Comment cultiver des petits fruits et un potager dans une cour intérieure ?

Avoir un espace extérieur et ne pas en profiter pour y planter quelques fruits et légumes ? Vous n’y pensez pas ! N’est-ce d’ailleurs pas la première chose que vous aviez envisagée en réfléchissant à l’usage de votre cour intérieure ? Même si, chez vous, l’extérieur est loin de ressembler à un champ dans lequel toutes les cultures sont possibles, sachez que des solutions existent pour cultiver des petits fruits et un potager dans une cour intérieure. Votre espace, quelles que soient sa taille et son exposition, est une opportunité pour y faire pousser toutes sortes de fruits et légumes. Suivez le guide !

Les potagers urbains : une tendance qui monte… qui monte !

S’ils étaient rares auparavant, cela fait quelques années que les potagers urbains se développent, grâce à la mise en place de techniques de plantation adaptées. Pour faire un potager lorsque l’on habite en ville, deux solutions sont envisageables. La première est d’avoir un petit jardin permettant d’y installer un espace de pleine terre dans lequel on plante directement ses fruits et légumes. La seconde est d’investir dans un potager à plusieurs hauteurs, accueillant une terre propice à la plantation. A ce titre, les carrés potagers sont de réelles aubaines pour les jardiniers de ville puisqu’ils permettent de cultiver de nombreuses espèces sur une surface réduite, tout en maîtrisant la qualité de la terre utilisée. Enfin vous pouvez utiliser plusieurs pots pour concevoir votre potager.

Quelles variétés de fruits et de légumes privilégier dans un petit potager ?

Une fois l’espace défini, il convient de définir les variétés à planter. C’est à ce moment qu’il faut garder les pieds sur terre et s’orienter vers des variétés peu expansives.

Les grands classiques de la plantation en potager sont les plantes aromatiques : le persil, le basilic, la ciboulette, le cerfeuil, le thym, le romarin, … En termes de fruits, dans un potager installé dans une cour intérieure, misez sur les petits fruitiers de balcon, tels que le mini prunier, le mini abricotier, la mini nectarine, le mini poirier, le mini pommier, le mini cerisier et bien d’autres espèces encore ! Sachez qu’il existe un grand nombre d’arbres fruitiers nains, des grands classiques aux plus inattendus !

Dans un potager érigé dans un coin d’une cour intérieure, vous pourrez également planter des framboisiers, des mûriers, des myrtilles ou encore des fraisiers en bac ou en pot. En ce qui concerne les légumes, on pense principalement aux tomates cerises ou encore aux poivrons qui poussent en grappes et qui ne demandent que peu d’espace pour une récolte gratifiante.

Un potager bio dans votre cour intérieure ? Quelle bonne idée !

Si vous souhaitez créer un potager bio et par conséquent, ne pas faire appel à des produits chimiques pour protéger vos fruits et légumes, l’un des concepts de base est de penser à diversifier vos plantations.

L’intégration de différentes plantes connues pour éloigner les pucerons par exemple, assurera une protection naturelle dans votre potager. La richesse de la biodiversité est la clé d’une récolte protégée !

Vous l’aurez compris, même en plein centre-ville, il est possible de créer un potager facile et avoir le plaisir du jardinage, de la récolte et surtout celui de manger ce que l’on a cultivé soi-même !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !