Ficus : conseils de plantation et entretien

Vous avez entendu parler du ficus, mais vous ignorez tout de cette plante d’intérieur ? Willemse vous propose un tour d’horizon complet sur cette belle plante d’intérieur d’origine tropicale. Souvent décrite comme décorative, elle renferme beaucoup de secrets, à découvrir ici ! 

Qu’est-ce que le ficus ?

Tout comme le dieffenbachia, le ficus est une plante d’intérieur originaire des pays tropicaux comme l’inde ou les pays d’Asie du Sud-Est. Cette plante célèbre fait partie de la grande famille des moracées et compte plusieurs centaines d’espèces différentes. Sa forme n’est pas standard, elle peut croître sous la forme d’un arbre ou encore d’une liane. Le ficus est une plante d’intérieur parfaite pour la décoration et l’habillement de toutes sortes de pièces du logement, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement.  

Parmi les plantes les plus célèbres, on peut nommer les variétés Benjamina, elastica et Lyrata pour n’en citer que quelques-unes. Le ficus est l’une des plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir, il suffit de respecter certaines règles relatives à l’entretien, au type de sol et aussi à l’exposition. Pour finir, il est important de noter que cette plante d’intérieur est citée parmi les plantes les plus dépolluantes au monde. 

Salon-élégant-avec-fauteuil-et-ficus-en-pot

Le ficus et son histoire

Fond abstrait avec des feuilles vertes de Ficus sur l'arbre

Le ficus est une plante chargée d’histoire, elle est d’ailleurs au centre de plusieurs croyances. Les bouddhistes ont beaucoup d’admiration pour cette plante d’intérieur parce qu’elle aurait permis à Bouddha leur dieu d’atteindre, paraît-il, le sommet de l’illumination. Les hindous pour leur part considèrent le ficus comme « l’arbre du monde ». Des légendes en Ouganda racontent même que le premier homme se serait servi du ficus pour se tailler une tunique. Histoire ou légendes, toujours est-il que le ficus est une plante d’intérieur intemporelle avec beaucoup de vertus. Il suffit de bien l’entretenir pour qu’elle donne vie à vos pièces ! 

Comment planter le ficus ?

Le ficus est une plante d’intérieur, ce qui signifie qu’il faut la planter avec le plus grand soin pour qu’elle s’épanouisse et prospère dans les meilleures conditions. La première chose à faire est de trouver un terreau qui correspond aux plantes tropicales pour que le drainage soit de bonne qualité. Il faut aussi penser à l’exposition, car le ficus ne peut croître normalement que s’il est exposé à une bonne luminosité. Cela ne signifie pas qu’il doit y avoir une exposition directe au soleil. Si tel est le cas, la plante pourrait subir des brûlures au niveau des feuilles. Parmi les autres conditions à réunir au moment de planter le ficus, le taux d’humidité ambiante gagnera à être élevé. Du côté des températures, il n’y a pas grand-chose à faire, puisque cette plante d’intérieur saura s’épanouir avec des températures d’intérieur habituelles.

une main gantée montre la tige d'un ficus dans un pot

Une fois les éléments ci-dessus respectés, il faut mettre l’accent sur l’arrosage qui devra être régulier. L’arrosage du ficus ne se fait pas de manière désordonnée, il doit intervenir au moins une fois chaque semaine. Mais avant, il faut être certain que le substrat est sec au niveau de la surface. Cette précision est importante parce que la plante ne supporte pas un excès d’eau. La recommandation qui est faite ici est de s’assurer que l’eau ne stagne pas dans la soucoupe réservée à la récolte de l’eau d’arrosage. Certaines personnes n’hésitent pas à vaporiser de l’eau sur le feuillage, surtout en période de chaleur intense.  

Pour la fertilisation de la plante, elle peut intervenir au cours de la période qui s’étend d’octobre à avril, comme d’ordinaire. 

Comment entretenir le ficus ?

Le ficus n’est pas une simple plante, c’est un symbole de décoration. En tant que plante d’intérieur, elle doit bien être entretenue pour éviter des maladies ou encore la chute des feuilles. Pour un bon entretien du ficus, sachez que la plante s’épanouit mieux lorsqu’elle bénéficie d’une bonne exposition. Dans une maison ou un appartement ; il vaut mieux la placer non loin de la baie vitrée.  

gros plan d'un ficus bonsai benjamina natasja vert contre une fenêtre et aloe vera

L’arrosage devra toujours être modéré pour ne pas noyer la plante. L’humidité de la terre, surtout si elle est excessive, est nocive pour le ficus. C’est pour cette raison qu’il faut toujours attendre que le terreau de la plante sèche avant d’arroser à nouveau. Quand il fait excessivement chaud, il faut penser à brumiser le feuillage avec une eau dépouillée de calcaire (l’eau de pluie convient très bien). Cette plante d’intérieur a besoin de fertilisation au moment de la végétation. Pour une décoration plus marquée encore, il est conseillé de bien tailler la plante. Une fois que le ficus a beaucoup grandi et que le pot devient petit pour lui, il faut mettre en place le reportage dans un nouveau terreau pour plante d’intérieur. Il est également conseillé de se servir d’une éponge et de l’eau tiède pour enlever la poussière qui se trouve sur les feuilles.  

À quelles plantes associer le ficus ?

On ne peut pas planter le ficus dans un pot avec une autre plante. En revanche, lorsqu’il grandit, il est possible de l’associer à d’autres plantes dans le cadre d’une jardinière, à condition que sa taille le permette. Si l’arbre est devenu trop grand, alors l’équation sera plus difficile. 

Récoltes et usages du ficus

Le ficus est connu pour ses vertus décoratives, mais il est aussi utilisé pour ses qualités thérapeutiquesEn effet, ses feuilles sont généralement utilisées pour empêcher l’hypercoagulation qui touche majoritairement les personnes atteintes de drépanocytose. Cette plante d’intérieur aurait donc des composés phénoliques avec des effets anticoagulants et astringents. 

Comment multiplier le ficus ?

C’est au printemps essentiellement que la multiplication du ficus peut avoir lieu. Et les deux techniques pour mener à bien cette opération sont le bouturage et le marcottage en fonction des variétés de ficus cultivées. La première technique correspond à toutes les espèces de ficus rampantes telles que le pumilia et le sagittaraLa deuxième technique, quant à elle, ne concerne que les plantes avec des feuilles rigides. Il faut aussi préciser qu’elle nécessite un plus grand soin. 

Quelles sont les maladies, nuisibles et parasites du ficus ?

Comme toute plante d’intérieur, le ficus est sensible à un certain nombre de maladies et de parasites en cas de mauvais entretien. Pour identifier l’état de santé du ficus, il faut observer attentivement son feuillage. De manière générale, il est normal que le ficus connaisse une perte de ses feuilles pendant sa croissance. Mais, si les chutes des feuilles vertes sont récurrentes, il faudra se poser les bonnes questions. Évitez aussi de faire des changements trop brusques ; il faut toujours un temps d’adaptation conséquent avant de modifier la température, l’arrosage ou encore la luminosité. La conséquence directe des changements inopinés serait la chute des feuilles vertes.

Un-homme-tient-une-feuille-de-ficus-jaune-malade

Il existe aussi d’autres raisons qui peuvent entraîner des problèmes de santé de cette belle plante d’intérieur : un arrosage excessif, une absence ou insuffisance de lumière et des courants d’air trop forts. Ces éléments peuvent occasionner la perte de la tonicité des feuilles et, par ricochet, leur chute. Toutes les plantes se nourrissent d’eau, le ficus aura besoin d’eau pour que ses feuilles ne jaunissent pas aux extrémités et ne meurent pas.  

Outre les maladies, le ficus est aussi la cible des parasites et insectes. Les plus menaçants sont l’araignée rouge, le tétranyque à deux points et la cochenille. 

Plante esthétique et dépolluante, le ficus a tout pour plaire. Chargé d’histoire et peu exigeant, il s’invite dans votre intérieur comme une pièce maîtresse de décoration. Willemse vous invite à découvrir des astuces pour planter et entretenir le ficus pour obtenir une plante épanouie à souhait ! 

, ,
Le Lis/Lys (Lylium) : une plante royale facile à cultiver
Molène (Verbascum) : Variétés, plantation et entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !