Mélique (Melica) : Présentation, conseils de plantation et d’entretien

La mélique est une plante graminée ornementale très facile à cultiver. Dans les jardins, sur les terrasses et les balcons, elle offre un bel effet graphique et ajoute de la luminosité.

Qu’est-ce que la mélique ?

Le genre auquel appartient la mélique (melica) compte environ 70 espèces de graminées. D’une manière générale, les méliques poussent en forme de touffes et se développent par le biais de leurs rhizomes. Leurs dimensions varient en fonction des espèces et elles fleurissent de la fin du printemps (mai) jusqu’en été (août). Au-dessus de leur feuillage linéaire apparaissent de fines inflorescences en forme de grappes.

Les variétés cultivées dans nos contrées sont la melica ciliata et la melica altissima. La melica ciliata présente des feuilles semi-persistantes linéaires, étroites, de couleur gris vert. Elle peut atteindre jusqu’à 40 cm de hauteur, pour mesurer le double lorsque la plante vivace est en fleurs. La variété melica altissima, quant à elle, est plus imposante en taille, puisqu’elle mesure jusqu’à 1,20 m lorsqu’elle est en fleurs. Elle se présente comme une touffe lâche et ses feuilles linéaires sont arquées, de couleur vert clair.

mélique graminées jeune

Comment planter la mélique ?

Pour compléter une plate-bande et y ajouter un peu de légèreté, la mélique est une plante vivace idéale. À vous de choisir l’endroit qui lui conviendra le mieux dans le jardin : plate-bande, talus, jardin minéral, berge de bassin aquatique… Il est également possible de cultiver la mélique en pot. Autant dire que cette graminée est extrêmement polyvalente !

Selon les variétés, il convient d’installer la mélique au soleil ou à l’ombre légère (variétés melica ciliata et melica altissima), tandis que certaines espèces préfèrent la mi-ombre ou l’ombre totale (melica uniflora).

Installez votre graminée dans un sol très bien drainé qui ne retient pas l’humidité en hiver. Ne vous inquiétez pas si le sol de votre jardin est pauvre ou modérément fertile ou encore caillouteux. Votre plante s’y épanouira parfaitement.

Au printemps ou au début de l’automne, préparez le sol du jardin en retirant les mauvaises herbes et en amendant la terre, si nécessaire, avec du sable grossier ou du compost. Dans un trou dont la dimension est de deux à trois fois le volume de la motte de mélique, installez cette dernière après l’avoir soigneusement hydratée.

Pour obtenir un bel effet, comptez de 3 à 5 plants de mélique par mètre carré.

mélique melica touffe graminées

Comment entretenir la mélique ?

L’entretien de la mélique se résume à très peu de gestes. C’est essentiellement au cours des semaines qui suivent son installation en pleine terre dans le jardin qu’il faut être vigilant. L’arrosage, notamment, est important durant le premier été de cette plante vivace. L’eau de pluie suffira ensuite à ses besoins.

Si le sol de votre jardin est trop pauvre, un peu de compost, au début du printemps, lui permettra de repartir de plus belle. Pour conserver l’effet ornemental de votre graminéesupprimez les parties sèches de temps à autre.

La mélique en pot doit être arrosée régulièrement, mais sans excès toutefois. Entre deux arrosages, assurez-vous que le terreau ait eu le temps de sécher. Une simple observation suffira ; si vous n’êtes pas sûr, touchez simplement le substrat avec le doigt avant d’arroser.

Mélique melica graminées

Associée aux iris, aux coquelicots ou encore à la nielle des blés, la mélique forme un décor champêtre à souhait. Graphique, elle sait se mêler aux plantes sauvages pour ajouter du charme dans les jardins.

Eglantier (Rosa canina) : Présentation, conseils de plantation et entretien
Euphorbe (Euphorbia) : Conseils et de plantation et d’entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !