Comment entretenir les plantes en pot sur une terrasse ou un balcon ?

Très pratiques pour créer un espace verdoyant et fleuri sur les terrasses et les balcons, les pots et jardinières sont les supports les plus largement utilisés. Il est commun de faire pousser ses plantes vertes dans des pots à l’intérieur des pièces. Il faut savoir néanmoins que les habitudes acquises pour la culture des plantes dites « d’appartement » ne peuvent pas être transposées aux plantations en pot destinées aux terrasses et aux balcons. D’une part, car les plantes cultivées ne sont pas les mêmes et d’autres part, car les conditions de vie sont différentes également. Voici ce que vous devez savoir pour entretenir les plantes en pot sur une terrasse ou un balcon.

Règle numéro 1 : arroser régulièrement !

Soumises aux conditions climatiques qui peuvent être arides en plein mois d’août. Un arrosage régulier pour conserver une terre humide et fraîche est essentiel au bon développement de la plante. En fonction des variétés il faudra adapter la quantité d’eau apportée, sachant que les fleurs sont toujours plus gourmandes en eau que les arbustes, par exemple. Veillez également à arroser les plantes en pot lorsqu’elles ne sont plus exposées au soleil. En soirée ou très tôt le matin, idéalement au pied de la plante sans vaporiser les feuilles ou les fleurs. Ainsi l’eau ne s’évaporera pas et il n’y aura pas de condensation sur les feuilles pouvant contribuer au développement des bactéries ou sur les fleurs qui faneraient plus rapidement. Le bénéfice de l’arrosage sera ainsi conservé.

Vous souhaitez partir en vacances l’esprit tranquille ? Découvrez l’hydroretenteur pour réduire les arrosages.

Règle numéro 2 : opter pour un support adapté

Si les plantes en pot sont plus sensibles lors des périodes de sécheresse, il en va de même lorsque, à l’inverse, il pleut sans discontinuer plusieurs jours durant. Ici encore, en pleine terre, un excédent d’eau sera naturellement pris en charge par le sol. En revanche, en pots ou en jardinière, l’eau pourra se trouver emprisonnée et stagner, ce qui peut s’avérer fatal pour une plante. Il convient donc impérativement d’éliminer ce risque tout simplement en s’assurant que le contenant permet à la terre d’être bien drainée. Pour ce faire, placez un lit de gravier ou de billes d’argile au fond du pot et en le perçant par exemple pour que l’eau puis s’écouler correctement.

Règle numéro 3 : fertiliser !

Pour être fortes et résistantes, les plantes puisent les nutriments et autres éléments dont elles ont besoins directement dans le sol. Leurs racines sont en effet capables de s’étendre très loin dans la terre pour les trouver. En revanche, dans une culture en pot ou en jardinière, la plante est limitée à la terre contenue dans le support. C’est donc au jardinier d’être vigilant et de savoir apporter à la plante tout ce qu’il lui faut pour une croissance harmonieuse. Il s’agira de mélanger le terreau à du compost, ou d’enrichir la terre d’un engrais spécialement adapté aux fleurs par exemple. En fonction des variétés, la fertilisation de la terre peut être réalisée une fois par an, comme c’est le cas pour les arbustes (au printemps habituellement), ou plus régulièrement pour les plantes gourmandes (notamment lors des périodes de floraisons).

Ces trois règles simples vous permettront de profiter de floraisons généreuses et de plantes en bonne santé sur vos terrasses et balcons : drainage, arrosage et fertilisation !

Le vent, c’est l’ennemi n°1 avant la chaleur… Suivez nos conseils pour limiter l’exposition au vent pour avoir des plantes en bonne santé.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !