Albizia ou arbre à soie : conseils de plantation et entretien

Original et très décoratif, l’albizia est également connu sous le nom d’ « arbre à soie » ou encore « acacia de Constantinople ». Il est caractérisé notamment par ses fleurs qui ressemblent étrangement à des plumes de soie et dont la couleur varie en fonction du cultivar, la plus fréquente étant le rose bonbon. Très appréciées par les insectes pollinisateurs, elles sont un véritable enchantement et apportent une touche exotique très intéressante au jardin. Par ailleurs, le bois jaune de l’albizia est utilisé en ébénisterie ainsi que pour la gravure sur bois.

Qu’est-ce que l’albizia ?

Si l’albizia apprécie tout particulièrement les milieux tropicaux, c’est en raison des contrées dont il est originaire, l’Iran et le Japon. Néanmoins, l’arbre à soie s’adapte assez facilement dans nos régions et se présente comme une espèce rustique pouvant résister aux températures inférieures jusqu’à -15 °C, voire -20 °C.

L’albizia se caractérise par un feuillage vert ou pourpre qui ressemble à la fougère. Caduques, les feuilles de l’albizia apparaissent au courant du mois de mai dans les régions au climat tempéré, pour durer jusqu’en octobre. Le feuillage de l’arbre à soie est étonnant, car il se referme le soir, mais également lorsqu’on le touche ou qu’on le coupe.

Albizia julibrissin en fleurs en gros plan

Les fleurs de l’arbre à soie apparaissent durant les mois de juillet et août. C’est donc un arbre à floraison estivale. Aériennes, ses fleurs sont regroupées sur les bourgeons terminaux en forme de pompons, aux longues étamines soyeuses. La floraison de l’albizia est très abondante, de couleur rose bonbon ou blanc, selon les variétés. Une fois la floraison terminée, des gousses remplies de graines apparaissent sur l’arbre, d’une longueur de 10 à 15 centimètres. Elles contiennent des graines (de 5 à 8) qui se propagent lorsque la gousse s’ouvre d’elle-même.

Comment planter l’albizia ?

Avant de planter l’arbre à soie au printemps, une fois les gelées passées, il est important de prendre en compte l’évolution de son système racinaire. Ce dernier est traçant et c’est pourquoi il est préférable de ne pas planter l’albizia à proximité d’un bâti auquel il pourrait nuire. De même, son port et son étendue imposent qu’il soit planté de préférence en isolé.

L’albizia aime la chaleur et le soleil. Il a également besoin d’un bon drainage. Dans le jardin, vous lui trouverez donc un endroit très ensoleillé, à l’abri des vents du nord et d’est qui risquent de l’abîmer, surtout en hiver. Les racines de l’albizia sont sensibles à l’excès d’eau. C’est pourquoi il est indispensable que le sol soit drainé au maximum, qu’il soit léger et aéré. À ce titre, l’albizia apprécie tout à fait les sols sableux, voire même pauvres comme ceux qui caractérisent les bords de mer.

Bien entendu, si le sol de votre jardin ne présente pas les caractéristiques idéales dont l’albizia a besoin pour s’épanouir, il est possible de créer un drainage artificiel en versant des cailloux au fond d’un trou afin que l’eau ne stagne pas. Une fois votre arbre à soie planté, ajoutez un paillis minéral à son pied, ce qui lui permettra de conserver un peu de chaleur, notamment au cours de la morne saison.

Comment entretenir l’albizia ?

Une fois planté, l’albizia est très peu exigeant. Pour peu que vous ayez respecté les conseils de plantation et de culture, l’arbre à soie n’a besoin que de très peu d’entretien. S’il apprécie un peu de terreau pour agrumes au départ, c’est-à-dire lors de sa plantation, il se contente d’un sol pauvre par la suite.
Tailler l’albizia consiste à retirer les branches mortes et les branches cassées. Vous pouvez également enlever les branches croisées, de manière à assurer un équilibre à la silhouette de l’arbre.

Albizia lebbeck

L’albizia apporte une touche d’exotisme très intéressante au jardin. Bien qu’il convienne de le planter éloigné d’autres arbres, il constituera, avec d’autres plantes exotiques comme des agaves, des yuccas, des palmiers et autres graminées, un très joli décor extérieur. Au sol, pourquoi ne pas planter des vivaces ou des aromatiques pour ajouter une touche olfactive à l’ensemble ?

, ,
Le lilas (syringa) : conseils de plantation et entretien
Liatris : conseils de plantation et entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !