Les muscaris : conseils de plantation et entretien

Jolies grappes de clochettes, souvent bleues et présentes en nombre pour amplifier l’effet de masse, les muscaris ou « jacinthes à grappes » sont de ravissantes fleurs à bulbe rustiques et très faciles à cultiver. Suivez nos conseils pour égayer votre jardin ou vos jardinières de ces belles caduques qui s’épanouissent dès que le printemps se profile.

Les muscaris, incontournables dans nos jardins 

Le muscari se décline dans une palette de couleurs qui s’étend du blanc au bleu nuit, en passant par le bleu lavande, le plus répandu dans nos bacs et nos jardins. En effet, le muscari est très présent dans nos espaces verts. Certainement en raison de sa floraison spectaculaire et valorisante aux premiers beaux jours et de sa culture simple et peu coûteuse. Les muscaris bleus sont les plus connus… Mais certaines variétés plus originales comme les muscaris Grape Ice rayonnent véritablement dans le jardin.

Le muscari est un bulbe à fleur qui, une fois bien installé en terre, se naturalise facilement. Cela signifie qu’il se multiplie et se répand seul d’une année à l’autre. Méfiez-vous toutefois de sa tendance à devenir envahissant si les conditions lui sont favorables.

muscari floraison printanière

Comment planter les muscaris en pleine terre ?

Le muscari : conseils de plantation et entretien

Au jardin, le muscari se plaît particulièrement bien dans les zones à l’ensoleillement modéré ou à la mi-ombre. Le sol doit être frais, léger et bien drainé. Installez les bulbes à l’automne, avant les premières gelées.

Creusez un trou d’une profondeur égale à trois fois la taille du bulbe. Placez-le au fond avec la pointe vers le haut et recouvrez de terre en tassant délicatement. Plantez-les en nombre pour accentuer l’effet de masse et le rendu spectaculaire, en les espaçant de 10 centimètres les uns des autres.

Vous pouvez aussi les placer çà et là dans un massif, pour ajouter une touche de couleur éclatante à votre composition. Les muscaris se plaisent aussi en rocaille, en bordure pour créer une allée pimpante ou au pied d’un arbre, car les fleurs apparaissent avant les feuilles qui leur feraient trop d’ombre.

À la fin de la floraison, supprimez les fleurs sèches, mais laissez les feuilles en place, même jaunies. Avant de disparaître, elles permettent à la plante de reconstituer ses réserves pour l’année suivante. Arrosez peu, la pluie suffit la plupart du temps.

Planter des muscaris en jardinière ou en pot pour le balcon 

Les muscaris sont tout aussi faciles à cultiver en pot qu’en pleine terre. Associez-les à des primevères, des jacinthes, des crocus, des myosotis, des tulipes sombres.

Couvrez le fond d’un bac de faible hauteur d’une couche de gravier et remplissez d’un mélange de terre et de sable enrichi de terreau. Préférez une exposition ensoleillée et arrosez régulièrement, mais modérément. Vous verrez apparaître vos premières grappes érigées de fleurs ovoïdes en mars, voire en février dans les zones clémentes, et jusqu’en juin.

Parmi les espèces les plus courantes, misez sur les muscaris comosum, neglectum ou Mountain Lady.

clochettes des muscaris

Comment entretenir les muscaris ? 

L’entretien des muscaris est très simple : vous n’aurez rien à faire ! Contentez-vous de contempler ces merveilles qui réapparaîtront comme par magie d’une année à l’autre.
Les muscaris ont donc tout pour plaire : culture facile et économique, en pleine terre ou en bac, produisant de généreuses fleurs odorantes. Aucune raison de s’en priver !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !