Glaminis : conseils de plantation et entretien

Les glaminis sont des plantes de petite taille dotées de grosses fleurs. Elles entrent dans la catégorie des mini-glaïeuls. Elles se montrent idéales pour différents usages et donnent une touche de couleur estivale à votre jardin. Attention à ne pas les confondre avec les glaïeuls traditionnels qui sont bien plus grands (1,20 m maximum). 

Qu’est-ce que le glamini ?

glamini

Le glamini est une plante qui vient d’Europe et d’Afrique du Sud. Elle n’est pas rustique. Les miniglaïeuls présentent un cormus aplati, se développant pardessus le précédent et cela tous les ans. La tige élancée permet aux fines feuilles de s’entourer autour d’elle. 

Le glamini fait partie des mini-glaïeuls à fleurs d’été. Cette variété se caractérise par sa vivacité, son corps bas à bulbe et sa petite taille qui ne dépasse pas 50 cm de haut à maturité. Elle résiste très bien aux intempéries et au vent. Les glaminis donnent de grosses fleurs au-dessus des tiges et présentent une floraison aussi longue qu’abondante, pour le plus grand plaisir des jardiniers et amateurs de belles fleurs. Vous pouvez les planter de février à mai pour obtenir des fleurs de juillet à septembre.  

Les fleurs des glaminis offrent de magnifiques palettes de couleurs différentes, permettant ainsi de créer un très beau mélange en plates-bandes dans un jardin, en bordure ou même en pot sur la terrasse ou le balcon. Cette plante d’extérieur est également superbe pour réaliser des compositions de bouquets durables en vase, avec des gerbes denses et colorées, mais aussi dans un potager. Le glamini y apportera un très bel effet visuel, en plus de servir à embellir les intérieurs lorsque ses fleurs sont coupées et assemblées en bouquets avec d’autres variétés.  

Gladioli-glamini-multicolores

Les glaminis plantés dans votre jardin vous donneront des îles de couleurs flamboyantes, en jardinière, en massif comme en pot. En effet, il existe beaucoup de teintes différentes dans cette vérité de mini-glaïeuls. Il est possible de planter des glaminis d’un beau rouge intense, comme des plantes de couleur rose doux au cœur pourpre, des variétés dans les tons orangés au cœur jaune, des fleurs blanches au cœur citron et même des glaminis de couleur pastel. Très souvent, la plante est d’une ou plusieurs couleurs, avec une gorge contrastée. La palette de nuances est très dense et ne manque pas de contribuer à l’originalité du glamini dans le paysage extérieur.  

Comment planter le glamini ?

Cette plante doit être installée à l’extérieur entre février et mai pour une floraison de juillet à septembre. Il est nécessaire de piquer les cormes de 8 à 12 cm de profondeur et les espacer de 10 à 15 cm les uns des autres. Si vous choisissez de les planter en jardinière, vous pourrez resserrer les espaces pour un bel effet de densité. 

Avant cela, il est préférable de préparer le terrain en le bêchant, afin d’enlever les cailloux et les racines des mauvaises herbes. Si besoin, ajoutez du terreau ou de l’engrais adapté mélangé à du sable, notamment si la terre paraît trop compacte. Il est important que la terre dans laquelle les mini-glaïeuls sont plantés soit bien drainée et dans un emplacement ensoleillé. Les mini-glaïeuls ne sont pas très exigeants et peuvent pousser dans une bonne terre de jardin ordinaire.  

floraison-de-glaminis-colorés

Il est conseillé de procéder à leur hivernage après le premier gel pour obtenir une bonne floraison en été. Pour cela, il suffit de déterrer les bulbes avec minutie, couper les tiges à 10 cm et les mettre à sécher. Puis les cormes une fois nettoyées pourront être déposés dans du sable durant l’hiver et replantées à la venue du printemps.  

Comment entretenir le glamini ?

La plante est heureuse et épanouie dans un sol riche et bien drainé, à un endroit ensoleillé ou peu ombragé. Un apport d’engrais est conseillé après la sortie de trois feuilles ; il doit être complété par un bon arrosage. Une fois que les épis de fleurs de glaminis apparaissent, vous pouvez ajouter de l’engrais dilué dans l’eau, à raison d’une fois toutes les deux semaines. Arrêtez l’apport d’engrais après 3 semaines suivant la floraison. Le glamini n’a pas besoin de tuteur et les tiges méritent d’être taillées à 10 cm du sol, afin de supprimer les fleurs fanées. La plante ne demande aucun autre soin particulier.  

massif-de-glamini-couleurs-vives

À quelles plantes associer le glamini ?

En choisissant d’autres plantes à bulbes selon leur saisonnalité, vous pouvez créer un massif de fleurs pour le printemps, qui perdurera jusqu’à l’autonome. Associez la plante avec des tulipes, des crocusde l’ail d’ornement ou des pavots par exemple pour un rendu encore plus exceptionnel. 

Usages du glamini

Le glamini est une plante idéale pour composer un massif ou une bordure. Il sera également du plus bel effet en jardinière ou même dans un potager. Ses couleurs incroyables et son originalité décorent et apportent de la vie au paysage extérieur.  

La floraison du glamini a lieu de juillet à septembre. Vous pouvez aussi créer des bouquets variés et très colorés à l’aide de cette plante, qui tient quelques semaines une fois installée dans un vase.  

Comment multiplier le glamini ?

Il est possible de multiplier la plante vivace en procédant à sa division. La reprise peut être très rapide si vous décidez de prélever et repiquer en période de croissance, durant le printemps. Mais il est conseillé d’attendre le début de l’automne pour les plantes à bulbes.  

Quelles sont les maladies, nuisibles et parasites du glamini ?

Certaines maladies et quelques parasites peuvent nuire à la santé de votre plante. D’une part, la pourriture grise, les limaces, les pucerons et le criocère sont des nuisibles de première ligne, à surveiller attentivement. Les pucerons verts qui attaquent les plantes laissent des fleurs flétries et des tiges déformées.

D’autre part, la pourriture des rhizomes est connue pour se répandre dans les massifs, en particulier lorsque les étés sont humides. Le traitement requiert de couper toute la plante si une partie est infectée. Vous pouvez prévenir de cette maladie en plantant les glaminis dans un sol bien drainé et léger.  

L’hétérosporiose est également une maladie qui fait apparaître des tâches grises sur les feuilles des glaminis; celles-ci se dessèchent petit à petit. Pour traiter la plante, coupez les feuilles contaminées et optez pour un traitement à base cuivre.  

Ainsi, le glamini se révèle être une très jolie plante d’extérieur ; en tant que mini-glaïeul, il ajoute de la couleur à vos espaces. Le glamini peut pousser dans différents endroits et s’adapte à différents usages. C’est une petite plante simple d’entretien qui promet une belle floraison de juillet à septembre 

, ,
Gazon d’Espagne (arméria maritima) : conseils de plantation et entretien
Glaïeuls (Gladiolus) : conseils de plantation et entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !