Comment créer de belles balconnières ou suspensions en exposition mixte ?

Végétaliser une terrasse ou un balcon bénéficiant d’une exposition mi-ombragée/mi- ensoleillée demande quelques précautions dans le choix des plantes. En effet, un espace orienté Est ou Ouest ne pourra accueillir que des végétaux appréciant un ensoleillement partiel. Voici quelques conseils pour profiter toute l’année une belle balconnière ou suspension en exposition mixte sur une terrasse ou un balcon.

Quelles fleurs peut-on planter à la mi-ombre ?

Un espace extérieur orienté à l’Est ne voit le soleil que le matin tandis qu’un espace orienté à l’Ouest n’est ensoleillé que l’après-midi. Dans les deux cas, il convient de choisir des fleurs ne nécessitant pas le plein soleil pour s’épanouir. Parmi elles, le choix est vaste et les possibilités multiples pour garnir une balconnière en exposition mixte. Annuelles, vivaces et bulbes se relaient au fil des saisons pour profiter d’une terrasse, d’un balcon ou d’une cour fleurie toute l’année.

Au printemps, ce sont bien sûr les primevères, les pensées et les violas qui ouvrent la saison dès le mois de février. Elles ne se font pas prier pour dévoiler leurs coloris variés dans une balconnière ou une suspension placée mi-ombre/mi-soleil. Leur longue floraison anime l’environnement jusqu’au début de l’été. Elles peuvent être accompagnées de feuillages décoratifs comme le carex ou le lierre qui habillera leur support. Les myosotis et les pâquerettes apporteront, quant à elles, de la légèreté à la composition grâce à leurs floraisons délicates. Certains bulbes comme l’anémone, le crocus et le muscari forment de jolies tâches de couleurs printanières sur les terrasses et les balcons lorsqu’ils sont installés à l’ombre partielle.

Des plantes pour une balconnière en exposition mixte en été

L’été est une saison où le choix ne manque pas en matière de floraisons. Les expositions mi-ombragées deviennent un atout puisque les fleurs et les feuillages n’y brûlent pas. En suspension, le bacopa, le Million Bells, et le lobélia se suffisent à eux même pour décorer une terrasse, un balcon ou une cour ombragée, où ils forment de magnifiques cascades fleuries de la fin du printemps jusqu’en automne. En balconnière, l’hosta apporte une touche de légèreté grâce à ses fleurs aériennes tandis que son feuillage panaché contribue à embellir la scène. Les gaillardes, avec leurs fleurs ensoleillées, se chargent d’illuminer l’espace du mois de juin jusqu’en septembre.

Comment mettre une balconnière ou une suspension en exposition mixte en valeur en automne et en hiver ?

A la fin des beaux jours, lorsque l’automne arrive, c’est une tout autre ambiance qui prend le relais. Les couleurs se font plus chaudes et les feuillages prennent des teintes chatoyantes sous les rayons de soleil de l’arrière-saison. Pas question pour autant de renoncer à profiter de belles floraisons et de laisser vides les balconnières et suspensions. En situation mi-ombragée, certaines espèces d’oxalis, telles que « Automne Rose », et de cyclamens, offrent de généreuses floraisons colorées jusqu’à l’arrivée de l’hiver, voire au-delà. Mariés au feuillage décoratif d’une heuchère ou d’un chou d’ornement, ils forment de belles compositions automnales. Les graminées, telles que l’Herbe aux Diamants ou l’acorus, peuvent venir compléter le tableau avec leur feuillage graphique et aérien.

Enfin l’hiver, ce sont les hellébores, les perce-neiges, les bruyères et autres gaulthéries qui se chargent d’embellir les espaces extérieurs mi-ombragés. Utilisés en balconnière ou suspension, ces plantes à intérêt hivernal permettent de patienter jusqu’au retour des beaux jours.

Comment composer de belles balconnières et suspensions ?

Pour qu’elle soit réussie, une balconnière ou une suspension doit être à la fois harmonieuse et vivante. Il ne suffit pas de planter de belles fleurs pour que la composition soit réussie. Il s’agit surtout de créer un ensemble cohérent et équilibré, à la manière d’un jardin miniature.

Pour cela, il est important de marier les hauteurs et les texture afin de procurer de la perspective et du dynamisme à l’ensemble. Les espèces les plus hautes doivent être placées au centre de la composition afin de créer un dégradé, un peu flou, jusque sur les côtés. Les plantes retombantes, placées sur le bord, formeront de jolies cascades tandis que celle au port érigé garniront le centre. Il est intéressant d’associer des espèces fleuries à des espèces à feuillage décoratif pour apporter du volume et de la diversité.

Côté couleur, il est judicieux de former des camaïeux de rose, de mauve, de jaune ou de rouge, ou bien d’associer deux coloris entre eux tels que le bleu et le jaune ou encore le rouge et le mauve. Le blanc se marie avec toutes les couleurs et permet de faire ressortir les autres floraisons. Il s’utilise sans modération par touches successives, de part et d’autre de la composition. Mais il est également possible de marier toutes sortes de couleurs entre elles et de profiter d’une balconnière ou d’une suspension à la fois bigarrée et harmonieuse.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !