Liatris : conseils de plantation et entretien

Étonnamment méconnu, le liatris (ou plume du Kansasest pourtant une plante originale avec ses élégants épis très décoratifs. Facile à cultiver, il est parfait pour égayer et structurer un jardin, une terrasse ou un bouquet.

Qu’est-ce que le liatris ?

liatris

Pour les Amérindiens, le Liatris spicata était une plante médicinale aux nombreuses propriétés (carminatives, diurétiques, stimulantes, sudorifiques, expectorantes…). Elle servait par exemple d’analgésique aux Cherokees ou soignait un « cœur faible » chez les Menominees. On utilisait également cette plante pour traiter bien d’autres problèmes : enflures, douleurs abdominales, spasmes, coliques, morsures de serpent… 

De la famille des Astéracées, la liatride (Liatris) est un genre de plante à fleurs ornementales comprenant environ 40 espèces bulbeuses ou vivaces. La plus commune dans nos contrées est certainement le Liatris spicata, aussi connue sous le nom poétique de « plume du Kansas » en référence aux prairies américaines d’où elle est originaire. Cette plante très graphique se caractérise par sa floraison originale en épis ressemblant à des plumes de couleur violette, rose ou plus rarement blanche. Pourvues d’un feuillage linéaire vert franc, les hampes des liatrides peuvent atteindre jusqu’à 1 m de haut à maturité. Elles se balancent au gré du vent, agrémentant le jardin de couleur et de vie. Cette plante qui attire tous les regards a de plus une floraison durable de juin à septembre. 

papillon-pose-sur-des-fleurs-violettes-liatris-spicata

Comment planter le liatris ? 

Peu exigeant, le liatris s’adapte à pratiquement tous les types de sols. Il y a donc fort à parier pour qu’il s’installe très facilement dans votre jardin, quelle que soit la région dans laquelle vous habitez. Il apprécie néanmoins un sol bien drainé, frais et riche en humus. Certaines espèces de liatris préfèrent d’ailleurs les zones humides et se plaisent beaucoup aux abords d’un étang ou près d’un bassin. Les liatrides sont des plantes de plein soleil qui tolèrent toutefois la mi-ombre dans les régions particulièrement chaudes. 

Leur plantation s’effectue au printemps pour une floraison en août/septembre ou en automne pour une floraison précoce des espèces bulbeuses. 

plumes du Kansas violettes

Pour que la plante se développe correctement, il est nécessaire de prévoir un espace de 40 cm environ entre chaque pied, tout en sachant qu’un beau massif de liatrides compte entre huit et neuf pieds par mètre carré. Après avoir creusé un trou de 15 à 20 cm de profondeur, il faut apporter un peu de terreau éventuellement agrémenté de sable et de gravier pour assurer un bon drainage. Il suffit ensuite de mélanger cet apport avec la terre en griffant le fond du trou, y déposer la plante, l’enterrer et bien tasser. Il est également conseillé d’arroser abondamment et de manière régulière au moment de la plantation. 

Comment entretenir le liatris ? 

Les plumes du Kansas sont des plantes vigoureuses et simples d’entretien. Quelques gestes simples permettent toutefois de les conserver et/ou d’encourager leur croissance. Pour une floraison optimale, il suffit par exemple d’ajouter un peu de compost au printemps et une couche de paillis pour retenir l’humidité. Après la floraison, en automne, il est conseillé de couper les tiges et de rabattre le pied. Grâce à sa grande rusticité (jusqu’à -20 °C), le liatris supporte bien les frimas de l’hiver. 

En ce qui concerne l’arrosage de la plume du Kansas, il doit être moyen et régulier une fois la plante arrivée à maturité. Il est nécessaire de surveiller l’humidité du sol en cas de sécheresse, mais aussi en cas de sols gorgés d’eau, car ceux-ci pourraient causer la pourriture des racines. 

Fleurs-sauvages-violettes-Liatris-Spicata-Kobold

À quelles plantes associer le liatris dans le jardin ? 

Le liatris se combine parfaitement bien avec bon nombre de plantes. Il s’associe par exemple aux autres vivaces comme les coréopsis, les rudbeckias, les monardes, les casques de Jupiter, les iris ou encore les sauges. 

Pour une belle harmonie des couleurs, les liatrides se marient à des plantes fleuries aux coloris complémentaires (bidenslysimaques jaune vifasters…) ou à des fleurs dans les mêmes teintes (phloxhydrangéesastilbesachillées roses…).
Enfin, lorsqu’elles sont plantées en pot, les liatrides peuvent être associées à des dahlias et des oxalis. 

Récoltes et usages du liatris

Très ornementales, les liatrides conviennent parfaitement aux grandes rocailles ou aux mixed-borders. Avec leur port érigé et leurs grandes hampes, les liatris s’intègrent aussi très bien aux massifs dont ils structurent l’arrière-plan. Éventuellement, cette plante peut se cultiver en pot, sur une terrasse ou un balcon. 

Les liatrides ne sont pas des plantes parfumées, mais sont en revanche mellifères et attirent ainsi de très nombreux insectes pollinisateurs comme les abeilles et les papillons. Autant de caractéristiques qui font, de la plume du Kansas, un atout de biodiversité dans le jardin. 

N’oublions pas de mentionner que les liatris produisent de jolies fleurs à couper, à incorporer dans des bouquets frais ou secs. 

fleurs-liatris-spicata-jardin-été-association

Comment multiplier le liatris ? 

Pour multiplier le liatris, deux techniques sont envisageables : le semis et la division. 

La première méthode consiste à semer les graines de liatrides à l’automne dans un mélange de terreau et de sable, pour ensuite repiquer les jeunes plants dans le jardin au printemps. 

La division des touffes est toutefois une méthode plus rapide qui permet aussi d’alléger la plante et de la rajeunir. Tous les 2 ou 3 ans environ, au printemps, il faut arracher la plante, fragmenter la motte, puis repiquer les nouveaux plants dans le jardin. 

Quelles sont les maladies, nuisibles et parasites du liatris ? 

Le liatris est rarement touché par la maladie, mais il peut occasionnellement être affecté par la rouille. Ses principales menaces sont les limaces et les escargots qui raffolent des jeunes plantes. Pour les protéger des attaques, il est possible d’utiliser du purin de fougères, un bol de bière ou encore des barrières de cendres de bois disposées tout autour des pieds.  

Autre ennemi du liatris : les souris qui aiment en grignoter les racines. Pour lutter contre ces rongeurs, diverses solutions existent comme le fait de poser un panier grillagé ou planter des plantes répulsives. 

Pour apporter de la vie dans votre jardin, dans un massif ou en mixed-border, le liatris a tout pour plaire. Ses plumes sont d’une élégance rare et il est très facile à cultiver. 

, , ,
Albizia ou arbre à soie : conseils de plantation et entretien
Lis des Incas (alstromeria) : conseils de plantation et entretien
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !