuste, n’hésitez pas à aérer. L’hortensia ayant besoin de luminosité pour croître harmonieusement, il faudra couper les petites tiges qui empêchent la lumière d’atteindre le cœur de la plante.

Commencez par préparer le terrain en débarrassant votre hortensia des brindilles et bois morts. Ensuite, réalisez une coupure au-dessus d’un gros bourgeons déjà formé, environ 2 cm au-dessus, à l’aide du sécateur. Prenez comme repère l’extrémité de la branche et descendez jusqu’à la première paire de bourgeon. Cela vous permettra de supprimer toutes les fleurs fanées.

Tailler les vieilles branches de l’hortensia

Le bouturage fait aussi partie du taillage en jardinerie. Se devant d’être pratiqué en août, le bouturage d’hortensia présente quelques techniques qui lui sont propres :

  • Repérez la plus belle tige de la plante. Elle est facile à reconnaître, car elle est souvent la tige actuellement sans fleur, mais qui a fleuri l’année précédente. Pratiquez à l’extrémité de cette tige une section de 20 cm.
  • Gardez intacte la partie centrale de la tige et enlevez tout le haut en coupant la partie supérieure située plus haut d’une paire de feuilles.
  • Défeuillez-la en gardant les 2 du haut.
  • Imbibez d’eau cette partie travaillée pour ensuite la tremper dans un mélange d’hormones de bouturage.
  • Installez la bouture dans un pot de terreau pour bouturage ou contenant une composition de terreau et sable.
  • Maintenez la bouture verticale en vous servant d’un tuteur.
  • Mettez le pot à l’extérieur, mais à l’ombre
  • Veillez à l’arroser fréquemment
  • Assurez-vous que, durant l’hiver, la bouture soit placée dans un endroit sec, hors d’atteinte du gel.
  • Mettez la bouture en terre dès l’arrivée du printemps.
Tailler les vieilles branches hortensia hyndragéas

Bouturer les hortensias

Toutes les tiges mal formées situées près de la souche juste au-dessus des bourgeons sont à couper. Les branches nichées au centre du buisson sont aussi à supprimer. Ainsi, votre hortensia reprendra une belle silhouette et sera bien aéré.
Tailler les vieilles branches hortensia hyndragéas

Renouveler les branches principales

Pour renouveler les branches principales, il faut tailler les tiges les plus anciennes provenant des pieds les plus âgés. Les bourgeons sains sur les rameaux endommagés par les gelées de l’hiver sont également à couper.

En suivant ces quelques principes de base, votre hortensia sera prêt pour vous offrir un spectacle dont vous ne vous lasserez pas à la belle saison. Si vous avez oublié de tailler vos hortensias, ne vous inquiétez pas ; vos plantes vous donneront tout de même des fleurs, mais qui seront un peu moins volumineuses et peut-être moins nombreuses. Un conseil est de noter, dès à présent, sur votre agenda de jardinier, les dates de taille de vos hortensias ; vous n’aurez pas d’excuses si vous oubliez !

En suivant toutes ces étapes, vos hortensias vont bien se renouveler et fleuriront à merveille. Alors à vos sécateurs, 1,2,3 coupez !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !