5 conseils pour bien entretenir vos massifs de fleurs en Automne

Avec quelques conseils et astuces d’entretien, vos massifs seront au top toute l’année. Voici un rapide résumé des mesures à adopter.

Couper les plantes malades


Chaque année, les vivaces comme les asters et les phlox sont attaqués par la maladie de l’oïdium. Pour éviter ce phénomène, il est primordial, dès la fin de la floraison, de couper les plantes victimes de la maladie au ras du sol. Cette technique permet de réduire fortement le nombre de spores dans les massifs. Pour prévenir la maladie, vous avez la possibilité de mettre du soufre mouillable bio sur vos plantes lors de la reprise végétale.

Apportez de l’humus à ses massifs semi-ombragés

Comme les plantes poussent souvent sous de grands arbres. Elles restent à l’abri de la lumière dans une épaisse couche d’humus composée de feuilles décomposées. Il est donc intéressant de reproduire le même environnement dans votre jardin. Pour cela, vous pouvez répartir une couche de compost d’écorce entre les plantes et des feuilles d’automne. Vos plantes seront protégées du gel en même temps.

Divisez vos vivaces pour les rajeunir

Que ce soit au printemps ou à l’automne, vos plantes vivaces peuvent être divisées pour se développer davantage.  A l’aide d’une bêche, divisez les plantes en plusieurs éclats de la taille d’un poing et replantez les dans votre massif.

Rabattez les massifs de type prairie vers la fin de l’automne

Vous pourrez les admirer le plus souvent dans les jardins ou les parcs, les massifs de type prairie sont composés de vivaces qui demandent peu d’entretien et ne sont pratiquement pas victimes des mauvaises herbes. Pour conserver cet effet, un simple nettoyage complet des massifs vers la fin de l’automne à l’aide d’un souffleur de feuilles et d’un balai est requis. Les feuilles mortes accumulées peuvent créer de l’humus qui favorise la pousse des mauvaises herbes.

Rentrez ses jolis dahlias au bon moment

Les dahlias, très sensibles au gel, ne peuvent pas rester planter dans la terre tout l’hiver. Lorsque le gel commence à pénétrer le sol, il est temps de les rentrer. Pour cela, coupez les tiges au-dessus du sol, retirer les tubercules avec une fourche à bêche et conserver les dans un mélange de sable sec et d’humus dans une caisse en bois. Pour ne pas être perdu, mettre une étiquette contenant le nom et la couleur de la variété sur chaque tubercule.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !