Pralinage des racines : Pourquoi ? Comment ?

Dans les articles publiés sur notre site, nous faisons souvent référence au pralinage. À quoi sert le pralinage ? En quoi consiste la technique de pralinage ? Autant de questions que vous vous posez certainement et auxquelles nous vous apportons les réponses dans cet article.

En quoi consiste le pralinage des racines d’une plante ?

Le pralinage s’effectue sur les racines d’une plante, avant que cette dernière ne soit mise en pleine terre ou en pot. Il s’agit d’enrober les racines de la plante avec du pralin, un mélange spécialement conçu pour les protéger, notamment pour favoriser leur cicatrisation et, de ce fait, permettre une meilleure reprise à la plante. La technique du pralinage permet également d’éviter à la plante d’être contaminée par les maladies après avoir été taillée ou coupée. Le pralinage réhydrate rapidement les racines nues qui peuvent parfois être desséchées.

Pour disposer de plus de détails sur les différentes techniques de plantation… N’hésitez pas à consulter notre guide du jardinage en ligne. Il vous permettra d’appréhender le cycle de vie des plantes, les méthodes de plantations et les soins à apporter pour qu’elles puissent s’épanouir dans l’espace que vous leur consacrer. Jardiner n’a jamais été aussi facile…

pralinage des primeveres

Quand faire le pralinage ? 

Le pralinage d’une plante s’effectue juste avant la plantation, sur les plantes à racines nues.

Quelles plantes praliner ?

Les plantes vendues avec des racines nues sont toutes sujettes à la technique du pralinage : arbres, arbustes fleuris et arbustes fruitiersLes jeunes plants de légumes sont également candidats au pralinage, au même titre que les rosiers. En revanche, il ne faut pas praliner les conifères qui, d’ailleurs, ne sont généralement pas vendus à racines nues.

Pralinage seau

Comment faire du pralin pour les racines de vos plantes ?

pralin pour les plantes

Il est possible de faire son pralin soi-même, en mélangeant les ingrédients suivants :

  • 1/3 d’argile en poudre ou en morceaux ou, si vous n’avez pas d’argile, de la terre de jardin très fine, préalablement tamisée ;
  • 1/3 de bouse de vache fraîche ou de fumier de cheval
  • 1/3 d’eau de pluie

Certains jardiniers préconisent également l’ajout de mycorhizes, des champignons microscopiques qui stimulent le développement racinaire des plantes. Dans une bassine, mélangez les ingrédients ci-dessus jusqu’à obtenir un mélange homogène et fluide. Laissez reposer une trentaine de minutes avant de procéder au pralinage.

Quelles sont les étapes du pralinage avant plantation ?

Il est important que votre pralin soit fluide, de manière à enrober toutes les racines. En revanche, il faut veiller à ce qu’il ne soit pas trop liquide. Idéalement, votre pralin doit avoir la consistance de la pâte à crêpes. Une fois qu’il est prêt, plongez-y les racines de la plante et laissez-les reposer quelques instants (20 minutes environ). Pendant ce temps, préparez le trou qui accueillera la plante. Une fois prêt, placez-y la plante puis rebouchez, tassez et arrosez généreusement.

homme-plante-un-arbre-en-racines-nues-dans-une-cuvette-au-jardin
,
La tomate : histoire d’une culture difficile + Comment y remédier ?
Que faire au jardin et sur la terrasse en cas de grosse vague de chaleur ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !