un jardin sauvage

Le jardin sauvage est un jardin naturel, visant à protéger certaines espèces de plantes en les laissant s’épanouir. Malgré son esprit permissif, le jardin sauvage nécessite tout de même un entretien particulier…

Le jardin sauvage : une philosophie de jardinage

La plupart du temps, ce n’est pas un choix du jardinier. Il est à l’état sauvage car ses propriétaires l’ont laissé sans entretien.
Néanmoins, de plus en plus de jardiniers sensibles à la cause écologique se mettent volontairement à la création d’un jardin dit « naturel ».
Son but est écologique et permet la sauvegarde d’espèces régionales.

le jardin sauvage et naturel

Un jardin sauvage mais un beau jardin

une organisation naturelle du jardin

Qui dit « jardin sauvage » dit « jardin en pagaille ». Il est vrai que l’aspect de ce type de jardin semble peu structuré mais il s’agit surtout d’une organisation naturelle, créée par les plantes elles-mêmes. D’ailleurs, vous remarquerez que même si l’accent n’est pas mis sur l’harmonie des couleurs, le jardin sauvage est très harmonieux !
Si vous souhaitez créer un jardin sauvage, nous vous recommandons de planter des espèces locales et qui méritent peu d’entretien.

Un jardin avec peu d’entretien

Un jardin sauvage peut être assimilé à un jardin sans entretien. L’objectif est de sélectionner des plantes qui demandent peu d’attention, qui ne nécessitent pas d’être taillées ( ou alors ponctuellement ).

Des arbustes pour délimiter l’espace jardin

Parmi espèces de végétaux qui méritent peu d’entretien, les haies fleuries et parfumées seront idéales pour délimiter les contours de votre jardin sauvage.
Elles poussent rapidement et ne nécessitent pas une taille précise.

Des plantes vivaces pour une touche sauvage

Concernant les fleurs du jardin sauvage, l’ancolie est parfaite ! Sa floraison dure 3 mois et elle n’a pas besoin de beaucoup de lumière.
Elle est essentielle aux insectes pollinisateurs comme d’autres plantes mellifères.

ancolies

Les graminées, les lavandes trouveront une place de choix dans des jardins sauvages.

Des bulbes à fleurs qui apportent des touches de couleurs

L’exemple des crocus est parfait. Vous pourrez les planter un peu partout… Y compris dans l’herbe et pelouse. Ils fleuriront chaque année.
De manière générale, vous pouvez planter des bulbes à fleurs dans différentes zones de votre espace jardin… Oubliez-les ! Il réapparaitront chaque année pour votre plus grand plaisir !

jardin suavge crocus

Des prairies sauvages et graines de fleurs à semer

Les mélanges de fleurs des prés confèrent un aspect sauvage au jardin. Il s’agit de graines de fleurs que l’on sème à la volée : mélange de fleurs des champs, mélange de fleurs mellifères ( pour attirer les insectes pollinisateurs ), mélange de fleurs parfumées, mélange de fleurs pour terrain sec… Vous avez le choix !

graines de fleurs   

Un jardin sauvage dans les règles de l’art

Les règles pour orchestrer aménager un jardin sauvage

Réaliser ou hériter d’un jardin sauvage nécessite d’appliquer certaines règles. Par exemple, il ne faut pas utiliser de produits toxiques pour la faune et la flore (engrais chimiques entre autres), vous devez laisser la nature faire son travail et se développer seule. Si vous choisissez de planter, préférez les plantes utiles aux animaux (arbres à baies, plantes robustes et plantes mellifères).

arbustes à baies

Reproduisez les milieux naturels au maximum, comme les sous-bois et les zones humides, puis placez des abris pour la faune (nichoirs à oiseaux).
N’hésitez pas d’ailleurs à consulter notre article :  » nichoirs et mangeoires pour oiseaux « .

Des outils de jardinage simple pour entretenir un jardin sauvage

Pour l’entretien du jardin sauvage, préférez les outils de jardinage à main aux outils à moteurs, et utilisez un engrais naturel comme le compost. La nature vous remerciera !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !