Quelles distances de plantation entre les arbres fruitiers ?

les conseils jardin de Willemse

A quelles distances planter les arbres fruitiers ?

Dans un verger bien organisé, chaque arbre fruitier dispose d’un espace suffisant pour bien se développer. Si le choix des arbres fruitiers doit tenir compte du terrain, du climat et de la région dans laquelle vous habitez, leur plantation nécessite quelques précautions en amont. Par exemple, il est préférable d’éviter de les planter à proximité immédiate du potager. L’ombre générée par les arbres et l’étendue des racines pourront en effet nuire à la culture de vos légumes. En outre, en tenant compte de la taille des arbres fruitiers à l’âge adulte, il est important de les planter correctement dès le premier jour. Quelle distance de plantation entre les arbres fruitiers ? Suivez le guide !

Pourquoi doit-on respecter les distances de plantation ?

Si tous les jardiniers, même les débutants, savent qu’il faut respecter les distances de plantation entre les arbres fruitiers, il est important de rappeler quelles en sont les raisons.

Pour pousser, pour se développer et s’épanouir, les arbres fruitiers ont besoin d’espace, de lumière et d’une bonne aération. C’est donc à la forme de l’arbre et à son envergure à l’âge adulte qu’il faut penser au moment de la plantation. Un verger trop dense, dans lequel les arbres fruitiers sont plantés les uns à proximité des autres, favorisera l’apparition de maladies et de parasites. En outre, si l’espace entre chaque arbre fruitier est insuffisant, les branches des arbres se rejoindront et empêcheront la lumière de passer.

Pour éviter une plantation trop dense, il faut impérativement respecter les distances de plantation entre les arbres fruitiers. Si votre ambition est de créer un verger de taille moyenne ou de grande taille, il est judicieux d’établir un plan de verger au préalable.

Les distances de plantation s’évaluent en fonction de la forme de l’arbre à l’âge adulte. En tige, en gobelet, en fuseau ou en palmette, les distances ne sont pas les mêmes ! À titre d’information, on considère les espaces entre les fruitiers selon leur forme comme suit :

  • Les fruitiers en tige : de 7 à 8 m
  • Les fruitiers en quenouille : de 3 à 4 m
  • Les fruitiers en palmette : 4 m

Quels espaces de plantation entre mes arbres fruitiers ?

Vous avez soigneusement sélectionné les arbres fruitiers implantés dans votre jardin. Parmi ces derniers, quelques espèces « classiques » mais également, quelques arbres fruitiers originaux. Pour vous assurer de planter vos arbres en respectant une distance suffisante entre chaque sujet, voici quelques indications utiles :

  • Abricotiers : de 5 à 7 m
  • Amandiers : de 4 à 7 m
  • Cerisiers : de 6 à 12 m
  • Figuiers : de 5 à 8 m
  • Fraisiers : de 30 à 50 cm
  • Kakis (plaqueminier) : de 4 à 6 m
  • Néfliers : de 5 à 6 m
  • Oliviers : de 6 à 10 m, voire davantage (jusqu’à 20 m) pour les arbres destinés à rester sur place pendant de nombreuses années
  • Pêchers : de 3 à 5 m
  • Poiriers : de 7 à 8 m en plein vent ; 1 à 2 m si palissés
  • Pruniers : de 7 à 10 m
distance fruitiers plantations

Pour gagner de la place dans le jardin, vous pouvez recourir à des arbres fruitiers palissés, c’est-à-dire attachés à un support. Ce sont des plantes idéales pour les jardins de petite taille, qui produisent des récoltes abondantes. Les arbres à formes libres, quant à eux, nécessitent davantage de place. En toute connaissance de cause, vous pouvez choisir les arbres fruitiers qui s’adapteront à votre espace extérieur pour vous offrir de savoureux fruits au moment de la récolte.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , ,
Choisir son arbre fruitier en fonction de sa région
Comment cultiver la houlque dans le jardin ?
Menu