Le potager bio

En hiver, le potager bio demande un peu d’attention ! Compost, silo, semis… Faites attention à tous les détails pour que tout soit prêt pour l’arrivée du printemps. C’est la période également pour bêcher et retourner la terre et supprimer les mauvaises herbes.

Le compost

Le compost est un incontournable. On peut même dire que le compost est le point essentiel de tout potager bio. Il est assez simple de faire son compost. Il ne nécessite pas un grand espace pour le réaliser. Vous pouvez le faire en bac, sac ou encore en tas. Cela vous permettra en plus de réduire le volume de vos déchets ménagers et de ce fait de faire un geste pour notre planète.

Vous pouvez mettre dans votre compost  : les épluchures et peaux de fruits ou de légumes, les coquilles d’œufs, (éviter les légumes cuits car ils peuvent attirer les moucherons et autres insectes), les tontes de gazon, de la paille, les feuilles mortes en automne, (éviter également les branches d’arbres qui mettent plus de temps à se désagréger), le marc de café …

Penser également à le retourner régulièrement pour activer la fermentation, d’un point de vue idéal votre compost doit être en contact avec la terre.

Le silo

Le silo, c’est une pratique ancienne pour conserver les racines de légumes et autres graines. C’est en fait une sorte de réservoir sous terre. D’un point de vue technique c’est un jeu d’enfant : il suffit juste de conserver en vrac et en terre les racines de certains légumes comme les carottes, les betteraves, le céleri, les pommes de terre… Pratique efficace qu’en hiver naturellement !

Prêt pour le printemps

L’hiver est également le meilleur moment pour préparer la nouvelle saison. Généralement l’hiver sert à trier et ranger les graines afin que tout soit parfaitement prêt pour le semis du printemps !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !