Comment cultiver le cerisier bigarreau dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le cerisier bigarreau et comment le cultiver

Magnifique arbre à fruits, le cerisier bigarreau est l’un des plus appréciés de France. En effet, grâce à sa récolte, de nombreux mets peuvent être réalisés. Mais avant de pouvoir profiter des avantages de posséder un cerisier bigarreau dans son jardin, il est important de prendre en compte quelques informations utiles. Comment cultiver l’arbre ? Comment l’entretenir ? Toutes les questions trouvent réponse dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que le cerisier bigarreau ?

Le cerisier bigarreau est une variété appartenant à la famille des rosacées. Cet arbre à fruits fournit des centaines de petites cerises chaque année. Ces dernières sont très fermes et sucrées et rentrent dans la composition de nombreux plats. Du clafoutis à la confiture en passant par la liqueur, les meilleures cerises proviennent du cerisier bigarreau. À l’âge adulte, le cerisier bigarreau peut atteindre une hauteur de 6 m. Cet arbre fruitier se décline en plusieurs sous-espèces. Chacune d’entre elles a été créée à des époques différentes.

Les origines du cerisier bigarreau ?

L’origine du cerisier bigarreau se trouve en Europe. On peut également retrouver certains pieds à l’état sauvage en Grèce et en Asie Mineure.

Le cerisier bigarreau s’adapte à tous les climats et demande peu d’arrosage.

les conseils jardin de Willemse

Où est cultivé principalement le cerisier bigarreau ?

De nos jours, c’est en Turquie que nous retrouvons le plus de cerisier bigarreau. Si ce pays est le premier producteur mondial, il est suivi de près par les États-Unis et l’Iran. On retrouve également des productions de cerisier bigarreau en Italie et en Espagne.

Le cerisier bigarreau au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des cerises

Quand fleurit le cerisier bigarreau ?

Comme tout arbre fruitier, le cerisier bigarreau connaît des cycles. Du printemps à l’automne en passant par l’hiver, il change constamment de visage. Tantôt feuillu, tantôt nu, il s’habille d’une multitude de fleurs puis de cerises.

Le cerisier bigarreau fleuri au mois d’avril. À cette période, de superbes fleurs blanches apparaissent sur toutes les branches de l’arbre. Cette floraison tardive aide les cerises à fructifier.

Quand fructifie le cerisier bigarreau ?

Peu de temps après la floraison, les premiers fruits apparaissent. Entre mai et juin, il est possible de constater l’arrivée des premières cerises.

Le cerisier bigarreau offre de sublime fleurs blanches.

les conseils jardin de Willemse

Il faut attendre fin juillet pour pouvoir commencer à récolter les cerises bigarreau.

Comment planter le cerisier bigarreau ?

Pour planter l’arbuste, il est important de respecter quelques préconisations simples. Dans un premier temps, il faut creuser un trou possédant un diamètre trois fois supérieur à celui de la motte présente au pied du cerisier bigarreau. La terre ne doit contenir aucun caillou ou morceau de bois. Une fois l’arbre en place, il faut lui apporter un apport conséquent en eau. Cet apport, qui doit être régulier, est important lors de la première année suivant la plantation.

Dans quel type de sol et où planter le cerisier bigarreau ?

Le cerisier bigarreau n’aime pas les sols denses. Il est donc préférable de le planter dans un sol bien drainé et aéré. Si la terre paraît trop compacte, l’ajout d’un peu de sable peut améliorer la qualité de cette dernière. La plantation du cerisier bigarreau se fait dans un endroit baigné de soleil. En effet, l’arbuste fruitier montre tout son potentiel si ce dernier est constamment ensoleillé.

Certaines variétés de cerisier bigarreau tel que le Napoélon, offrent de belles cerises bicolores.

les conseils jardin de Willemse

Quand planter le cerisier bigarreau ?

Pour planter le cerisier bigarreau, il faut attendre l’automne. À cette période, l’arbre pousse plus vite et les racines se déploient également plus rapidement. Toutefois, une plantation au printemps est possible. Dans ce cas spécifique, il faut apporter beaucoup plus d’eau au cerisier bigarreau afin qu’il s’adapte rapidement à son nouvel environnement.

Comment entretenir le cerisier bigarreau ?

Comment fertiliser le sol du cerisier bigarreau & quels sont les apports nutritifs ?

La fertilisation se fait au moment de la plantation. En effet, au moment de mettre l’arbre en terre, il est bon de lui apporter quelques apports nutritifs. Ainsi, un peu de terreau, du fumier, de la tourbe et de l’engrais organique doivent être ajoutés lors de la plantation de l’arbre fruitier.

Quand & comment tailler le cerisier bigarreau ?

La taille du cerisier bigarreau doit être effectuée avec précaution. En effet, les cicatrices que laisse la coupe des branches sont des portes ouvertes pour les champignons nocifs pour l’arbre fruitier. La taille doit se limiter à la suppression des branches mortes ou cassées. Suite à la taille des branches, il est bon de rajouter un peu de mastic pour offrir à la plaie une chance de cicatriser plus rapidement. La bonne période de taille se trouve entre août et septembre.

D’autres cerisiers bigarreaux  offrent des cerises rouges.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le cerisier bigarreau ?

Il est important de protéger le cerisier bigarreau des maladies et des parasites qui cherchent à s’attaquer à l’arbre fruitier. Parmi les parasites, on retrouve le puceron. Pour combattre ce dernier efficacement, il suffit de pulvériser les feuilles de l’arbre avec de l’eau savonneuse. Les cochenilles sont également des nuisibles qui s’installent sur les branches et les feuilles de l’arbre. Pour s’en débarrasser, il existe des répulsifs naturels faciles à réaliser. En effet, il suffit de mélanger de l’eau à du savon noir ainsi qu’à quelques cuillères d’huile végétale pour produire un répulsif naturel efficace contre les cochenilles. Enfin, d’autres prédateurs comme les oiseaux vont s’attaquer aux fruits du cerisier bigarreau. Pour limiter les dégâts, un filet doit être installé chaque été sur l’arbre.

Le cerisier bigarreau se décline en une dizaine de variétés différentes. Ainsi, en fonction du croisement réalisé, on retrouve le cerisier bigarreau Burlat, le Napoléon, le Rainier ou encore le Hedelfingen.

Les oiseaux raffolent des cerises.

les conseils jardin de Willemse

Pour obtenir de belles cerises sucrées et charnues, plantez un cerisier bigarreau sans attendre et, au moment de la récolte, régalez-vous et amusez-vous à confectionner de délicieux desserts !

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , ,
Comment tailler le cerisier & obtenir une belle récolte de cerises ?
Comment cultiver le cerisier griotte dans le jardin ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !