Haie défensive : quelles plantes choisir et comment les entretenir ?

Gare à ceux qui tenteraient une intrusion ! La haie défensive est un moyen redoutable pour éloigner les curieux et les intrus. Découvrez une sélection d’arbustes pour créer une haie défensive à toute épreuve.

Qu’est-ce qu’une haie défensive ?

Le principe de la haie défensive est simple : créer une haie impénétrable, en raison de sa densité et de son caractère piquant. Ainsi, vous limitez le risque d’intrusion, tout en profitant d’arbustes décoratifs pour le jardin.

Après des années d’absence, la tendance est aux haies variées, afin de créer un véritable spectacle au fil des saisons, en échelonnant les floraisons. Ce type de haies a aussi l’avantage de favoriser la biodiversité, en offrant le gîte et le couvert à la petite faune, à différents moments de l’année.

haie-de-pyracantha-avec-des-baies-orange

Quelles espèces d’arbustes pour une haie défensive ?

Le Pyracantha

haie-de-pyracantha

Impossible de parler de haie défensive sans évoquer le Pyracantha, aussi appelé « buisson ardent ». Son feuillage persistant et brillant lui confère un port dense idéal en haie. Il est accompagné d’épines acérées, qui deviennent des rameaux l’année suivante. Gare à celui qui tenterait de s’introduire dans le buisson, les épines sont très piquantes. Entre mai et juillet, l’arbuste est paré de multiples fleurs blanches mellifères. C’est ensuite les oiseaux qui se régalent avec l’apparition de baies rouges, orange ou jaunes, en automne-hiver.

Entretien du Pyracantha

Rustique, le buisson ardent se plaît aussi bien au soleil qu’à la mi-ombre. Le Pyracantha tolère tout type de sol, même s’il a une préférence pour un substrat profond, frais et humifère. En hiver, pensez à protéger les jeunes sujets à l’aide d’une bonne couche de paillage. Lors des fortes chaleurs, arrosez vos arbustes. La taille a lieu soit en début de printemps, soit en début d’automne. Il convient alors de raccourcir les branches trop longues et de couper le bois mort.

Le Berberis thunbergii ‘Atropurpurea’

Berberis thunbergii au feuillage rouge pourpré dans une haie

Encore un arbuste épineux peu fréquentable. Le Berberis est composé d’épines bien pointues qui ne manqueront pas de repousser les curieux. Il se distingue par son feuillage pourpre virant au rouge vif en automne. Au printemps, les fleurs jaunes mellifères forment un joli contraste avec le feuillage. Elles laissent ensuite place à des petites baies rouges en fin d’été. Doté d’un port arrondi et compact, le Berberis thunbergii ‘Atropurpurea’ est idéal pour composer une haie défensive et variée. Sa couleur rouge flamboyante constituera une haie colorée.

Entretien du Berberis thunbergii ‘Atropurpurea’

Cette variété de Berberis est plutôt friande de sol frais mais drainé, neutre à calcaire. En termes d’exposition, le soleil comme la mi-ombre lui conviennent. Notez toutefois que le plein soleil intensifiera les couleurs de l’arbuste. Un paillage printanier permet au Berberis de conserver la fraîcheur du sol. Mis à part cela, il ne demande pas de soins particuliers, hormis des arrosages en cas de fortes chaleurs. La taille n’est pas obligatoire, contentez-vous de raccourcir certains rameaux pour garder un ensemble harmonieux. SI vous souhaitez tailler, attendez la fin de la floraison.

Le mahonia

Mahonia aquifolium fleurs jaunes

Le mahonia est un bon arbuste de haie défensive grâce à son feuillage piquant. Ses feuilles composées ressemblent à celle du houx et arborent un vert foncé brillant. Lorsqu’elles sont jeunes, elles sont de couleur bronze, puis elles virent au vert en se teintant de rouge en hiver. De longues grappes de fleurs jaunes apparaissent de février à avril pour la variété ‘Wintersun’ et de janvier à mars pour le Mahonia ‘Charity’. Ces grandes fleurs illuminent l’hiver et ont l’avantage d’être mellifères. N’hésitez pas à en faire des bouquets, elles libèrent un puissant parfum en intérieur.

Entretien du Mahonia

Rustiques, les mahonias ne sont pas difficiles. Tout type de sol à minimum drainé et frais leur convient. Une exposition ombragée ou semi ombragée est idéale. Les deux premières années, pensez à leur apporter de l’engrais, à pailler et à arroser lors des fortes chaleurs. Par la suite, le mahonia ne demande pas de soins.

L’aubépine

haie-d'aubépine-en-bordure-de-jardin

Aussi appelée épine à fleurs, l’aubépine est un arbuste rustique et peu exigeant. Choix judicieux pour une haie défensive, l’aubépine a une croissance et un port ramifié. Des épines acérées se répartissent le long de ses rameaux. En avril-mai, l’arbuste est recouvert de petites fleurs simples, blanches, dotées de cinq pétales ronds. Les petits fruits apparaissent quant à eux à partir de la fin du mois d’août. Très appréciés des oiseaux, ils persistent en hiver, ce qui leur offre de la nourriture à un moment où elle se fait rare.

Entretien de l’aubépine

L’aubépine n’a qu’une exigence : un sol bien drainé. En termes d’exposition, privilégiez le soleil ou la mi-ombre. Aucun entretien n’est nécessaire, si ce n’est une taille annuelle (pas obligatoire) en fin d’hiver.

Le rosier ‘Queen Elisabeth’ rose

boutons-de-roses-fraîches-fleuris-Queen-Elizabeth

Eh oui, le rosier peut être planté au sein d’une haie ! La variété ‘Queen Elisabeth’ a l’avantage de former un buisson érigé et épineux parfait pour une haie défensive. La longue floraison débute en mai pour se terminer aux dernières gelées. Les fleurs roses et turbinées mesurent environ 10cm de diamètre et apparaissent au bout des longues tiges. N’hésitez pas à en faire des bouquets !

Entretien du rosier ‘Queen Elisabeth’ rose

Cette variété de rosier apprécie un sol meuble et riche. Ayant une préférence pour les sols légèrement acides, elle se contente aussi d’un substrat neutre à calcaire. Pensez à lui apporter du compost lors de la plantation. Arrosez régulièrement pendant la première saison, et appliquez une épaisse couche de paillage afin de garder le sol frais. Chaque année en mars, il est important de tailler le rosier ‘Elisabeth Queen’, afin qu’il produise de belles fleurs dès le printemps. Coupez les branches sèches à ras et supprimez les branches chétives au cœur de l’arbuste. Coupez toutes les branches qui poussent en-dessous du point de greffe. En tout, gardez uniquement 4 à 6 branches vigoureuses que vous couperez au-dessus du 3e, du 5e ou du 7e œil.

, ,
Comment planter les haies ?
Pourquoi, quand et où utiliser des pièges à phéromones ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !