L’Hibiscus n’aura plus aucun secret pour vous !

Encore appelé « mauve en arbre », « althéa » ou encore « rose de Chine », l’hibiscus fait partie de la famille des malvacées. Il est des plus charmants lorsqu’il se garnit de centaines de fleurs, comparables aux roses trémières simples dont les coloris sont doux, dans les tons violets et pourpres. Leur bois raide leur permet de constituer, en été, d’idéales haies de taille moyenne et bien fleuries.

Conseils et entretien de l'Hibiscus

Les caractéristiques de l’hibiscus

L’hibiscus est un arbuste tropical au port dressé, qui se caractérise par de somptueuses fleurs très décoratives de 2 à 6 centimètres de diamètre. Leurs pétales ont la forme d’un entonnoir et, selon les variétés, les fleurs de l’hibiscus peuvent être doubles ou simples. Les feuilles de l’hibiscus, quant à elles, peuvent mesurer jusqu’à 10 centimètres de long et sont joliment dentées. Selon les variétés, elles sont caduques ou persistantes.

Si l’hibiscus est très apprécié pour son esthétique, il faut savoir que la fleur de cette plante est comestible et possède des vertus thérapeutiques. En effet, elle était utilisée autrefois pour soigner des pathologies O.R.L. dont notamment la toux et les angines. Aujourd’hui, la phytothérapie fait usage de la fleur d’hibiscus afin de donner un coup de fouet au système immunitaire en cas de fatigue ou de refroidissement. Elle présente également un intérêt par rapport au système circulatoire, contribuant notamment à diminuer la tension artérielle.

Un buisson d’hibiscus conférera à un patio une touche méditerranéenne et s’adaptera parfaitement à une exposition protégée et ensoleillée. Il existe plusieurs variétés d’hibiscus, dont certaines peuvent être plantées à l’extérieur (hibiscus arbre) et d’autres à l’intérieur (hibiscus rosa sinensis, rose de Chine). La variété ‘Magenta Chiffon’ se caractérise par une floraison riche et colorée, et des fleurs larges qui se renouvellent tout l’été, de juillet à septembre. Pour faire jouer l’originalité sur une terrasse ou un balcon, l’hibiscus tricolore sur tige offre un spectacle très intéressant et coloré à souhait.

Tout savoir sur l'Hibiscus

Conseils de plantation de l’hibiscus

L’hibiscus syriacus doit être planté au printemps, de préférence. Selon les espèces, il est possible que la végétation ne démarre pas avant le mois de mai. L’hibiscus peut être planté en pleine terre dans le jardin. Sur une terrasse, il peut être cultivé dans un grand bac de terreau de jardin et doit être arrosé régulièrement en été. Au printemps, l’hibiscus apprécie qu’on ajoute au substrat des granulés d’engrais à libération prolongée. Réputé pour sa facilité de plantation et d’entretien, l’hibiscus peut également résister à des températures descendant jusqu’à -15°C.

Entretien de l’hibiscus

La taille de l’hibiscus est à effectuer juste après la floraison pour éviter la formation de fruits en trop grand nombre, qui épuiseraient inutilement l’arbuste. On commence par raccourcir les pousses de l’année passée au sécateur afin de conserver un port agréable et buissonnant à l’hibiscus. Il convient également de retirer les branches mortes et malades, ainsi que celles qui se chevauchent et qui peuvent être à l’origine de lésions.

En revanche, il n’est pas nécessaire de tailler systématiquement au printemps, au risque d’accentuer le côté raide de la végétation sans véritablement accroître le nombre de fleurs. Il faudra donc se contenter d’enlever simplement les rameaux enchevêtrés.

En raison de sa beauté, l’hibiscus peut être cultivé en isolé. À l’extérieur, en nombre, il peut former une haie dense et fleurie tout l’été.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu