Comment cultiver la leptinella dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

La leptinella du jardin

Excellentes plantes vivaces, les leptinella sont des couvre-sols à développement rapide. Faciles à cultiver, elles sont parfaites pour la rocaille ou pour tapisser les espaces libres d’un jardin.

Qu’est-ce que la leptinella ?

Également appelées cotules, les leptinella sont des plantes de la famille des Astéracées. Originaires de Nouvelle-Zélande, on les retrouve aussi en Asie, en Australie, en Amérique du Sud et au sud de l’Afrique. Elles sont de plus en plus cultivées dans les jardins de nos contrées.

La leptinella potentillina et la leptinella squalida sont les espèces les plus connues des jardiniers. Leur hauteur à maturité ne dépasse pas 15 cm. La variété « Platt’s Black » est la plus appréciée notamment en raison de son feuillage sombre aux magnifiques éclats violacés.

Les leptinella sont caractérisées par un feuillage découpé et denté aux reflets bronze ou violine qui rappelle celui des fougères. Tapissantes et très rustiques, ces plantes rhizomateuses fleurissent de la fin du printemps jusqu’au milieu de l’été et produisent de petits capitules ronds et jaunâtres semblables à des boutons.

Les leptinella est ausi appelé  » Cotules « .

les conseils jardin de Willemse

Comment planter la leptinella ?

Les cotules affectionnent aussi bien le soleil que la mi-ombre. Elles s’adaptent aisément à différents types de sols (neutre, sableux, acide, humifère) à condition qu’ils soient frais et bien drainés. En effet, ces plantes craignent particulièrement l’humidité hivernale.

La mise en terre doit être effectuée de préférence dans un sol lourd au printemps. Cela permet de garantir la repousse avant les premiers gels. À l’automne, elle peut se faire dans tous les types de sols. Pour un rendu final attrayant, prévoyez 10 à 12 plants par mètre carré. Avant la plantation, le sol devra être ameubli et bien aéré. En effet, un sol trop compact ne permet pas aux leptinella d’offrir un feuillage très esthétique. Creusez ensuite un trou large et moyennement profond. Dans la mesure du possible, ajoutez-y un peu de compost. Retirez la leptinella de son contenant, placez-la dans le trou, puis rebouchez-le avec de la terre. Pour finir, arrosez copieusement la plante. Vous pouvez également pailler pour maintenir la fraîcheur du sol si les plantes sont exposées au soleil.

Pour une culture en pot, prévoyez un drainage suffisant. Ce dernier peut être renforcé avec des billes d’argile placées au fond du contenant. Le terreau que vous utiliserez peut être allégé avec de la perlite ou du sable grossier.

Les leptinella se plairont au soleil ou à la mi-ombre.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir la leptinella ?

Les leptinella présentent l’avantage de ne nécessiter que peu de soins. De plus, elles ne sont pas souvent victimes d’attaques des ravageurs. Cependant, quelques limaces et escargots peuvent venir occasionnellement grignoter leurs fleurs. Assurez-vous de maintenir le sol frais pendant la belle saison. Pour mettre en valeur le joli feuillage du printemps, éliminez les parties sèches à la fin de la saison hivernale.

Pendant les périodes de chaleur extrêmes, arrosez les cotules en particulier la première année. Celles qui sont en pot sont encore plus sensibles à la chaleur. Pensez à les placer à l’ombre pour limiter l’évapotranspiration. Après quelques années, la partie centrale des leptinella devenue trop vieille ne produit plus de feuilles. C’est alors l’occasion de se débarrasser d’elle et de replanter les zones périphériques dont les bourgeons demeurent actifs. Par ailleurs, si les cotules servent de substituts au gazon, il faut penser à les tailler en moyenne deux fois par an.

Les leptinella peuvent-être utilisées comme substitut au gazon.

les conseils jardin de Willemse

Les leptinella sont des plantes vivaces qui peuvent couvrir le sol avec élégance dans le jardin. Leur grande résistance, la beauté de leur feuillage et leur facilité d’entretien en font des plantes très appréciées par les paysagistes.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu