Comment cultiver l’herbe des Indiens dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

L’herbe des Indiens du jardin

L’herbe des Indiens est un choix parfait de plante pour embellir l’extérieur et apporter une touche sauvage et naturelle. Elle attire les pollinisateurs et s’associe très bien avec d’autres plantes de prairie.

Qu’est-ce que l’herbe des Indiens ?

Plante vivace du centre et de l’est des Etats-Unis, l’herbe des Indiens pousse en forme de touffes, généralement aux côtés d’autres plantes indigènes comme l’andropogon. Le sorghastrum nutans ou faux sorgho, comme on l’appelle également, est très rustique puisqu’il résiste jusqu’à -20°C. Il partage des airs de ressemblance avec le sorgho (sorghum bicolor), d’où le nom vernaculaire de la plante.

Son port gracieux et souple fait partie des attraits principaux de l’herbe des Indiens. Ses longues tiges vert bleuté mesurent entre 30 et 60 cm ; elles se recourbent joliment et, en automne, prenant des tons de bronze cuivré. En hiver, le faux sorgho se dessèche tout en conservant son intérêt ornemental dans le jardin.

Le genre auquel appartient l’herbe des Indiens (Sorghastrum) regroupe 16 espèces. Cette variété est la seule qui soit proposée pour la culture dans les jardins, avec la variété ‘Soghastrum nutans Sioux Blue’ et ‘Indian Steel’ dont le feuillage métallique est absolument remarquable.

De la famille des poacées, l’herbe des Indiens est une graminée qui fleurit d’août à octobre, se parant de panicules terminales qui ajoutent à son charme.

L’herbe des Indiens est aussi appelé faux sorgho.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter l’herbe des Indiens ?

L’herbe des Indiens apprécie les endroits ensoleillés et les sols bien drainés. Une fois en place, en pleine terre dans le jardin, elle supporte la sécheresse et peut même être plantée dans les sols rocailleux. Dans un sol trop riche et trop humide, elle peut montrer des signes de faiblesse et s’effondrer.

Le faux sorgho s’auto-ensemence par lui-même. A ce titre, il est possible d’en récupérer les graines pour les semer sous châssis froid au printemps.

La division des touffes est un moyen de multiplier l’herbe des Indiens dans le jardin pour l’intégrer dans d’autres endroits. Elle se pratique à la fin du printemps, en mai – juin.

C’est en automne qu’il est préférable d’installer le faux sorgho en pleine terre, en veillant à conserver un espacement de 50 à 60 cm entre chaque plant. Ceci permettra à l’herbe des Indiens de prendre ses aises et de s’épanouir pour donner le meilleur d’elle-même et remplir son rôle ornemental parmi les autres plantes.

Il faut éviter de planter l’herbe des Indiens dans un sol trop humide.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir l’herbe des Indiens ?

En raison de ses origines, l’herbe des Indiens tolère la sécheresse et les grands froids. Plante vivace tout à fait indiquée pour les jardiniers débutants, elle n’a besoin d’aucun soin particulier. En revanche, si l’humidité hivernale se fait intense, il peut être nécessaire de la protéger. Si le faux sorgho semble avoir été affecté par le froid à la sortie de l’hiver, rabattez-la, tout simplement.

L’herbe des Indiens apprécie les zones ensoleillées et tolère la sécheresse.

les conseils jardin de Willemse

L’herbe des Indiens permet d’agrémenter les zones hostiles du jardin. Elle est à l’aise dans les sols pauvres et les terrains secs et se marie très bien avec la rose trémière pour former une scène naturaliste des plus charmantes.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , ,
Comment cultiver l’herbe du Japon dans le jardin ?
Comment cultiver le chanvre dans le jardin ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !