Comment cultiver l’astilboïde dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

L’astilboïde du jardin

Plante d’ombre au feuillage luxuriant, l’astilboïde apporte de l’originalité dans les jardins, tout en s’étalant majestueusement de son feuillage luxuriant auquel s’ajoute la grâce d’une belle floraison blanche vaporeuse.

Qu’est-ce que l’astilboïde ?

L’astilboide (astilboïde tabulaire ou astilboïde tabularis en latin) est une curieuse plante caractérisée par d’énormes feuilles vert vif rondes et plates. Lorsque la plante arrive à maturité, elle mesure environ 60 cm de large. L’effet que produit cette plante d’ombre dans le jardin est spectaculaire. En réalité, il n’y a pas de feuillage plus audacieux parmi les plantes vivaces !

Bien que les astilboïdes fleurissent en juillet, dévoilant des panaches blanc crème ressemblant à ceux des astilbes, ce sont toujours les feuilles de la plante qui volent la vedette !

Le genre astilboïde contient une seule espèce, A. tabularis. Anciennement, il était connu sous le nom de Rodgersia tabularis. Il est originaire du nord de la Chine. Il pousse facilement avec des fougères, les hostas, les Astilbes et bien d’autres plantes qui, comme lui, apprécient l’ombre partielle et un sol uniformément humide.

L’astilboïde est une plante qui a besoin d’espace. Un seul plant peut atteindre 90 cm de hauteur, sur une largeur entre 90 cm et 1,20 m !

Les grandes feuilles de l’asilboïde font de cette vivace la vedette des jardins ombragés.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter l’astilboïde ?

En raison de la taille qu’atteint la plante à maturité, en hauteur et en largeur, il est important de lui trouver un endroit suffisamment vaste. Son feuillage a tendance à rester dense jusqu’au sol ; à ce titre, il n’est pas nécessaire de prévoir de le planter en compagnie de sujets plus petits. La croissance de l’astilboïde est moyenne et, dans des conditions idéales, il peut vivre jusqu’à 10 ans.

Choisissez-lui un endroit à l’ombre partielle. Bien qu’il soit adaptable, l’astilboïde apprécie des conditions de culture moyennes à humides, et tolère même une certaine quantité d’eau stagnante. Il n’est pas exigeant quant au pH du sol, mais pousse mieux dans les sols riches.

Pensez à appliquer un paillis épais autour de la zone des racines pendant la saison de croissance afin de conserver l’humidité du sol.

Vous souhaitez planter vos astilboïdes dans un jardin urbain ? Parfait ! Cette plante vivace est plutôt tolérante à la pollution urbaine.
FredJardinier Willemse

Les astilboïdes apprécient les zones mi-ombragées.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir l’astilboïde ?

S’il y a une plante très facile à entretenir, c’est bien l’astilboïde ! A partir du moment où il est installé dans un sol humide et bénéficie des conditions de culture énumérées ci-dessus, il peut rester en terre dans le jardin en hiver. Aucune taille n’est à prévoir.

L’arrosage de la plante est important juste après la plantation. Prévoyez 2 à 3 volumes d’eau par rapport au trou de plantation. La première année, l’arrosage devra être régulier afin que le système racinaire puisse se développer et puiser, en profondeur, l’eau dont la plante a besoin pour se nourrir et continuer à s’épanouir.

L’astilboïde est une plante plus que facile à entretenir.

les conseils jardin de Willemse

Les énormes feuilles lobées d’astilboïde restent attrayantes et conservent leur couleur vert émeraude tout au long de la saison. Pendant la floraison, ses épis aériens de fleurs blanc crème s’élèvent au-dessus du feuillage du début au milieu de l’été. Les fleurs peuvent être coupées et intégrées dans les bouquets. Le fruit, quant à lui, ne présente aucun intérêt sur le plan ornemental.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu